crème0J’ai terminé ma lecture du 3ème roman de Beth Harbison intitulé CRèME DU SOIR , ESPOIR et même si vous n’êtes pas un fana de lecture, je suis sûre que le sujet pourrait vous intéresser, ladies ^^

Je dois avouer que je connaissais déjà son auteur avant de l’acheter. Et c’est bien ce qui a motivé mon achat en fait puisque j’avais adoré ses 2 romans précédents et vous avais même fait partager mon enthousiasme via 2 billets ( ici et )
Bon. Je ne compte pas vous gonfler avec la biographie complète de Beth Harbison. Mais je peux quand même dire qu’elle a aujourd’hui 45 piges et est américaine. Tout ce que vous avez à savoir sur cette écrivaine se trouve sur son site officiel.

Par contre je trouve intéressant de vous fournir la liste, puisqu’elle est succinte, de ses romans déjà publiés :

  • SHOE ADDICTS ( 2008 )
  • LES SECRETS D’UNE SHOE ADDICT ( 2009 )
  • CREME DU SOIRESPOIR ( 2010 ) 
  • THIN, RICH, PRETTY dont la sortie ne semble pas encore annoncée.

Pour l’instant je n’ai pas été déçue par les romans de Beth, en sera-t-il de même pour le roman dont je parle aujourd’hui?
Autant je trouve souvent à redire sur les éditeurs, à cause de synopsis foireux ou pire : révélateurs d’éléments capitaux de l’histoire, autant je trouve que dans CREME DU SOIR ESPOIRl’intégrité du roman est préservée avec une 4ème de couverture sobre qui ne révèle rien de l’histoire mais donne plutôt envie de s’y plonger . Merci les éditions Poche !

crème-2

J’y ai vu une belle faute de conjugaison , saurez vous la retrouver ?

Ce qui caractérise tout bon roman de chicklit, c’est le rythme et la manière dont s’enchaînent les évènements. Le tout narré de manière simplissime et avec humour, agrémenté de personnages attachants et vous obtenez là la recette d’un roman réussi.

crème

Dans CREME DU SOIR ESPOIR, en plus de ces traits caractéristiques, j’ai retrouvé ce que j’adore déjà dans les films : l’histoire de destins qui se sont séparés , illustrés par des flashbacks pour expliquer pourquoi les chemins se sont éloignés ….

Car au début de ce roman, les 2 héroïnes principales se connaissent très bien : elles sont au lycée ensemble et sont inséparables. L’une est très jolie et prend soin de son apparence, l’autre est intelligente mais un peu négligée mais rêve de pouvoir sortir avec des garçons comme sa jolie amie.
Par contre je n’ai pas trouvé que ces deux filles aient pour passion la cosmétique : l’une est très coquette et en fera profiter sa meilleure amie pour lui donner confiance en elle. Plus tard, elles se retrouveront et c’est encore une fois autour du thème de la cosmétique qu’elles se retrouvent. Mais pas pour discuter vernis et blush, pour régler de véritables problèmes existentiels que vous n’auriez pas pensé trouver dans ce type de roman !

En effet, les destins des deux jeunes filles va brutalement basculer. L’une déménage sans prévenir, et curieusement elles ne se donneront plus jamais de nouvelles. Sans que le lecteur sache pourquoi. Le suspense est conservé jusqu’au bout et j’ai vraiment apprécié ne découvrir qu’à la fin pourquoi l’une des deux était soudainement partie. Je pense que Beth Harbison n’a pas voulu tomber dans le pathos et elle a bien fait.
C’est lors d’une soirée de retrouvailles d’anciens de leur école qu’elles se retrouveront.

crème-7

Vous vous doutez bien que le récit est omniscient de façon à intégrer les histoires de nos deux héroïnes :

  • ALLISON dite Allie , l’adolescente jolie devenue négligée .

Allie commence le roman en surprenant son petit ami au plumard avec une autre. Forcément ça calme. Sa personnalité semble « ronde » : elle est prévenante, sympa et altruiste. La miss se remet en question, se demande si quelque chose cloche chez elle, et s’en remet à son meilleur ami qui essaye de lui faire reprendre contact avec :

  • OLIVIA l’intelligente , autrefois négligée devenue …. suspense !

Olivia est plus « manichéenne » dans son caractère. On sent une femme qui est devenue très sûre d’elle, qui n’a pas DU TOUT envie de s’attacher à un homme, et qui se complait dans son travail qu’elle aime. De manière générale, elle évite toutes les relations affectives, qu’elles soient amoureuses ou simplement amicales ou familiales. Heureusement, Noah veille au grain…

Autour de nos deux femmes gravitent quelques personnages secondaires, peu nombreux mais qui ont une grosse importance dans l’histoire. Il y a d’abord NOAH le meilleur ami d’Allie depuis le lycée qui s’apprête à se marier avec la pire des garces que la Terre ait porté : VICKY . Et il y a également des portraits succincts mais suffisants des parents des deux filles et de leurs histoires respectives.

Je tiens à préciser qu’en aucun cas, contrairement à ce que la 4ème de couverture pourrait faire penser, ces deux adolescentes passent leur temps à dévaliser les magasins de cosmétiques et à se pomponner ! Ce n’est pas DU TOUT l’intérêt de cette histoire !

crème-8

Le style du roman est simple et épuré. Vous n’aurez pas besoin de sortir le dico de derrière les fagots pour entraver quelque chose. C’est très appréciable de pouvoir se plonger dans un bouquin sans avoir à réfléchir !

De plus le plaisir de lecture est facilité par la découpe en chapitres d’une longueur variant entre 8 et 15 pages, ce qui permet d’interrompre sa lecture plutôt facilement à tout moment. Vous remarquerez sur mes photos que la présentation est plutôt soignée puisque chaque numéro de chapitre est suivi d’un pshit pshit de parfum comme nos grands-mères en possédaient. Puis un slogan publicitaire cosmétique ayant réellement existé ( le slogan ET le cosmétique ) en français avec sa version originale en note et l’explication, voire la date et le produit concerné. J’ai enrichi ma culture de pouffe ! ^-^
J’ai trouvé les deux filles très attachantes et surtout j’ai pris plaisir à découvrir leur parcours via les nombreux flashbacks et surtout des retrouvailles qui n’ont pas été idylliques, loin de là… Elles vont toutefois finir par faire cause commune…mais autour de quelle cause? *suspense*

crème-9

Enfin si je vous dis que la vie de ces deux femmes va radicalement changer suite à leurs retrouvailles, je pense que vous aurez tout de suite envie de le lire ! Non elles ne deviennent pas lesbiennes, rhooooooo. C’est juste qu’elles se rendent compte de beaucoup de choses chacune de leur côté et décident de s’entraider ou au contraire, de forcer les choses pour l’autre…

J’ai aimé que leurs deux histoires soient vraisemblables c’est-à-dire que je n’ai aucun mal à imaginer que ce roman puisse avoir été une histoire vraie ! Et tout n’est pas rose, croyez-moi. Souvent on subit des traumatismes qui guident tout le cours d’une vie. C’est le cas pour l’une de deux amies.

Mais je n’en dis pas plus, j’ai vraiment envie que vous découvriez par vous-même cette jolie histoire.

La seule chose qu’on pourrait dès lors reprocher au bouquin, c’est qu’on le dévore assez vite. En deux jours je me suis enfilé les 312 pages .
Ouais.
On est happé par l’histoire certes, mais au final ce roman est tellement facile à lire et les personnages sont tellement attachants qu’on ne peut se résoudre à refermer le bouquin, et on continue, continue….et pouf on arrive à l’épilogue.

Snif.

crème-10

Une fois de plus , je n’ai pas été déçue par un roman de Beth Harbison !
Si vous voulez vous détendre du bulbe avec une histoire simple mais finalement assez réaliste qui relate les retrouvailles de deux vieilles amies qui se sont perdues de vue , ce roman est fait pour vous !

Le style simple et épuré sert un roman plein de péripéties où l’on s’attache facilement aux deux principales protagonistes . Contrairement à ce qu’on pourrait croire , ce roman n’est pas si futile puisque les deux filles – puis femmes – ne passent pas leur temps à dévaliser les boutiques mais se servent des cosmétiques pour se redonner mutuellement confiance en elles au moment où elles en ont le plus besoin dans leurs vies respectives …
D’ailleurs Beth Harbison nous fournit une philosophie touchante et pleine de bon sens autour des cosmétiques : ils ne changent pas une personne : la femme dessous est toujours la même et sa beauté est originelle . Des histoires douloureuses se cachent souvent derrière la perte de confiance en soi

J’ai vraiment adoré ce roman mais vu le plaisir de lecture qu’il procure , on le lit à une vitesse folle : les 300 pages sont vite dévorées et je comprendrais qu’on puisse rechigner à dépenser plus de 7 € pour quelques heures de lecture .

Satisfaction : 8 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleLecturesBeth,bouquin,chicklit,Crème du soir espoir,critique,Harbison,lecture,littérature,livre,poulettes,review,roman
J'ai terminé ma lecture du 3ème roman de Beth Harbison intitulé CRèME DU SOIR , ESPOIR et même si vous n'êtes pas un fana de lecture, je suis sûre que le sujet pourrait vous intéresser, ladies ^^ Je dois avouer que je connaissais déjà son auteur avant de l'acheter. Et c'est bien ce qui...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •