mode chapeau accessoire fashion

Autant j’ai une tête à lunettes (le premier qui sort « femme à lunettes, femme à quéquette » se prend ma main dans la pomme ), autant je n’ai pas une tête à chapeau. L’un des grands drames de ma vie. Si si. Parce que figurez-vous que j’adore les chapeaux. Pour moi, il s’agit d’un accessoire de mode incontournable pour compléter un look. Alors tête à chapeau ou pas, s’il existe une période où je dégaine mes couvre-chefs, c’est bien celle de l’été. J’allie l’utile au fashionable puisque non content d’être un accessoire tout bête, le chapeau a l’indéniable qualité de protéger la tête du soleil.

J’avoue par contre ne pas en porter durant l’hiver. D’ailleurs je connais très peu de femmes qui osent à cette période. A part la Reine Elizabeth II j’entends. En revanche les hommes sont beaucoup plus portés sur la chose (sic), quelle que soit la saison.

Si j’ai eu envie de publier un article sur les chapeaux, c’est que la saison estivale va bientôt battre son plein. Or depuis que je suis maman, les couvre-chefs ont pris une grande importance à mes yeux. J’ai encore en mémoire le souvenir douloureux d’une insolation vécue par mon frère lorsqu’il était tout petit. Et les symptômes faisaient froid (lol pas drôle) dans le dos. Alors depuis la naissance de Lalutine, je m’attache à lui dégoter des chapeaux sympathiques. Un par an, ça suffit amplement. Pour ses 2 premières années, j’avais opté pour la légèreté du coton et une forme bob. Parce que c’est mignon et avouons-le, vachement facile à trouver.

Mais cette année, j’ai eu envie de changement. J’ai cherché et cherché, et encore cherché sur de nombreux sites de mode pour enfants réputés sans trouver mon bonheur. Du coup, je me suis dit qu’on n’était jamais mieux servi que par soi-même et me suis attelée à la confection d’une casquette type Gavroche. En farfouillant sur Pinterest, j’ai trouvé un tuto (plus ou moins) facile à piger pour la couturière débutante que je suis. Je vous montrerai le résultat sur Instagram si vous y tenez. Sa casquette made-with-love-by-her-Mum n’est pas terminée à l’heure où je vous cause. Du coup je continue un peu mes pérégrinations pour tenter de dénicher LE chapeau qui me plairait. J’avais en tête (hahaha) une forme fedora, parce que je trouve ça aussi sympathique sur un adulte que sur un lardon, aussi portable par une fille qu’un garçon. Et j’ai enfin trouvé mon bonheur sur Headict!

En vrai, c’est ce site qui m’a donné envie d’écrire ce billet, avec ses milliers de chapeaux à découvrir ici. Parce que j’y ai trouvé une variété impressionnante de chapeaux, dans des matières et coloris très différents, à des prix tout à fait abordables.Il m’a fait me questionner sur mes connaissances en matière de chapellerie. D’ailleurs je vous incite vivement à explorer les nombreux articles du site consacrés à l’histoire et la conception des chapeaux, ça vaut vraiment le détour.

Mes idoles sur les chapeaux de (p)roue

Si j’ai toujours trouvé que les chapeaux donnent un charisme fou à ceux ou celles qui le portent, c’est certainement grâce à certaines de mes idoles de jeunesse ( au secours j’suis vieille ) notamment du côté du cinéma, dont le chapeau était indissociable du rôle de l’acteur/rice.

Après tout, dîtes-moi ce que serait cet acteur sexy dans CE rôle s’il n’avait pas eu son chapeau ( et son fouet, mais pour l’article SM on repassera plus tard ) :

mode chapeau accessoire stetson

Bon.

On est d’accord hein qu’ Harrison Ford sans son emblématique Stetson ( je le veux ! ) , ce n’est pas VRAIMENT Indiana Jones ?

Voilà, merci.

De la même manière, Julie Andrews sans son chapeau à cerises et fleurs, ce n’est plus Mary Poppins. Point.

 

mode chapeau accessoire fashion

Je pourrais en citer bien d’autres qui ont bercé mon enfance, comme Charlie Chaplin qui rendit populaire le chapeau melon, ou encore Clint Eastwood qui porte à merveille ( et à de très nombreuses reprises)  le chapeau cowboy.

Bref, les références existent par dizaines, et si vous ne connaissez pas encore ces acteurs-là, il serait temps d’enrichir sa culture cinématographique, les copines 😁 #jdisçajdisrien.

Aujourd’hui je connais peu de personnes qui se balladeraient avec le même couvre-chef pendant trouze-mille ans pour se démarquer toute leur vie durant. Mais pour les personnages de ciné, c’est pas pareil. On a l’image mentale de leur chapeau qui nous saute à la cervelle. Obligé.

Quand LaLu fait chapeau bas

 

Rassurez-vous, je ne vais pas vous rédiger une dissertation de 51 pages sur tous les types de chapeaux existants.

D’ailleurs vous l’ignorez sans doute, mais au fond  vous SAVEZ ce qu’est un fedora, une capeline, un canotier ou un Panama. Si je vous en montre une image, vous allez vous taper la tête ( pas trop fort quand même ) dans un grand Mais ouiiii bien sûr ! Peut-être même que vous en avez dans vos placards…Alors v’voyez.

Regardez :

mode chapeau accessoire fashion

Pour ma part, les deux formes que j’ai toujours préférées sont les Panama et les Trilby 💓 . J’ai un gros faible aussi pour les casquettes gavroches. Mais sincèrement ça me fait une tête très bizarre #euphémisme. Et je ne parle pas des bobs : là je peux jouer dans un cirque sans problème.

mode chapeau accessoire fashion

Doit-on réellement épiloguer autour de ceci ? Je ne pense pas

En effet, il faut savoir qu’à chaque forme de visage correspondent une ou plusieurs formes de prédilection. Et la « règle » ( parce qu’après tout, on fait bien ce qu’on veut, non mais ) est assez simple dans le domaine : il faut é-qui-librer son chapeau et sa forme de visage. J’ai compris que j’avais pas trop des goûts moisis puisqu’avec mon visage plutôt rond tirant sur l’ovale, les formes que je préfère entrent parfaitement dans le cadre. Chapeau LaLu ! ( rho c’était trop facile je sais ).

Une fois qu’on a compris le principe, il suffit de bien mesurer son tour de tête et en voiture Simone le Stetson.

mode chapeau accessoire fashion

La conclusion qui te tire son chapeau

 

Pour conclure, bien loin d’être un accessoire has-been, le chapeau a encore de très beaux jours devant lui. Qu’il s’agisse de se protéger du soleil, de cacher une tignasse dont l’état est discutable ( toi même tu sais ) ou encore d‘accessoiriser une tenue tout en lui donnant du caractère, le chapeau est représenté dans une telle quantité de formes, de matières et de teintes qu’il est impossible de ne pas tenter au moins une fois d’en arborer un. Allez, essayez ! Vous allez voir : vous ne pourrez plus vous en passer. 😉

Et vous, êtes-vous adepte des chapeaux ? Quelle est votre forme de prédilection ?

 




LalutotaleBlablablaaccessoire,béret,borsalino,casquette,chapeau,fashion,feutre,forme,gavroche,headict,melon,mode,paille,tendance,toile
Autant j'ai une tête à lunettes (le premier qui sort 'femme à lunettes, femme à quéquette' se prend ma main dans la pomme ), autant je n'ai pas une tête à chapeau. L'un des grands drames de ma vie. Si si. Parce que figurez-vous que j'adore les chapeaux. Pour...
Dis, on partage ?
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    14
    Shares
  •  
    14
    Shares
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •