Floressance shampooing infusion avoine lin silicone sulfate

Je vous parle sporadiquement de mes tifs sur le blog, donc vous savez que j’ai une choucroute à tendance trèèèès légèrement relou #euphémisme. Mais non, j’en suis pas encore réduite à me balancer ma tasse d’infusion ventre plat sur la tête ( rapport à mon titre d’article ).

Racines à tendance grasse, pointes sèches, cuir chevelu qui part en cacahuète dès que j’utilise un shampooing trop agressif ( bonjouuuur les pellicules !! Comment ça va ? Ca faisait un bail ), cheveux fins et tignasse raplapla sans aucun volume. Je ne parle même pas des multiples colorations que j’ai fait subir à mes cheveux, parce que bon..Hein. Je vais pas me plaindre, c’est quand même moi qui me suis infligée ces abominations pendant de longues années.

Côté choucroute, c’est donc pas vraiment la joie, tu vois.

Pourtant, je déniche de temps en temps certaines pépites côté shampooings. Car je ne perds pas espoir. Non non.  Ne JAMAIS perdre espoir en la chose capillaire, les meufs.

C’est ainsi que je me retrouve avec des tas de produits dans mes placards. Parce que j’ai beau avoir espoir, je n’ai malheureusement qu’un seul crâne pour expérimenter tout ce merdier. Musclor dirait « mouais, en gros LaLu est en train de te dire que sa crinière peut vivre en complète autarcie pendant 92 ans ». C’est pas faux.

Avec ce billet, je bouscule l’ordre établi car j’avais prévu de vous causer de deux gammes de produits capillaires avant lui. Mais je n’ai pu résister à cette envie irrépressible de vous présenter le shampooing infusion Avoine & Lin de FLORESSANCE.

 

La renaissance avec FLORESSANCE? 

En réalité, je ne connaissais la marque que de nom pour faire partie du groupe Léa Nature…Mais siiii, vous savez : le groupe qui possède aussi ma marque bio chouchou, aka SO’BIO ETIC ? Bon ben FLORESSANCE c’est pareil. Et par ricochet, dans ma tête, il s’agissait aussi d’une marque de produits bio. Je me trompais.

J’ai acheté ce shampooing totalement par hasard. Nous étions en vacances à la montagne. Il faisait froid mais ceci n’est pas le sujet. J’avais préparé un tout petit vanity pour 15 jours et ceci est presque le sujet. Pour voyager mieux, voyageons léger qu’ils disaient ces cons. Du coup j’ai tellement eu à coeur de n’emmener qu’une mini salle de bains trousse de toilette que j’ai réduit, TROP réduit les produits emmenés.

J’ai cru intelligent d’emmener un produit douche corps ET cheveux pour économiser de la place. Ce produit est chouette hein, c’est juste que d’une part, on l’a sifflé très très rapidement et d’autre part, ma crinière commençait à faire un peu la gueule. Autrement dit ( ce que je savais déjà ), les gels corps & cheveux, c’est sympa pour dépanner quand on n’a pas de shampooing mais sinon c’est la mort pour tes tifs. Du coup, au bout de quelques jours, je me suis précipitée à l’Intermarché du coin pour dégoter un shampooing digne de ce nom. Et j’ai ignoré la petite voix dans ma tête ( sans doute celle de Musclor ) qui gueulait en pensant à la dizaine de shampoos non entamés que j’avais en stock à la maison…

Surprise, je me trouve face à un rayon présentant presque l’intégralité des produits capillaires FLORESSANCE ! La tentation est alors très grande, et après avoir tergiversé soixante-dix minutes sur la version de shampooing Infusion à acheter, j’ai jeté dans mon panier celui à l’avoine & lin.

Il s’est révélé être un gros coup de coeur puisque je n’utilise que lui depuis mon retour ! Et comme la marque reste assez confidentielle sur la blogosphère, je me devais d’y remédier…

Floressance shampooing infusion avoine lin silicone sulfate

Après cette intro la plus longue de tous les temps, venons-en au vif du sujet. J’ai donc craqué sur ce flacon géant de 500mL. Avouez qu’il y a plus pratique à glisser dans un vanity. Ce qui m’a attirée, c’est la mention Usage Fréquent. Vous savez que mes tifs ont tendance à regraisser rapidement, et que j’ai constaté depuis plusieurs années qu’il ne faut pas spécialement craquer pour des shampoos destinés aux cheveux gras, qui ont la vilaine manie de décaper le scalp ( et donc lui faire produire plus de sébum )( le cercle vicieux,quoi ). Voilà pourquoi je pense que les shampoos à usage fréquent sont plus adaptés aux racines grasses. Essayez, vous m’en direz des nouvelles.

Sur ce maousse flacon, on trouve un bête bouchon à clapet. Costaud, solide, qui se ferme bien. Je n’ai pas déploré d’incident dans mon vanity brinqueballé.

Floressance shampooing infusion avoine lin silicone sulfate

Je vous disais en intro que j’étais persuadée d’avoir craqué pour un shampooing bio. Il n’en est rien. En revanche, les mentions SANS SULFATES et SANS SILICONES sont bien visibles sur son corps. Ca aussi, ça m’a interpellée. Car j’ai récemment testé un shampoo bio sans ces mêmes cochonneries qui ne m’a pas vraiment emballée ( faudrait que je vous en cause ). Notamment parce qu’il moussait très très peu, et que ma touffe regraissait plus vite que ma poêle à frire.

De ce flacon FLORESSANCE émerge un gel transparent. Et son odeur, mais SON ODEUR 😍 Je ne sais pas qui de l’avoine ou du lin produit ses effluves, mais je suis en transe lorsque je sniffe cette odeur subtile, poudrée, à la fois végétale, douce mais vivifiante. Je l’a-dore. Elle n’est pas super originale car j’ai le souvenir olfactif de l’avoir humée dans un autre produit, il y a fort fort longtemps, mais elle n’en reste pas moins orgasmique.


Floressance shampooing infusion avoine lin silicone sulfate

Mais alors pourquoi est-ce un si gros coup de coeur ? vous me direz.

Figurez-vous qu’il ne suffit pas d’une odeur qui déchire pour me charmer, moi et mes frites mes cheveux gras.

Si j’aime d’amour ce shampooing, c’est d’une part parce que côté utilisation, il correspond parfaitement à ce que j’attends d’un bon shampooing, à savoir :

  • il mousse ! Et pourtant il est formulé sans sulfates !!! Autant dire que j’ai failli en tomber de ma chaise baignoire tant la surprise est excellente.
  • il sent toujours superbement bon. Sur la choucroute mouillée, j’ai même la sensation qu’il exhale davantage qu’à la sortie du flacon. Un vrai bonheur.
  • on le laisse poser quelques minutes, ce qui tombe rudement bien, car j’ai pris cette habitude depuis plusieurs mois. J’en profite pour me laver le corps et la musette, et hop je rince.

Floressance shampooing infusion avoine lin silicone sulfate

Après rinçage ( très rapide – pas besoin de dépenser la conso d’eau annuelle d’un pays africain ) , je sens déjà que mes cheveux sont plus légers, et surtout j’ai la sensation que ce shampooing les démêle un peu. Disons que j’ai moins de tas de noeuds à la sortie. Mais ma mesure n’a rien de scientifique 😋 ( pis avec ma brosse Tangle Teezer, je viens à bout rapidement de tous les noeuds récalcitrants donc bon. )

Après séchage à l’air libre, je constate que mes cheveux sont doux et surtout très brillants. Et JOIE : mes racines sont nickel ! Mais ma joie est d’autant plus immense quand je constate que 48 heures après mon shampooing, elles sont toujours dans un état fort acceptable. Certains shampoos pour cheveux gras font moins bien !!

Quant à l’odeur extatique qui reste tatouée sur mes fibres capillaires, on en parle ? Non, je crois que vous avez compris #BigLove.

Floressance shampooing infusion avoine lin silicone sulfate

Côté composition, clairement c’est pas bio. Les noms à rallonge pourraient même coller les jetons.

Je distingue bien l’eau de graines d’avoine en tête de liste, suivi peu après d’alcool benzylique et de parfum. Trèèèès loin derrière, on retrouve des extraits naturels de plantes.

Mais bon, effectivement, pas de silicones ( qui étouffent les cheveux ) ni de sulfates à déplorer.

Je pense qu’on aurait pu se passer de la mention « 97% d’origine naturelle » car même si la composition n’est pas si dégueu, ça ressemble à s’y méprendre à du greenwashing ou je ne m’y connais pas.

Floressance shampooing infusion avoine lin silicone sulfate

Me concernant, je ne pénaliserai pas le shampooing pour ça car je trouve qu’il remplit toutes ses promesses à savoir :

  • respecter l’équilibre capillaire : mes tifs n’étouffent pas, mes racines restent nickel et il ne déssèche pas mes pointes.
  • retrouver souplesse et légèreté : clairement mes cheveux m’excitent presque tant ils sont beaux 😁. Je pourrais les mirer de longues minutes tous les matins dans un miroir sans me lasser ( mais j’ai pas le temps ).

Floressance shampooing infusion avoine lin silicone sulfate

Le shampoo FLORESSANCE qui réveille les sens !

 

Je suis dingue dingue dingue de ce shampooing « surprise » ! Tant pour son odeur, que par le plaisir d’utilisation et ses effets sur ma choucroute capricieuse, vraiment je suis CON.QUISE.

On pourrait lui reprocher une composition « conventionnelle » mais j’ai toujours dit qu’un excellent produit conventionnel valait mieux qu’un produit bio médiocre. Celui-ci tire son épingle du jeu en ayant ôté les sulfates et silicones de sa formulation. Et il ne se vante pas de l’absence de parabènes, chose un poil irritante chez d’autres marques puisque de toute façon, les parabènes sont rigoureusement interdits depuis un bail.

Alors si 6,50€ semble être un investissement, sachez que le flacon de 500mL dure une éternité tant on utilise peu de produit à chaque shampooing ( et pourtant j’ai les cheveux assez longs ! ). Et il vous suffira d’un petit sniff en rayon pour succomber définitivement à son odeur.

Mon petit doigt me dit que ce ne sera pas le premier produit FLORESSANCE que je teste, tant ma satisfaction est grande 😉.

Satisfaction : 10 / 10

Et vous, connaissez-vous la marque FLORESSANCE ?

 

* Shampooing infusion Avoine et Lin FLORESSANCE6.55€ le flacon de 500mL sur la boutique Léa Nature.




EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

LalutotaleSur mes cheveuxavis,avoine,beauté,biologique,capillaire,cheveux,cosmétiques,cosméto,critique,Floressance,fréquent,hygiène,infusion,lin,régulier,review,revue,sans silicones,sans sulfates,shampoo,shampooing,usage
Je vous parle sporadiquement de mes tifs sur le blog, donc vous savez que j'ai une choucroute à tendance trèèèès légèrement relou #euphémisme. Mais non, j'en suis pas encore réduite à me balancer ma tasse d'infusion ventre plat sur la tête ( rapport à mon titre d'article ). Racines à tendance...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone