Tag: hydratant

Beauté, Sur mon (divin) corps

( The Body Shop ) Une histoire de jambons-beurre

En 2013 j’écume mes beurres corporels et particulièrement mes préférés ( les daubes aussi histoire de vider le placard à merdes ) et j’en parle comme d’une victoire. Telle est l’une des nombreuses fausses résolutions de Lupouffe . Je m’en souviens comme si c’était hier : je m’étais rendue dans un magasin TBS surtout pour flâner en période de soldes, mais pas franchement…

Lire la suite

Blablabla

( The Body Shop ) Cocoïnomane, en désintox

coco-3Considérant que je dispose d’assez de produits-douche pour mes 7 vies à venir, je m’étais promise de me freiner sur l’achat de Lusheries. J’ai (presque) tenu ma bonne résolution.

Mais la confrérie pouffesque est venue mettre à mal ma volonté : The Body Shop c’est trop bien, et tant pis si t’as été déçue par le baume à lèvres noix de coco de la marque, tu DOIS céder et tester d’autres produits.
Profitant de l’achat d’un coffret-cadeaupour l’anniversaire d’une amie, j’ai craqué sans trembler de la CB sur un deuxième, exclusivement pour ma pomme, spécial cocoïnomane contenant la crème de douche, l’exfoliant corporel, le beurre corporel, le savon et la fleur de douche.

Certaines odeurs titillent le neurone nostalgique de la pouffe : concernant la noix de coco, des images de plages de sable fin et de soutifs exotiques envahissent invariablement mon esprit pris dans la froide gelée saisonnière.
Une odeur trop sucrée chez Yves Rocher, limite Lire la suite

Beauté

Lu&Lush 17 ➸ Pulcolèvre ou pulcomerde ?

Chez Lush , marque de cosmétiques bobo-écolo british qui ne teste pas ses trouvailles sur nos amies les bêtes, plusieurs types de contrats sont établis envers les produits commercialisés : Le CDI : il a fait ses preuves, les lush-addicts en sont folles et par conséquent, il rapporte un max de pognon. Le titulaire du CDI est pérenne : visible sur les…

Lire la suite

Beauté, Sur mon (divin) corps

Lu&Lush ➇ Parle à ma main : la crème Volupté

Comme la pouffe est manuelle, elle se doit de prendre soin de ses dix doigts sous peine de vivre un véritable enfer après le vernicollage de quelques boîtes personnalisées. Certes, je laisse aux autres le soin de me confectionner les-dites boîtes mais ce n’est pas pour autant que je dois laisser en jachère ma peau fortement exposées aux nuisances épidermiques…

Lire la suite