Le vernis NFU FU FU !

Vernis ongles N Fu Oh

Si j’ai depuis quelques mois rattrapé mon retard cumulé de 27 années d’abstinence manucuresque ( dûes à une puissante allergie au formol , composé chimique aujourd’hui largement retiré des vernis toutes marques confondues ) c’est en grande partie grâce à ma Psychotrochou, qui via son blog m’a filé des vapeurs rien qu’en regardant des photos de doigts. La bougresse n’étant pas avare de compliments vis-à-vis d’autres bloggeuses, j’ai découvert par son biais le génialissime blog de Pshiiit, la grande prêtresse des ongles originaux, beaux et colorés. La miss est capable de créer de véritables oeuvres d’art sur le bout de ses phalanges, c’est dingue.
C’est donc en parcourant cette véritable photothèque créative que je suis tombée sur la rubrique «vernis favoris». Et là, autant te dire que j’ai failli tomber dans les vapes : outre le magnifique Ozotic 505 ( que j’ai prévu d’acquérir dans l’année ), j’ai littéralement flashé sur le vernis N’fu Oh n°51.

Et j’ai bien fait. Oh bordel que j’ai bien fait !

Après une recherche d’images sur Google qui m’a confirmé que ce vernis semblait être une pure tuerie du genre, j’ai sagement écouté les conseils de Pshiiit et me suis rendue sur le site estonien Viis pour découvrir son prix. J’ai été étonnée. Mais agréablement.

Pour 8,30€uros , on acquiert un flacon très original de 17mL de matière. Nan vous ne rêvez pas. Dix-sept millilitres, c’est plutôt balèze comme contenance. A titre de comparaison, je vous fournis le petit calcul suivant qui a fait ma notoriété  :

  • Un vernis Séphora de 5mL coûte 4,90€ soit 980€ le litre ( ouais moi aussi j’ai failli tomber dans les pommes )
  • Un vernis OPI de 15 mL coûte chez Séphora 13,90€ soit 927€ le litre ( là aussi )
  • Mon Nfu’Oh 51 se classe pile au milieu, avec ses 488€ au litre. On peut dire que la marque est plutôt concurrentielle.
  • Un vernis Kiko de 11mL coûte 3,90€ soit 355€ le litre
  • Un vernis KleanColor de 15mL coûte chez Beautyjoint 1,75$ ( 1,40€ ) soit 93€ le litre.

Evidemment, il faut lui ajouter des frais de port.
Les flacons viennent d’Estonie, autant dire que j’ai eu les miquettes. Mais je suis une warrior. J’ai peur de rien. Je teste tout. Et je rajoute deux autres teintes dans mon panier histoire d’amortir les frais de port. Soit un panier total d’ une trentaine d’€uros pour trois vernis importés d’Estonie .
Le colis est arrivé 5 jours après, et j’aime autant vous dire qu’il n’a pas tenu dix secondes entre mes mains : tout était soigneusement emballé, et bien calé dans de petits compartiments afin que les flacons ne se balladent pas dans le colis. Le rêve quoi.

 

vernis ongles manucure Nfu Oh
vernis ongles N Fu Oh

vernis ongles nfu oh

Avant de tester la teinte, j’ai manipulé le flacon dans tous les sens. Mandieu qu’il est beau.

Ensuite j’ai passé des plombes à admirer le vernis avant même de l’appliquer. Les reflets sont changeants selon l’orientation du flacon à la lumière : ils sont capables d’être violet, bleu, vert rouge ou cuivré. C’est absolument envoûtant. Sublime. Je suis déjà conquise.
Au cul du flacon, on retrouve la sempiternelle petite étiquette ronde mentionnant la référence du vernis ( le 51 si vous n’aviez toujours pas pigé ) ainsi que l’adresse internet du site officiel de la marque ( que je n’ai jamais réussi à afficher dans mon navigateur , s’agissant d’une marque asiatique ).

La composition par contre n’apparaît nulle part sur le flacon . Mais si on cherche un peu sur Internet, on la trouve facilement ( butyl acetate, ethyl acetate, nitrocellulose, isopropyl Alcohol, acetyl tributyl citrate, adipic acid / neopentyl, silica, CI 77000 ).
On retient que les vernis Nfu Oh sont formulé sans formaldéhyde ( =formol, le composé auquel je suis allergique ), sans DBP et sans toluène . Un bon point pour les allergiques-à-tout comme moi, j’applaudis des dix phalanges.

Le pinceau me fait un peu penser à son concurrent génial d’OPI.
Les poils sont longs, la touffe n’est pas bien grosse mais semble dense. Bref j’ai tout de suite présagé une application facile et effectivement j’avais raison : on se tartouille ça les doigts dans le nez ( même si c’est pas bien pratique ).

J’ai voulu tester ce n°51 sur une base noire, afin de bien faire ressortir tous les reflets qu’il pouvait présenter.
J’ai donc attrapé mon flacon de Kiko Nero  qui est devenu un indispensable pour mes manucures très foncées tant il est facile à appliquer ( une seule couche ! ) et rapide à sécher, puis j’ai ouvert mon flacon de 51.
J’avais dans l’idée de le tartiner plus sur une base blanche, mais je me suis ravisée. En étalant un peu de vernis sur une feuille de papier, je me suis rendue compte que la laque de ce vernis est un violet transparent . Ca risquait de faire moche sur du blanc. Idée abandonnée.

Par contre je compte bien le tenter sur une base bleu foncé voire sur un violet intense ( comme le Diva Of Geneva d’OPI ) et évidemment je vous en donnerai des nouvelles ^^

Le pinceau est un vrai petit bonheur en pwals ^^ La laque se répartit uniformément et en un seul geste sur la griffe. Une seule trempouille dans le pinceau , c’est limite TROP pour tout l’ongle ! Pourtant j’ai une «surface» d’ongle assez vaste. Là je suis obligée de racler un peu les poils sur le bord du flacon pour éliminer un peu de matière. Ensuite en trois coups de pinceau, hop au milieu, hop à droite puis hop à gauche, c’est plié. Tout est uniforme, aucun endroit n’est épargné.
La très fine couche nécessaire à l’explosion de couleurs qui vous attend en fait un vernis vraiment très économique , qui risque de me durer des mois et des mois ! Là j’ai juste envie de dire youpi.
La texture est assez fluide. Ni trop pâteuse, ni trop liquide, on dirait qu’elle a été étudiée pour être parfaitement appliquée en une seule couche. Le séchage quant à lui, est carrément rapide puisqu’une fine couche de vernis suffit à rendre la griffe déjà bien colorée. Le panard.

Le résultat ? Mazette. J’aurais pu résumer ce paragraphe en un seul mot : Mazette.

vernis ongles nfu oh

Mon tout premier test d’un vernis Nfu Oh, et mon premier énorme coup de coeur. Ce n°51 est constitué de flakies ( d’ailleurs toute la série OPAL en contient ) un peu des morceaux de nacres plats qui se fixent impeccablement sur l’ongle, sans effet de matière à la surface.
Autrement dit, le rendu est parfaitement lisse et laqué. Tout le contraire d’un vernis ultra-pailleté qui donne quelquechose de granuleux et avec lequel on pourrait poncer nos meubles en bois. Là c’est tout doux quand on se caresse l’ongle, ça en deviendrait presque une zone érogène tellement c’est doux et brillant ^o^

Après j’ai une grosse question existentielle : dois-je m’épancher en dizaines de lignes sur les couleurs sublimes et les effets merveilleux de ce vernis , ou dois-je laisser ces photos parler à ma place ?
vernis ongles nfu ohvernis ongles nfu oh

Le rendu sur couche noire est su-bli-mi-ssime !
Selon que vous regardiez vos ongles sous lumière naturelle ou artificielle, que vous incliniez vos mimines ou les posiez bien à plat, les flakies de tailles différentes changent de couleur ! Faut le voir pour le croire.
Dans un environnement plutôt sombre, la chaleur des teintes rouges, dorées et cuivrées apparaît. Dans un endroit plus lumineux, le violet, le vert, le bleu et le jaune éclatent. C’est comme un vernis scarabée en fait, sauf que les flakies, de part leurs dimensions différentes, donnent vraiment un rendu unique. On peut ainsi voir des arcs-en-ciel au bout de ses doigts,une véritable explosion de couleurs. Je vous dis pas le temps que je passe à étudier et reluquer mes griffes quand le n°51 est dessus !

vernis ongles nfu oh
C’est le même doigt ! L’inclinaison est juste différente

J’en fais trop si je vous confesse apercevoir des galaxies sur mes ongles quand je louche de très près sur mes phalanges? Pourtant c’est bien l’impression que j’ai ^-^ Les flakies vont de la taille d’une micro-nacre à un gros éclat, comme un bout d’aluminium qui serait venu se coller sur l’ongle. Vraiment c’est de toute beauté et je suis en totale admiration devant ce vernis parfait !

La variation de couleurs pourrait s’apparenter à de l’essence. Vous savez quand vous regardez une tâche d’essence fraîchement giclée par terre et tous les reflets par “vagues” qui apparaissent à sa surface? Ben avec le Nfu Oh, vous avez la même chose sur le bout des griffes ( sauf que ça pue pas et que ça ne pollue pas -trop- )

Maintenant vous le savez : les vernis pailletés sont, én général, une vraie plaie à retirer.
Comme je vous le disais plus haut, ce n°51 n’est pas composé de paillettes mais de flakies. J’ai donc supposé dès le début que ce genre de fioritures était plus facile à dégager que ces saletés de paillettes.
J’avais pas tort : après avoir plongé les doigts dans mon bain magique de Séphora, il reste bien quelques flakies collés dessus ( alors que la couche noire inférieure est partie immédiatement ) mais je n’ai pas besoin de frotter comme une sauvage pour tout enlever . Là où je pouvais parfois perdre patience avec les paillettes, là je reste aussi impassible qu’un tronc d’arbre ( ouais, c’est impassible un tronc d’arbre ). Je prends un disque de coton et frotte tranquillement avec mon dissolvant sans acétone les flakies qui résistent. Deux disques plus tard, mes ongles ne portent plus aucune trace du passage de ce Nfu Oh.

Autant dire qu’on en chie beaucoup, beaucoup moins qu’avec les vernis pailletés. Ca fait pas un pli ^^
C’est donc un vernis que je ne rechignerai jamais à appliquer car avec les pailletés, je galère tellement que je commence à en avoir ma claque.

vernis ongles nfu oh

Dire que j’ai eu un véritable coup de foudre pour ce vernis Nfu Oh de la série Opal serait minimiser gravement l’effet qu’il a eu sur mon neurone de pouffette .

En plus d’être carrément facile à appliquer , en une seule couche qui sèche en une minute chrono et qui par la même occasion, rend le vernis supra-économique avec ses malheureux 8€uros pour 17 mL de matière, je me retrouve avec des griffes absolument uniques , envoûtantes , qu’on passe son temps à mater. Certes pour le moment je ne me plais qu’à l’appliquer sur une base noire mais avec le temps je pense aussi essayer sur du violet ou du bleu foncé.
Sur la route, combien de feux qui passent au vert, pendant que la Lu rêvasse devant ses ongles, ignorant la file de conducteurs qui klaxonnent comme des tarés?
Combien de longues minutes passées à moirer ses griffes plutôt que de travailler? Combien de «Qu’est-ce tu fous?» de Musclor pendant qu’il dévisage une Lu de dos parfaitement immobile, qui ne fait que chercher les reflets bleus , verts , rouges , dorés , roses et violets qu’on découvre au bout de ses phalanges?

Vous avez pigé : je suis absolument charmée et conquise . En plus d’avoir un rendu exceptionnel , ce vernis a une longévité plutôt sympa puisqu’au bout de 7 jours ( oui vous avez bien lu ) j’ai eu mon premier accroc. Et c’est le moment que j’ai choisi pour prendre mes photos ( ouais plus logique comme nana, tu meurs ), pile avant de tout dégager.
Enfin ce vernis est aussi facile à virer qu’à appliquer : les flakies sont moins casse-bonbons que des paillettes à enlever.
Mais on le vire de ses griffes, pas de son coeur. Car à mon sens, ce n°51 est inoubliable. J’irais même jusqu’à dire que c’est un must et qu’il sera difficile de faire mieux que lui !

Satisfaction : 9,5 / 10

*Les vernis NFU OH sont vendus sur Amazon pour 5.70€ en moyenne par la marque elle-même ! Une aubaine.

vernis ongles nfu oh

Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

9 Commentaires

  • urban lipstick
    21 mars 2013 17 h 19 min

    C’est fou comme le rendu est beau *-*

  • Annahbel
    21 mars 2013 17 h 53 min

    J’aimerais beaucoup en essayer un un jour. Et puis faut reconnaitre que le packaging est superbe. Par contre, je ne vois pas trop l’intéret des 17 mL. Enfin j trouve ca assez énorme comme quantité… Bon après pour le prix, ca va je trouve.

  • pataronchon
    21 mars 2013 18 h 08 min

    Hé! Hé!, je l’ai il est somptueux…Il est aussi bluffant matifié, ou sur du bleu…
    Tu peux également en trouver en France ici:http://www.atoutscharme.com/vernis-a-ongles/nfu-oh/

    • lalutotale
      21 mars 2013 18 h 13 min

      oui il faudrait que je le tente avec mon top coat matifiant 🙂 merci pour l’idée !

  • tequiladrenaline
    23 mars 2013 12 h 28 min

    Les flakies c’est magique !!! (et mdr le copié collé des articles ciao avec la _mise en page_ pas modifiée ! 😛 )

  • KarinePouffe64
    24 mars 2013 16 h 34 min

    Moi j’en ai 1 et je l’aime d’amour, sauf quand faut que je l’enléve…

    • lalutotale
      24 mars 2013 18 h 49 min

      lol !

  • Bobette
    15 mars 2014 11 h 03 min

    Je le veux :'(

    • lalutotale
      15 mars 2014 11 h 33 min

      lol ! pleure pas miss !

Laisser un commentaire

Prouve-moi que tu n'es pas un robot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.