Vous allez rapidement vous rendre compte que je suis constamment à la bourre comme gonzesse, qu’il s’agisse d’horaires de rendez-vous ou de tendances. Si j’ai mis 2 ans à ouvrir mon blog c’est tout simplement parce que je suis belle et rebelle et que j’aime pas faire comme les autres. Et bien évidemment, alors que quasiment toute la blogosphère a déjà participé au nouveau jeu dominical organisé par ma caille , moi je ne me réveille que quelques jours après. Si vous aussi désirez vous prêter au jeu, rendez-vous ici pour en connaître les détails !

La musique de mon adolescence…Le thème m’a tout de suite interpellée puisqu’en ce moment, je suis preneuse de nostalgie et de bons souvenirs. Et croyez-moi, côté musical, il y a matière à se foutre de ma goule.

Tout d’abord je ne peux commencer ce billet sans évoquer le groupe  suédois sur lequel nous étions 3 à nous déhancher et à préparer des chorégraphies dans les toilettes des filles. Je me souviens avec émotion que j’avais enregistré une par une toutes les chansons de l’album sur une cassette dès qu’elles passaient à la radio ( oui je suis vieille, j’ai connu les cassettes où tu rembobinais la bande avec l’auriculaire quand elle sautait dans ton lecteur ) : cet album c’est Happy Nation de ACE OF BASE.

Oui ce billet commence fort.

Je dois avouer que j’ai, tout comme Téquichérie, connu ma glorieuse période Boys Band. Moi j’étais amoureuse de Philip des 2Be3, disparu trop tôt. Mais si il y a un seul groupe casté qui a réellement marqué mon adolescence, c’est un girlsband. D’ailleurs je me souviens avoir claqué mes propres deniers pour le tout premier single que j’offrais à moi-même: Wannabe des SPICE GIRLS. Remarquez que déjà, à cette période, j’avais un goût prononcé pour les titres aux paroles philosophiques.

Oui je suis d’accord : ça craint du boudin ce billet. Fort heureusement, mes parents étant lassés de m’entendre beugler les titres de GALA ( à qui je ressemblais beaucoup à l’époque ) ou tenter de faire la bègue avec SCATMAN , ils ont tenté avec succès de m’éduquer musicalement. Tout d’abord avec l’idole absolu de ma regrettée Maman :

le génialissime Bowie

le génialissime Bowie

J’ai ensuite découvert Jimmy Sommerville, Phil Collins, Supertramp grâce à eux mais je dois avouer que mon père a fait mouche avec MADONNA. Mon admiration pour elle, je la dois à mon paternel, oui oui.

Mais j’ai continué à faire de la résistance, surtout que mes parents n’étaient pas franchement branchés sur les artistes français. Y’avait pas de Johnny ou de Sardou chez nous ( et tant mieux ^^ ) par contre il y avait tout de même France Gall, Alain Souchon, Laurent Voulzy et bien évidemment le grand BASHUNG dont j’adorais les titres. Et puis il y avait ça aussi :

J’ai aussi tapé dans la grande crise d’adolescence en préparant des chorégraphies lascives que je n’avais même pas honte de montrer en public très personnelles sur les titres de MYLENE FARMER et particulièrement sur California, qui puait les phéromones à dix kilomètres.Et enfin, j’ai acheté une compil à deux balles uniquement pour pouvoir écouter ce titre en boucle ( dont j’ai mis des années à retrouver les auteurs ) plus girly tu meurs :

Et je dois l’avouer, j’ai pété cette cassette tant je l’ai écoutée :

Les formuuules magiiiiques... !

Les formuuules magiiiiques… !

Heureusement mes parents ont ressenti mon envie de terroir français ou québécois et m’ont également gavé de JJ GOLDMAN et je ne m’en suis jamais plainte 🙂 J’ai trouvé un bon compromis  en leur faisant écouter ceci même si j’ai appris plus tard que la miss était belge et pas française :

De plus grâce à eux,  j’ai toujours aujourd’hui un amour profond pour les PINK FLOYD mais je pense qu’on aura l’occasion d’en reparler dans un prochain MAC…  A côté, j’adorais écouter I AM et sa fantastique Ecole du Micro d’Argent.

Après la période collège, j’ai connu des épisodes heureusement beaucoup plus rock avec la découverte de grands groupes et l’achat d’une guitare sèche qui m’a servi 3 fois en 14 ans.

Je sais pas vous, mais moi ça m’a fait un bien fou d’évoquer tous ces grands titres dont certains sont au Panthéon des daubes niaiseries  chansons qui ont marqué les années 90 !

Je vous donne rendez-vous dans 15 jours pour le prochain MAC 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

https://lalutotale.com/wp-content/uploads/2013/03/happynation.jpghttps://lalutotale.com/wp-content/uploads/2013/03/happynation-150x150.jpgLalutotaleBlablablaace of base,boys band,happy nation,mac,Music,Musique,spice girls
Vous allez rapidement vous rendre compte que je suis constamment à la bourre comme gonzesse, qu'il s'agisse d'horaires de rendez-vous ou de tendances. Si j'ai mis 2 ans à ouvrir mon blog c'est tout simplement parce que je suis belle et rebelle et que j'aime pas faire comme les...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •