disparitions produits beauté cosmétos juillet 2017

Traditionnellement, les femmes ( vous, nous, tu, moi ) utilisent un petit peu moins de produits en période estivale. Mois de glandouille par excellence, juillet et août sont ainsi propices à un relâchement côté soins corporels et faciaux. Mais pas chez LaLu ! En effet, mes prochaines vacances sont programmées en septembre. Ma salle de bains turbine donc à plein tube, comme le reste de l’année, pendant ces deux mois. Histoire d’avoir une tête potable au boulot, quand même. Et surtout de ne pas voir surgir de gros bubons suite à un relâchement trop intensif par rapport aux dix autres mois de l’année où je prends bien soin de ma musette.

J’ai donc dégommé pas mal de produits, et on fait le point juste ici !

disparitions produits beauté cosmétos juillet 2017

 

Les disparitions de produits en Juillet

Comme d’habitude, ce billet est magique : il suffit de cliquer sur le nom du produit pour accéder à sa review complète ( si elle existe ) !

disparitions produits beauté cosmétos juillet 2017

Côté hygiène, vous constaterez que mon dedans intérieur a subit quelques turbulences… J’ai donc terminé :

  • Un tube de dentifrice ELMEX. Il m’avait été conseillé par mon dentiste pendant ma  grossesse, et je l’apprécie toujours autant. Voilà déjà 3 fois que je le rachète les yeux fermés.
  • Une boîte de boules QUIES en mousse. LaLutine apprécie jouer au bowling sur ma table de chevet en ce moment ( = prendre le premier bidule qui traîne, le balancer sur la table, puis ramasser tout ce qu’elle a envoyé bouler et ré-aligner ma paire de boules ( attendez la phrase n’est pas finie ) Quiès en cours ). Il n’est donc pas rare que les-dites boules finissent sous le plumard, et que ma boîte se vide plus que de raison.
  • Un mini-tube de gel lavant intime BIOLANE . Encore un tube zigouillé issu des stocks de ma belle-soeur. Je l’aime beaucoup, même s’il n’est pas bio. Je trouve qu’il est très doux et n’agresse pas mon frifri si fragile.
  • A propos de frifri ( remarquez la belle transition ), c’est ce dernier qui m’en a fait voir de toutes les couleurs en juillet. Vous savez que j’ai refait un abcès pilonidal fin juin. Cette fois-ci, j’ai eu du bol : le biniou a percé au moment où je commençais à souffrir énormément . Mon toubib m’ayant prescrit anti-inflammatoires et surtout antibiotiques, on a enrayé la croissance de l’abcès et l’avons enkysté. J’ai donc une boule, mais elle ne me fait plus souffrir et je vais pouvoir me faire opérer pépouse sous anesthésie locale, comme pour mon abcès sous l’aisselle droit en avril ( en mars 2016, c’était sous générale pour l’aisselle gauche tant celui-ci était énorme et inflammé ). #TeamAbcès Pourquoi je vous raconte tout ça ? Parce que mon frifri est prévisible : le lendemain de la fin d’un traitement antibios = mycose du tonnerre. Encore une fois, ça n’a pas loupé.  J’ai donc descendu 1 boîtes de deux ovules et une crème anti-champipis.

Bon appétit au fait.

disparitions produits beauté cosmétos juillet 2017

Pour continuer sur le chapitre hygiène mais cette fois-ci du côté de LaLutine, j’ai seulement terminé un paquet de maxi carrés MOTS D’ENFANTS et des petits carrés tout doux BEL BABY. Mon premier est utilisé avec une noix de liniment pour nettoyer le divin fondement de LaLutine. Mon second sert à lui débarbouiller la musette en cas de crottes d’yeux/confiture/morve/chocolat/bave collé sur la trogne.

Notre consommation a bien diminué et ma poubelle en est fort aise. Mais je suis toujours insatisfaite de générer tant de déchets et m’efforce donc de reprendre l’utilisation de mes carrés de change et gants lavables que j’aimais tant lorsque nous utilisions nos couches lavables. L’avenir nous dira si nous parvenons à réduire drastiquement la quantité de coton utilisé, même si nous savons d’ores et déjà que nous utiliserons du jetable lors de nos déplacements…

 

disparitions produits beauté cosmétos juillet 2017

Si ces 15 derniers jours, on s’est pelé les miches, on ne peut pas en dire autant début juillet, période où il a fait très chaud. Normal donc d’avoir zigouillé beaucoup de produits douche.

  • Le gel douche à la clémentine JEUNE POUSSE. Je ne pleure pas du tout sa disparition. Malgré son petit format, j’ai d’ailleurs eu du mal à le terminer. Quelque chose m’a vraiment dérangée dans l’odeur. De plus il ne mousse quasiment pas et je n’ai pas la sensation d’une peau propre après. Le comble quoi. Bref, mauvaise première impression avec cette marque bio.
  • Le gel douche Aroma Cleanse DECLEOR , encore une jolie découverte chez cette marque que je connaissais peu avant de gagner leur Calendrier de l’Avent 2016 sur Instagram. Ce gel douche avait l’énorme qualité de me réveiller instantanément ( et agréablement ) les matins de loose. Et pourtant Dieu sait que c’est difficile de me sortir la tête du sac.
  • Mes deux tubes de shampooing-douche au monoï de Tahiti signés LAINOCe n’était pas mon préféré comme vous l’aviez lu dans mon article. Cependant c’est archipratique, surtout pour Musclor, d’avoir un produit à tout faire pour la douche après la salle de sport. Pour ma part, j’ai apprécié son format très pratique et son double usage car ça allégeait considérablement notre vanity de vacances.
  • L’après-douche gourmand au raisin de COTTAGE. Attention : petite tuerie olfactive en pshittt ! Bon, dans mon cas pas de bol : le pshittt s’est enrayé vers la moitié du flacon sans que je m’explique pourquoi. Pour le reste il a tout bon : odeur de raisin orgasmique, pénétration facile, senteur qui tient bien sur la peau. Le kiiiif j’vous dis.

disparitions produits beauté cosmétos juillet 2017

Du côté des parfums, j’ai terminé cette miniature d’Eau de Lumière FLOWER BY KENZO. Elle était présente dans une MyLittleBox. Sincèrement je l’avais emmenée pendant ma semaine de vacances bretonnes à la mi-juin sans grande conviction, arguant simplement que son petit format était pratique à trimballer par rapport à mon flacon géant de parfum estival habituel ( celui-là ).  Au final, j’ai eu une vraie révélation avec ce parfum frais, féminin, fleuri et léger. Pas capiteux pour un sou, sa tenue en est d’ailleurs légèrement amoindrie. Mais le plaisir des notes de tête est bien réel. Pas sûr que je l’achète pour cause de stocks parfumés bien suffisants, mais je le note ( hahaha ) dans un coin de ma tête. Pour plus tard.

disparitions produits beauté cosmétos juillet 2017

Concernant ma tignasse, je n’ai terminé que cette miniature de l’après-shampooing 3 Minute Miracle Reconstructor d’AUSSIE. , elle aussi présente dans une MyLittleBox. ( Oui j’ai à coeur de virer plein de miniatures en ce moment. Parce que ça a l’air petit ces engins, mais ca prend une place tout aussi monstrueuse dans la salle de bains. Et ça fait même perdre de la place en hauteur, hahaha ).

J’étais très curieuse de tester cette marque de capillaires dont j’ai entendu beaucoup de bien. Au final, au même titre que je ne pige pas l’absence de « s » à Minute, je ne comprends pas bien pourquoi un tel engouement. Certes ce soin est sympa. Il a une odeur sympa. Une présentation sympa. Des promesses sympas. Une texture sympa.

Mais il ne fait pas de miracle sur les cheveux abîmés. Et pourtant les miens ne le sont pas tant que ça, abîmés.

Selon moi, beaucoup de tapage pour pas grand-chose…Ou alors je n’ai pas testé l’un des produits emblématiques d’AUSSIE ? Un autre item à me conseiller ?

disparitions produits beauté cosmétos juillet 2017

Pour le second mois consécutif, je suis fière comme un bar-tabac d’avoir viré tant de produits faciaux. Certes il y a 3 miniatures dans le tas…mais ne gâchez pas mon plaisir svp 😁

  • Du côté de DECLEOR, je suis vraiment tombée amoureuse de certains produits grâce aux miniatures renfermées dans leur dernier Calendrier de l’Avent… et le petit tube canule de contour des yeux n’en fait pas partie. Je l’ai bien aimé, mais je n’ai pas vu de réelle action sur mes petits cernes alors que c’est sa promesse première.
  • Dans la même veine, le baume de nuit hydratant Aromessence Néroli fut le produit que j’ai le moins aimé. Sa texture cireuse m’a vraiment décontenancée. Première fois que je tombais nez à peau nez avec ce genre de viscosité bizarre qui fut une vraie chienlit à appliquer. Et moi j’aime me tartiner la musette le soir, c’est mon moment de plaisir égoïste ! Là c’était la plaie. Quant au nez, parlons-en :  son odeur est vraiment très forte. J’ai eu du mal à la supporter…
  • C’est le Masque Ultra-hydratant & repulpant Hydra Floral qui m’a faite succomber. Chez lui j’ai tout aimé ! L’extrême inverse du baume de nuit. Je pense m’en offrir un tube en format vente pour confirmer ( ou non ) mon coup de coeur.
  • Le flacon de Sleeping Crème réconfortante CATTIER m’a duré des mois. Je vous renvoie vers mon article pour découvrir cette pépite !
  • Sur le papier le gommage visage Confort d’APROLIS avait toutes les qualités…Mais sur le papier. Celui que je pensais être un futur favori s’est avéré décevant, comme je vous l’expliquais ici. Trop agressif pour mon museau, il s’est avéré très sympa pour…mes aisselles. #CeciNEstPasUneBlague.

disparitions produits beauté cosmétos juillet 2017

 

Encore une fois, je fus très bonne élève en évinçage de bordel et d’abcès au cul ce mois-ci ( ça fait du bien de s’auto-jeter des fleurs, parfois ).  En revanche, pour le second mois consécutif, je n’ai pas terminé un seul produit de maquillage ← make-up supraléger en été.

Je signale aussi être très fière de moi-même car je n’ai acheté aucun produit cosmétique pendant les soldes. #LeMiracle ( non non je ne suis pas malade )( j’ai acheté une montre GPS et une machine à coudre, en plus de tout le bordel vestimentaire acquis, ceci explique cela 😁 ) .

 

Et vous, avez-vous terminé beaucoup de produits en Juillet ? Avez-vous acheté des cosmétiques pendant les soldes ? 😉 ( Ne me rendez pas jalouse svp. )




EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

LalutotaleBeauté2017,à oublier,à racheter,avis,beauté,best of,cosmétiques,cosméto,critique,disparitions,disparus,été,flop,juillet,liste,printemps,produits,review,revue,RIP,terminés
Traditionnellement, les femmes ( vous, nous, tu, moi ) utilisent un petit peu moins de produits en période estivale. Mois de glandouille par excellence, juillet et août sont ainsi propices à un relâchement côté soins corporels et faciaux. Mais pas chez LaLu ! En effet, mes prochaines vacances sont...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone