crème-masque récupératrice nuit So'Bio Etic ânesse

SO’BIO ETIC est une des marques ( si ce n’est LA marque ) à m’avoir faite confiance dès les débuts du blog. Je suis toujours aussi ravie de constater que notre fidèle partenariat repose sur des bases saines : l’envoi régulier de nouveautés contre mon avis honnête et objectif sur ces dernières. Et ce qui me fait rudement plaisir, c’est que SO’BIO ETIC  ne s’offusque pas de mes remarques, parfois acerbes ( mais toujours constructives ) sur ses produits bio. La marque me fait confiance, et de mon côté je suis toujours enchantée de tester les dernières innovations du côté des soins bio !

Aujourd’hui j’aimerais vous présenter un curieux soin pour musette : la crème-masque récupératrice pour la nuit.

Curieux produit car de base, je ne sais même pas quel pronom utiliser : LE crème-masque ? LA crème-masque ? Ce doit être « la » puisqu’il y ‘a l’adjectif au féminin « récupératrice » derrière…Bref. Je vous laisse méditer sur ces considérations linguistiques. Et si vous avez une réponse, mes commentaires vous sont grand ouverts. ( tout verts ?)

crème-masque récupératrice nuit So'Bio Etic ânesse

C’est quoi cette bouteille de lait ?

Cette ( ou ce ) ( bref, vous avez compris, on va pas y passer la nuit )( bah si justement ! hahaha ) crème-masque fait partie de la gamme au Lait d’Ânesse. Une gamme dont je n’avais testé qu’un produit jusqu’à présent…Et je vous dis pas le bide. Enfin si, je vous en ai causé, de ce flop, juste là. La pire BB crème que j’aie jamais testée, ever.

Autant dire que j’avais un peu les miquettes de tester cette crème-masque.

Mais je suis une warrior. Je me dévoue toujours pour la Science. Je suis une battante du soin pour musette. Mon fluide adoré Aqua Energie de la même marque ( mais d’une autre gamme ) tirant sur la fin, il était de toute façon indispensable que je me dirige vers un autre soin nocturne.

Je n’ai pas toujours été adepte de ce genre de soins. La nuit, j’ai toujours prôné la paix des méninges. Et donc de fiche la paix à ma couenne. Mais j’ai constaté qu’au réveil, mon visage était effectivement moins marqué et plus « frais » lorsque j’utilisais un bon soin repulpant. En effet, c’est pendant son dodo que les cellules de la peau se régénèrent le plus. Alors si je peux booster ces nouvelles cellules dermiques avec un bon soin, pourquoi pas ?

crème-masque récupératrice nuit So'Bio Etic ânesse

Cette crème-masque est formulée pour tous les types de peau. Et vous savez que je me méfie comme la peste ce ce genre de formulation « tout-terrain ». En effet, avec ma peau mixte tendance méga-relou boutonneuse, il me faut des soins hydratants mais peu nourrissants car qui dit tambouille trop riche dit gros bubons sur ma pomme le lendemain.

Néanmoins, je suis rassurée en découvrant la composition exempte de parabens, de silicones et de parfum :

crème-masque récupératrice nuit So'Bio Etic ânesse

Ce soin comme tous les produits SO’BIO ETIC est bio et certifié EcoCert.  Pas la peine que je vous recopie bêtement ce que vous lisez sur ma photo ci-dessus mais difficile de faire plus clean. Je note que tous les ingrédients en tête de liste sont tous sympathiques. Et puis je vois des huiles.

Ce qui m’aurait effrayée pour un soin diurne ne m’offusque pas pour la nuit. Après tout, Musclor me voit régulièrement avec des masques verts/argentés/noirs/rouges sur la trombine. Alors si le soir, enfouie sous un gros plaid en pilou avec mes chaussettes en mailles géantes,  je luis du pif comme un beignet sortant d’une friteuse, il voit pas trop bien où est le problème.

crème-masque récupératrice nuit So'Bio Etic ânesse

Mais revenons à nos édredons.

Dans une boîte cartonnée aux couleurs de la gamme au Lait d’Ânesse, je découvre un tube de 50mL semblable à la boîte. Il ferme par un bouchon à clapet très costaud et pratique puisqu’il permet de faire tenir le flacon tête en bas. Ce qui implique qu’il n’y a pas besoin de secouer comme une tarée pour délivrer le produit. Hygiénique et pratique, le packaging rêvé.

En appuyant sur le corps souple du tube, on découvre une texture assez épaisse mais bien lisse. Une crème dense toute blanche qui donne envie de fourrer son museau dedans. Limite j’ai presque envie de la manger.

 

crème-masque récupératrice nuit So'Bio Etic ânesse

A force d’utilisations, j’ai compris qu’il n’y avait aucune nécessité d’utiliser une grosse noisette de produit. En effet, la crème s’étale parfaitement bien sur le museau mais la peau n’en boit pas beaucoup. Si on a la main lourde, il faudra masser deux bonnes minutes pour ne plus avoir cette sensation d’avoir un yaourt appliqué sur le visage. Avec les grosses traces blanches qui vont avec.

En revanche, c’est en utilisant cette crème-masque que j’ai enfin compris l’engouement autour de l’odeur de cette gamme. Mandieu que ça sent bon ! L’odeur est légère et fraîche, subtilement poudrée et sucrée. Un truc  assez indéfinissable que je vous invite à sniffer au détour du rayon Hygiène de votre supermarché ( car oui, l’avantage indéniable de SO’BIO ETIC est que vous trouverez les produits en GMS ).

crème-masque récupératrice nuit So'Bio Etic ânesse

Le gros défaut de cette crème-masque, ce sont les sensations juste après application.

En effet, si on a la main pas franchement légère, on a l’impression que la peau « étouffe » sous la couche de crème. Cette sensation ne dure pas et est extrêmement fugace, mais même. Il fallait que je la souligne. Car ça peut coller les miquettes quand, comme moi, on ne veut pas d’un soin trop riche.

Après l’avoir appliquée, copieusement ou non, je ressens tou-jours la même chose : la peau tiiiire sur les contours de mon visage. C’est plutôt désagréable et je n’explique pas cette sensation, qui s’approche tout de même de ce que ma peau ressent lorsque j’utilise du gel d’aloe vera. Cette sensation étrange est incompréhensible puisque quelques secondes avant, on sentait une texture un poil riche. Ben non, le constat est bien là : ça tire. Et j’ai arpenté quelques blogs avant de constater que d’autres rencontraient le même soucis.

J’ai beau chercher du côté de la composition, c’est inexplicable.

crème-masque récupératrice nuit So'Bio Etic ânesse

Cette désagréable sensation dure moins de 5 minutes, puis la peau devient souple, douce, et a une odeur subtile très agréable. A chaque fois que j’applique cette crème-masque, soit 2 soirs par semaine, Musclor me demande ce que j’ai appliqué pour que ma trombine sente si bon sur l’oreiller. Et pourtant, il n’a pas un odorat super-développé, l’animal.

Moi qui déteste sentir une quelconque matière sur ma peau pendant la nuit, je suis sous le charme de cette crème-masque puisqu’elle se fait totalement oublier !

Certes, je luis un peu du museau au coucher, mais au réveil ma peau resplendit. J’ai bonne mine, je n’ai pas le teint froissé ou terne. Ma peau est visiblement repulpée. J’en veux pour preuve qu’à chaque nuit d’utilisation, je n’ai aucune trace d’oreiller sur la pomme. Ce qui est un atout non négligeable pour celles qui ont souvent des pannes de réveil les jours de boulot 😁 ( je parle pas pour moi : je suis toujours à l’heure…ou presque )crème-masque récupératrice nuit So'Bio Etic ânesseLa marque recommande de passer un coton imbibé d’eau de soin pour retirer les résidus de masque au réveil . Pour ma part, j’aurais facilement tendance à l’oublier le weekend puisque ma peau est nickel. Pas de brillance disgrâcieuse à déplorer et une peau comme régénérée. Mais je ne résiste jamais au plaisir d’une eau florale sur ma musette !

En ce moment, je l’utilise donc 2 fois par semaine car ma peau a vraiment été terne ces derniers temps. L’absence de soleil, tout ça…ça lui fiche le bourdon. Au printemps et en été, je pense qu’une utilisation hebdomadaire lui suffira amplement. C’est pourquoi je pense que ce flacon de 50mL va me durer des lustres !

crème-masque récupératrice nuit So'Bio Etic ânesse

Conclusion : The Mask pour la nuit ?

SO’BIO ETIC signe avec cette crème-masque un produit innovant et bienfaiteur, même pour les peaux mixtes. Grâce à lui, ma peau est visiblement rebondie et apaisée au réveil, avec cette dose parfaite de « repulp » qui évite d’avoir la face zébrée par sa taie d’oreiller. Si on lui ajoute sa compo nickel et son odeur divine, on aurait presque pu avoir un soin nocturne parfait.

Malheureusement je ne peux pas passer outre la sensation de tiraillement ressentie quelques minutes après application. Devant un soin si doux, si « cocoon » qui semble hydrater tout en nourrissant un poil, je ne m’explique pas cette sensation désagréable. Sensation qui heureusement, ne perdure pas.

Pour moi, ce soin n’est pas indispensable dans la mesure où vous avez déjà trouvé votre crème de nuit chouchou. Par contre, il est tout indiqué si vous avez besoin d’un vrai coup de boost pour réveiller un teint un peu tristoune.

Satisfaction : 6,5 / 10

Et vous, êtes-vous adepte des soins de nuit ? Ou au contraire, c’est « low-peau » sur la taie d’oreiller ?

 

* Crème-masque récupératrice Nuit Mon lait d’ânesse SO’BIO ETIC14,85€ le tube de 50mL.

LalutotaleBeautéSur mon visageânesse,avis,beauté,bio,biologique,cosmétique,cosméto,crème,critique,lait,masque,naturel,nocturne,nuit,peaux,probiotiques,produit,récupératrice,review,revue,So Bio Etic,so'bio etic,soin,teint,visage
SO'BIO ETIC est une des marques ( si ce n'est LA marque ) à m'avoir faite confiance dès les débuts du blog. Je suis toujours aussi ravie de constater que notre fidèle partenariat repose sur des bases saines : l'envoi régulier de nouveautés contre mon avis honnête et objectif...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone