Youtubeuse Youtube ouvrir chaîne blog beauté lifestyle

J’avoue, je vous ai fait une petite blague sur ma page Facebook. Certaines ont interprété mon mini-sondage Et si je devenais Youtubeuse? pour argent comptant ( à votre place, j’aurais fait pareil ). La vérité, c’est que je souhaitais obtenir votre ressenti à vous au sujet d’un passage en mode vidéo de LaLutotale afin d’étayer mon point de vue. Et aussi de confirmer mon ressenti. Parce que des fois, on est aveugle sur une situation et qu’on a besoin d’un point de vue extérieur.

A cette question que j’ai posée, vous avez répondu :

  • à 50% que vous préférez mes articles écrits ;
  • à 19% que Youtube oui, à condition que je continue mes articles sur le blog en parallèle ;
  • à 19% que vous adoreriez me voir ouvrir ma propre chaîne.

( Le total ne fait pas 100% car 2% ont donné leur langue au chat )

Cette écrasante majorité de je préfère LaLu qui blogue n’a fait que confirmer ce que je pensais déjà. Comme moi, vous pensez que le format écrit me convient bien mieux que la vidéo. Par conséquent j’ai envie de vous expliquer les 7 raisons pour lesquelles je ne serais jamais Youtubeuse.

 

Youtubeuse Youtube ouvrir chaîne blog beauté lifestyle

  1. Je suis aussi à l’aise devant une caméra qu’un poisson dans le Sahara.

Autrement dit, ton poisson il tiendra pas longtemps. Et comme lui, ma bouche se déssèchera comme un vieux bout de papyrus dès que la caméra sera allumée. Car dans la vie, figurez-vous que je suis plutôt à l’aise en général. Je m’exprime plutôt bien et que quelques paires d’oreilles m’écoutent avec attention ne me dérange pas plus que ça. Par contre je deviens mentalement raide comme un bambou devant une caméra. Mes 3 passages à l’émission Motus fin 2013 n’ont fait que le confirmer 😆

En gros, il faut avoir une aisance naturelle ( que je n’ai pas ) devant une caméra. Même si c’est tourné chez toi, dans ton petit intérieur cosy, tes vidéos se retrouvent visionnées par tous les internets. Que diable.

Vous me direz, ça s’acquiert sur le tas, cette aisance. Oui mais  je n’ai pas envie d’être ridicule dès mes débuts. C’est une image qui peut vite rester collée aux basques. Non merci !

2. Du coup, byebye l’humour…

Que l’on ne s’y trompe pas : dans la vie, je dois être la petite soeur cachée de Florence Foresti. J’essaye toujours de faire marrer mon monde… même dans des situations qui nécessiteraient parfois d’être sérieuse. Je peux pas m’en empêcher, et souvent mes interlocuteurs me renvoient la balle en me faisant rire comme une baleine, eux aussi.

Aussi, sur Facebook, celles qui ont répondu qu’elles ne diraient pas non à une chaîne Youtube n’ont parfois pas manqué de souligner que oui, mais en conservant l’humour caractéristique de mes articles. Sauf que l’humour, ça ne se calcule pas. En tout cas, pas dans une vidéo beauté ou lifestyle. Moi j’aime la spontanéité. Et justement, toute bonne youtubeuse vous dira qu’une vidéo, ça se prépare. Pour moi, c’est tout bonnement incompatible avec mon humour merdique. 😁

Quant aux blagounettes, les humoristes font ça très bien, et c’est un vrai métier. Couplé ce fait à celui que je serais gênée comme pas deux devant la caméra, et ça vous donnera des vidéos fail avec des blagues pouinpouin-pouinpouin *insère ici un bruit de trompette*  qui tomberont à l’eau. #Plouf.

3. Je n’apporterai rien de neuf au paysage Youtube.

Il existe des dizaines de milliers de chaînes Youtube. Et sur le thème de la beauté, je vous dis pas. Alors quand je me pose la question « et moi ? Comment j’y ferais mon trou? », je ne trouve pas de réponse. Tout simplement car je pense qu’il n’y en a pas. Ne prenez pas ce paragraphe pour un manque d’estime envers moi-même, mais plutôt de l’humilité et du réalisme quant à la « place » que j’aurais potentiellement sur le réseau.

En effet, certaines youtubeuses sont présentes sur ce réseau depuis des lustres, et font ça très bien. Elles apportent un contenu nouveau, à grands coups de tutoriels beauté, coiffure et de DIY ta déco scandinave-super-minimaliste-au-budget-maximaliste.

Je pense que si j’avais dû ouvrir ma propre chaîne Youtube, j’aurais dû m’y prendre dès le début du blog. A savoir il y a 3 ans. Peut-être qu’à ce moment-là, j’aurais eu l’impression que je pouvais me faire une place, aussi petite soit-elle.

Aujourd’hui, je n’ai tout simplement pas envie d’être noyée dans la masse. Même si je sais nager.

Youtubeuse Youtube ouvrir chaîne blog beauté lifestyle

4.  Je ne suis abonnée à aucune chaîne Youtube.

Avouez que ça en dit long concernant mon intérêt pour la chose. 😅 Je me rends très rarement sur ce média, même si j’avoue que ponctuellement il m’est très utile. Lorsque j’ai besoin d’idées coiffure super faciles à réaliser, par exemple ( je suis une nouille absolue quand il s’agit de mettre en forme mes tifs ). Ou lorsque je tape des requêtes comme « comment éplucher un potimarron sans s’amputer de deux doigts ».

En dehors de ces utilisations sporadiques, je ne suis abonnée à aucune chaîne beauté. Absolument aucune. Je suis plus vieille école de ce côté-là et privilégie l’écrit à la vidéo. J’ai d’ailleurs en tête une blogueuse que j’adore, qui a créé sa chaîne il  y a quelques mois et qui donc, n’alimente plus aussi souvent son blog que je lisais assidûment. C’est dommage, du coup elle publie moins et je la lis beaucoup moins ( et elle me manque ).

5. Les vidéos de 15 minutes, ça me barbe.

Quand je vois qu’une Youtubeuse peut créer une vidéo de trouze mille minutes alors que son contenu aurait pu tenir en cent quatre vingt secondes, ça me gonfle sévère. Me connaissant, si je réussissais à mettre de côté ma gêne, je deviendrais une vraie bacouète. Je n’irais plus à l’essentiel. Je créerais des vidéos à rallonge là où j’aurais pu en quelques lignes de billet de blog vous pondre un résumé parfait et pertinent sur un ou plusieurs produits.

Et puis sans déconner, tous ces Vlogs de youtubeuses…Je sais pas vous, mais j’en ai regardé un ou deux ( histoire de savoir ce que signifiait Vlog notamment, hahaha ) et je ne comprends pas qu’on livre sa vie privée en pâture comme ça. Le Vis ma Vie version youtubeuse, trop peu pour moi.

La téléréalité, c’est pas du tout mon truc. Je l’évite déjà sagement à la téloche, alors c’est pas pour mettre ma caméra dedans en filmant ma life au quotidien, merci bien.

6. Ca prend du temps ces machins-là.

Bon. Vous pourrez me rétorquer qu’il est moins chronophage de tourner puis de monter une vidéo Youtube que d’écrire un billet de blog ( avec tout ce que ça implique notamment la prise de photos ).

Certes.

Peut-être.

En fait : je sais pas.

Car produire une vidéo demande un sacré boulot en amont : si on ne prépare rien, on a vite fait de bafouiller, de tourner vingt plombes autour du pot ( et vas-y que je me perds en badinages inutiles ) ( d’où les vidéos à rallonge de certaines )…Et je ne parle même pas du boulot de montage vidéo derrière.

Ce qui est certain, c’est que la moitié de celles qui ont répondu ôwi-ôwi ouvre ta chaîne Youtube ! à mon sondage souhaiteraient que je continue les billets de blog en parallèle.

Deux conclusions s’imposent à moi :

  • J’ai déjà du mal à produire régulièrement sur mon blog un contenu de qualité avec des articles complets et étayés, avec des photos pas trop moches. Alors imaginez le merdier si je dois gérer en plus une chaîne Youtube. Je pense que je deviendrai vite dingue entre le blog, la chaîne mais aussi ma vie quotidienne : Lalutine, le boulot, ma famille, mon couple. Non décidément je ne pourrais pas tout assumer !
  • Vous avez confirmé mon idée que si un jour, l’envie d’ouvrir une chaîne Youtube devenait pressante, je ne pouvais tout simplement pas me séparer de mon blog. C’est impossible : j’y suis trop attachée 💕

Et c’est ce qui nous amène au :

7. Vieille école, j’aime écrire mes conneries histoires 📝

J’ai toujours aimé ça. A l’école, je produisais des dissertations souvent trop longues. Parfois j’en étais même pénalisée dans les notes car je n’arrivais pas à faire plus court ! Ce besoin d’écrire est évidemment couplé à mon intérêt précoce et exacerbé pour la lecture. Je vous dis pas le nombre de bouquins que je me farcissais pendant que mes camarades peinaient à en lire un. J’aime les mots. J’aime l’émotion, l’humour, la sensibilité qu’on peut y mettre.

Je trouve que l’écriture se prête à toutes les fantaisies.

Et l’avantage du blog, c’est que d’une part, je peux partager tout ça avec quelqu’un d’autre que moi-même. Et d’autre part, je peux agrémenter tous mes articles de visuels.

Car j’adore aussi la photographie et j’essaye tous les jours de pousser davantage mes connaissances à ce sujet.

Autant dire que je ne pourrais pas raccrocher ma plume. A moins d’être amputée des deux mains, je ne suis pas prête d’arrêter mes articles.

Youtubeuse Youtube ouvrir chaîne blog beauté lifestyle

Pour celles qui ont voté Oui ouvre ta chaîne LaLu ! j’espère que vous ne serez pas trop déçues 😉

…Et pis y’a que les andouilles qui changent pas d’avis. La preuve, je déteste les adages à deux balles, et pourtant je conclus ce billet avec, hahaha.

LalutotaleBlablablabeauté,blog,blogging,bloguer,blogueur,blogueuse,écrit,format,montage,parler,pourquoi,raisons,tournage,travail,vidéo,Youtube,youtubeuse
J'avoue, je vous ai fait une petite blague sur ma page Facebook. Certaines ont interprété mon mini-sondage Et si je devenais Youtubeuse? pour argent comptant ( à votre place, j'aurais fait pareil ). La vérité, c'est que je souhaitais obtenir votre ressenti à vous au sujet d'un passage en...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone