Pulpe de vie sérum et masque de nuit Pulpe-moi

Plus le temps passe, plus j’apprends à connaître ma peau. Le contraire serait étonnant, vous me direz. Et pourtant je n’ai pas fini d’en apprendre puisqu’après avoir définitivement succombé aux charmes des huiles démaquillantes, il est un type de produit qui ne faisait pas du tout partie de mon bordel ma routine il y a encore quelque mois : le sérum. Et depuis j’en utilise quotidiennement.

L’un des tout premiers à m’avoir convaincue de me pencher sur le cas des sérums fut Pulpe-moi de la marque PULPE DE VIE. Vous connaissez cette marque, je vous en ai déjà parlé une ou deux fois ( genre ici et ) et vous savez que je suis déjà acquise à sa cause : marque et production françaises avec des produits bio issus de petits circuits de production incluant des acteurs locaux, implantés sur le sol provençal. De plus les prix sont très accessibles pour des produits d’une telle qualité !

Je reste cependant très lucide : chez chaque marque ( à répéter plusieurs fois sans fourcher ) il existe souvent un ou plusieurs best-sellers mais aussi ou un plusieurs vilains petit canards. Des loupés quoi. Ces produits qui pourraient disparaître d’un catalogue que personne ne s’en formaliserait.

Alors ce Pulpe-moi, top ou flop ?

Pulpe de vie sérum et masque de nuit Pulpe-moi

Tout d’abord, j’ai aimé le packaging de ce flacon à pipette de 30mL.
En verre transparent épais, il a résisté à plusieurs triple loops avec atterrissage en catastrophe sur le carrelage de ma salle de bains. Il va sans dire que je suis toujours ravie d’avoir affaire à des produits aux flacons transparents pour surveiller le niveau de jus restant. Il s’agit selon moi du packaging à la fois le plus classouille et pratique que Pulpe de Vie possède dans son catalogue.

Pulpe de vie sérum et masque de nuit Pulpe-moi

Avant chaque utilisation, il suffit de secouer énergiquement pour mélanger les deux phases du sérum puis de dévisser le bouchon argenté. On pipette alors le mélange obtenu et on peut délivrer la dose exacte de produit souhaité dans sa paume ( de l’autre main, sinon c’est pas pratique ).
Le sérum étant assez dense, vous pouvez tenir votre pipette pleine pendant de longues minutes, rien ne fuiera ( j’ai testé puisque bébé commençait à chouiner dans une autre pièce, je me suis donc balladée avec la pipette dans la main ).

Pulpe de vie sérum et masque de nuit Pulpe-moi

Côté texture, nous sommes face à un sérum incontestablement huileux ( donc nourrissant à donf ) jaune-orangé, bourré de micropaillettes dorées pas faciles du tout à photographier. J’ai toujours beaucoup de réticence à appliquer des produits pailletés sur mon museau car je crains plus que tout l’effet boule à facettes. Mais je suis une testeuse de l’extrême. Je suis pleine d’abnégation. Alors je l’ai utilisé sur ma peau mixte, ce sérum.
Et contre toute attente, je l’ai beaucoup aimé.
Pourtant je n’ai pas osé l’utiliser en tant que masque de nuit ( l’une de ses fonctions ) car je déteste me coucher avec le visage gras, et je déteste encore plus devoir laver ma taie d’oreiller 2 fois par semaine, comme préconisé par la marque. Mais je suppute que cette utilisation doit être tiptop pour les peaux sèches, surtout en hiver. N’oubliez pas de vous laver la pomme le matin quand même, car oui ce sérum est GRAS.
Pulpe de vie sérum et masque de nuit Pulpe-moi
Si j’ai vite jeté aux ordures mon appréhension avec les micropaillettes, qui  refilent un énorme coup de boost au teint en étant insoupçonnables, j’ai vite réduit mon utilisation de ce sérum à une seule application quotidienne : en raison de sa très forte concentration en huiles, les 3 gouttes recommandées me font légèrement briller du museau. Et le matin, je supporte pas.
Du coup, je me cantonne à une application le soir, au coucher, sur peau démaquillée et propre. Elle fait tellement de bien à ma peau qui tiraille que je ne ressens pas le besoin de me tartiner ensuite de crème de nuit. Et si je luis comme un fond de friteuse, seul Muscler en profite.

Pulpe de vie sérum et masque de nuit Pulpe-moi

Au petit matin, j’ai le teint beaucoup moins brouillon que d’habitude : ma peau est souple et rebondie, les traits sont beaucoup moins tirés.

Les jours où je traîne à la maison, en pyj et l’oeil cerné, je n’hésite pas à mélanger une goutte du sérum à ma crème de jour. Immédiatement je trouve mon teint plus lumineux et j’ai meilleure mine ( et croyez-moi, y’a du boulot pourtant :mrgreen: )

Pulpe de vie sérum et masque de nuit Pulpe-moi

Malgré sa très forte concentrations en huiles, je ne déplore aucun bouton disgracieux dû à un bouchage de pores. Encore une preuve que les huiles ne sont pas incompatibles avec les peaux mixtes à tendance boutonneuse comme la mienne.

En même temps, il suffit de jeter un oeil à la composition du Pulpe-Moi pour comprendre qu’on ne risque aucun désagrément épidermique avec ce dernier : 100% d’ingrédients d’origine naturelle et surtout 70,90% d’ingrédients bio, excusez-moi du peu. Je n’ai JAMAIS vu un produit de soin pour le visage si clean ! Et surtout au prix si abordable pour une telle contenance et une telle qualité.

D’ailleurs si vous souhaitez consulter la composition complète de Pulpe-moi, je vous invite à consulter sa fiche produit.

Pulpe de vie sérum et masque de nuit Pulpe-moi

Enfin vous savez que j’ai le nez fin et que je suis très sensible aux odeurs ( je parle même pas de mon odorat de fox-terrier pendant la grossesse ), j’ai donc apprécié ressentir à la fois la chaleur des huiles d’argousier et de figue de Barbarie et le pep’s de l’abricot et de la prune. Le mélange nous donne une odeur chaude et enveloppante, rehaussée d’une petite pointe d’acidité qui refile un coup de boost vitaminé.

Pulpe de vie sérum et masque de nuit Pulpe-moi

Pour finir, je trouvais important de signaler que la longévité du sérum est exceptionnelle : à raison de 3 gouttes quotidiennes ( voire 4 quand je le mélange à ma crème de jour ), ce sérum de 30mL a une très longue durée de vie que j’estime à 4 ou 5 mois. Encore une fois, je suis bluffée vu son prix. On est bien loin du sérum de Garancia qui ne dure qu’un mois…

Pulpe de vie sérum et masque de nuit Pulpe-moi

Pour conclure, même s’il ne s’agit pas d’un big kiff de déglingo, j’ai quand même un bon coup de coeur pour le sérum Pulpe-Moi : à part une tendance à me faire luire comme une poêle à frire qui me contraint à l’utiliser uniquement le soir au coucher, je ne lui trouve que des qualités. Sa composition est irréprochable, son effet sur mon teint est indéniable, sa durée de vie est colossale et surtout son prix est vraiment riquiqui comparé à la concurrence. Il sera PAR-FAIT pour l’hiver vu ses pouvoirs calmant et régénérant, qu’on ait une peau sèche, normale ou mixte. Vingt euros pour un produit d’une telle qualité, c’est juste donné.

Satisfaction : 9,5 / 10

*BON PLAN : Jusqu’au 24 décembre inclus, avec le code NOEL, le sac cadeau Pulpe de Vie est offert pour toute commande d’un pack ou d’un coffret de soins ! Est-il utile de préciser que les coffrets cadeau me font TOUS envie ?

LalutotaleBeautéSur mon visageavis,beauté,bio,biologique,cosmétique,cosméto,critique,huiles,masque,naturel,nuit,peau,Pulpe de Vie,pulpe moi,review,revue,sérum,visage,vitaminé
Plus le temps passe, plus j'apprends à connaître ma peau. Le contraire serait étonnant, vous me direz. Et pourtant je n'ai pas fini d'en apprendre puisqu'après avoir définitivement succombé aux charmes des huiles démaquillantes, il est un type de produit qui ne faisait pas du tout partie de mon...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest1Share on Google+0Email this to someone