cottage lait corps hydratant kiwiVous avez remarqué avec quelle habileté je parviens à alterner les reviews concernant des produits corporels et celles concernant des soins pour le visage ?

Ce n’est pas un hasard.

Tandis que j’écluse les produits pour museau dans ma salle de bains, je continue de tartiner mes trois mille hectares de peau à l’aide de divers produits hydratants.

Celui que je vous présente aujourd’hui est ENCOOORE estampillé COTTAGE. Je vous jure sur la tête de mon bouchon muqueux que je n’ai pas d’actions chez eux, ni même que la marque est partenaire du blog. Je suis juste toujours aussi fan de la diversité des senteurs proposées pour des soins du corps à prix riquiquis. C’est limite devenu un réflexe d’acheter un produit Cottage que je ne connais pas encore ( et ils se raréfient ) même si de prime abord j’ai des réticences avec l’odeur proposée. C’est d’ailleurs le cas avec ce lait corps hydratant au Kiwi que j’ai trouvé un jour de flânerie dans un magasin Tati.

cottage lait corps hydratant kiwi

Pourquoi des réticences ? Tout simplement parce que je n’avais encore jamais testé de produit au kiwi, et que j’y suis allergique !

Non mais elle est tarée cette gonzesse, elle veut mourir sous la douche ou quoi ?

Le kiwi, je peux pas en manger. Sinon ma gorge se met à gonfler comme un ballon de baudruche. Un oedème de Quicke qu’ils appellent ça. Et après j’étouffe et je passe l’arme à gauche. Mais je suis aussi allergique aux feuilles de figuier ( moi casse-bonbons ? ) mais comme justement j’adooore l’odeur des figuiers, j’avais tenté le lait de douche homonyme…. Et il ne m’était rien arrivé de fâcheux. Hourra !

La conséquence est que, comme vous vous en doutez, l’odeur de kiwi est un trèèèès lointain souvenir pour moi. J’ai dû en manger quand j’étais enfant mais je ne me souviens ni de son goût ni de son odeur. Voilà pourquoi j’étais extrêmement curieuse de tester ce lait hydratant !
cottage lait corps hydratant kiwi

On retrouve le sempiternel flacon longiligne de 250mL caractéristique des hydratants corporels Cottage, cette fois-ci dans une jolie couleur vert amande, toujours surplombé d’un flacon-pompe hygiénique et pratique puisqu’il permet de doser parfaitement le produit. Petit bonus sympa : la tête de pompe peut se fermer en la tournant sur son axe. Pratique pour éviter l’accident dans le vanity…

Encore une fois, rien à redire du côté du packaging ! C’est simple mais joli, coloré mais pas cheap, et surtout très pratique à transporter.

 

cottage lait corps hydratant kiwi

La texture du produit est vraiment très agréable : moins épaisse qu’un lait mais plus consistante qu’un gel, je trouve qu’elle est à cheval entre les deux. Cela nous donne une texture plutôt fluide bien agréable à étaler et qui ô joie, pénètre du coup très rapidement.

La quantité sur le dos de ma main correspond à une pression sur la tête de pompe. Personnellement j’en utilise 2 pressions par jambe entière et une dizaine pour tartouiller bidon-de-8-mois, gros tétés,  ainsi que hanches et cul boursouflés. Environ une quinzaine de pressions par utilisation quoi.Autant dire que ça file vite ! Du temps où j’étais normale, seule 2 pressions m’auraient suffi pour les demi-jambes. Il reste donc plutôt économique quand on sait que le flacon tourne autour de 4 €uros.

 

cottage lait corps hydratant kiwi

La texture est donc légère et agréable tout en étant fraîche ( un point assez remarquable, je suis même tentée de placer le flacon au frigo pour voir si c’est encore mieux ! ) , le produit pénètre rapidement mais la corollaire de ces qualités, c’est que je trouve que le produit est un peu juste côté hydratation.

Soyons clair : je pense que cela m’aurait tout à fait suffit en temps normal mais avec ma peau sèche constamment assoiffée de femme enceinte, c’est vraiment limite. Voilà pourquoi j’y vais à fond sur la quantité de pressions, histoire de tartiner BIEN.

cottage lait corps hydratant kiwi

Où est l’kiwi ?

En dehors de ce petit point sensible, je n’ai rien à lui reprocher et surtout pas son odeur !

Moi, je l’aime beaucoup.

Musclor lui, il en est carrément DINGUE.

Il y avait les effets aphrodisiaques d’un certain beurre à la framboise, maintenant il y a ceux du lait hydratant au kiwi !  Non mais affolant le truc. Il a pourtant pas des naseaux de compète d’habitude mais là, j’ignore par quel tour de magie il a la manivelle le nez qui se dresse à chaque fois que je me tartine de ce lait. Il me court après en répétant tu sens bon, tu sens bon. Comme je peux pu courir avec mon bide de 30 kilos, je me fais toujours rattraper.

De mon côté je trouve cette odeur acidulée fraîche et vivifiante ! Elle rappelle furieusement l’été et les fruits bien mûrs, avec ce je-ne-sais-quoi de gourmand et indescriptible qui je pense est caractéristique du kiwi puisque je ne l’ai encore jamais senti ailleurs. La senteur est selon moi, novice du kiwi, parfaitement réussie quoique un peu forte ( du coup elle tient de longues heures sur la peau ). Et selon Musclor, ben vous aurez compris que c’est un must-have absolu.

cottage lait corps hydratant kiwi

Comme d’habitude, j’aime consacrer quelques lignes à la composition du produit pour voir si le fabricant fait des efforts niveau tolérance pour la peau et écologie.

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de Cottage, vous savez donc que leurs produits ne sont pas franchement réputés bio mais que la marque consent à faire quelques efforts… Dans ce lait, vous ne trouverez donc pas de parabens. C’est déjà pas mal. Par contre je déplore la présence de 2 colorants en toute fin de compo, du parfum dans les 10 composants les plus majoritaires mais surtout la présence en DEUXIEME position ( juste après l’eau ) de cyclopentasiloxane, qui n’est autre qu’un silicone. Oui encore. Il est heureusement beaucoup plus volatil que ses potes les –méthicone donc moins dangereux et moins occlusif pour la peau. Toujours est-il que je suis scandalisée de voir un tel composé chimique industriel en seconde position, dans des quantités plus importantes que l’actif hydratant lui-même !!! ( la glycérine ).

C’est un très mauvais point pour ce produit, dont la liste de composés chimiques est d’ailleurs longue comme un bras. #PasContente

cottage lait corps hydratant kiwi
Pour conclure ce lait hydratant au kiwi avait tout pour être génial : petit prix, packaging sympa, odeur originale ( quoiqu’un peu forte ) et parfaite pour l’été, hydratation pas extra-balèze mais suffisante pour un épiderme normal et un Musclor conquis. D’ailleurs à chaque fois que je lui propose de me tartiner le ventre et de choisir parmi mes produits hydratants ( et y’en a un paquet ) je SAIS déjà qu’il va choisir ce lait hydratant au kiwi,  et ça ne loupe jamais ! ( je lui dis ou pas que le flacon est bientôt terminé ? J’ai peur qu’il ne s’en remette pas )( *idée* = je pourrais le calmer en lui disant que le gel douche et le gommage existent aussi… ^^ )

Malheureusement sa composition vient ternir le tableau de manière assez franche. Il n’y a pas de danger avéré pour LaLutine ( toujours planquée dans mon utérus )  avec ce silicone présent en quantité très importante, mais je trouve la composition vraiment archimoche dans son ensemble. Il aurait pu repartir avec un beau 9 / 10 mais je le sanctionne :

Satisfaction : 7 / 10

 

*Où se le procurer ?

  • En magasins Auchan, Leclerc, Tati, Giga Store, Carrefour….si vous avez du bol parce qu’il est COTON à trouver celui-là.
  • Chez Amazon en achetant 3 flacons ( pour en faire profiter les copines ) de 250mL chacun pour 13,50€ juste ICI.
LalutotaleBeautéSur mon (divin) corpsavis,beauté,corporel,corps,cosmétique,cosméto,Cottage,critique,été,frais,hydratant,Kiwi,lait,peau,review,revue,senteur originale,soin
Vous avez remarqué avec quelle habileté je parviens à alterner les reviews concernant des produits corporels et celles concernant des soins pour le visage ? Ce n'est pas un hasard. Tandis que j'écluse les produits pour museau dans ma salle de bains, je continue de tartiner mes trois mille hectares de...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone