Dove lait pour le corps beurre de karité nutrition A mesure que mon ventre grossit, mon amour pour LaLutine grandit. Je ne l’ai pourtant jamais vue, je n’ai pourtant jamais touché sa peau ni senti son odeur. Mais au creux de mon bidon, ses multiples acrobaties et son don inénarrable pour la boxe thaï ( l’une de celles où tu cognes avec les poings ET les pieds ) ne me déplacent pas simplement les organes en me labourant les côtes au passage : ils me mettent en joie. Je pourrais passer des heures à simplement admirer la surface de mon bide. D’ailleurs ça m’arrive assez souvent de rester scotchée de longues minutes pendant que les gens alentour se demandent dans quelle planète j’évolue. En plus grâce aux cours d’haptonomie, Musclor et moi apprenons à communiquer avec LaLutine in utero. Et c’est trop rigolo. La seule barrière existant entre la princesse et le monde extérieur, c’est la paroi de mon ventre, et j’en prends soin depuis le tout début de ma grossesse. Traduisez : JE TARTINE PARCE QUE J’AI PEUR QUE CA PETE.

Ainsi près chaque douche, je m’enduis un demi-hectare de peau d’hydratants divers pour éviter au maximum les vergetures. Et je ne néglige plus le moindre centimètre carré de couenne après que mes seins se soient retrouvés tout lézardés au deuxième mois de grossesse seulement #BonjourBigBoobs.

La grossesse est ainsi un superbe moyen de vider les placards de tous mes produits hydratants accumulés depuis des mois années de shopping compulsif. Toujours avec ce refrain en tête : ma peau ne DOIT pas péter ou du moins, je vais m’employer au maximum à ce qu’elle ne cède pas. (  D’ailleurs je vous livre une chose très intéressante : pour éviter les vergetures, c’est bien de se tartiner pendant la grossesse mais pour bien faire, il faudrait prolonger l’hydratation jusqu’à 3 semaines après l’accouchement. Les femmes dont la peau a pété peu après avoir pondu peuvent témoigner…

Après avoir terminé rapidement deux chouchous de la marque Cottage ( l’un ici et l’autre ), je me suis attaquée à un produit que j’avais gagné lors d’un concours organisé par la marque DOVE pour trouver ses futures « égéries » ( vous savez ces femmes de corpulence NORMALE que nous voyons dans leurs publicités ? Ben voilà j’étais prête à me mettre en slip et soutif à l’écran ). Après les présélections, la marque m’avait envoyé en guise de lot de consolation ce lait pour le corps au beurre de karité et un tee-shirt sans intérêt qui a servi à protéger mes épaules de mes colorations capillaires 🙂

 

Dove lait pour le corps beurre de karité nutrition

Dans mes mains toutes gonflées ^^

Ce produit n’est plus commercialisé mais a été remplacé. Suite à mon test, j’ai une petite théorie quant à sa disparition.

Rien à redire quant à l’ergonomie « classique » du flacon en plastique souple de 250mL : robuste, il résiste à des dizaines de triple loops avec atterrissage raté sur le carrelage. Les plus pointilleuses d’entre nous seront d’ailleurs ravies de ce format flacon, plus hygiénique que les pots où on patouille directement les doigts dedans ( personnellement je me lave toujours les mains avant de tripatouiller un pot, donc nanafoute du flacon ). Le clapet est costaud lui aussi, et laisse découvrir un trou de taille parfaite pour doser correctement le lait.

Dove lait pour le corps beurre de karité nutrition

 

En faisant sortir le produit, je constate vite qu’il s’agit davantage d’une crème que d’un lait. Très épaisse et consistante, celle-ci laisse présager d’un bon pouvoir nourrissant et hydratant. Mais immédiatement en découvrant cette texture, je crains que le tartinage prenne dix plombes pour faire pénétrer correctement la matière. Je rappelle que j’ai un hectare d’écailles à bitumer, donc passer deux heures à me pétrir du cou aux orteils, non merci.

 

Dove lait pour le corps beurre de karité nutrition

Quantité pour un demi-nichon

Ce « lait » est même tellement consistant qu’il résiste à la gravité. Notons que c’est un avantage lorsqu’on est aussi adroite que moi, à savoir qu’on a une chance sur deux de faire choir la moitié du produit sur le carrelage en passant sa main derrière sa cuisse dans le cas d’un produit trop liquide.

Dove lait pour le corps beurre de karité nutrition

La preuve en image.

Ensuite c’est l’orgie. Vas-y que j’en dépose une grosse tartine sur mon ventre au niveau du nombril, vas-y que les deux nichons sont jaloux, et puis tiens les hanches pendant qu’on y est, et le décolleté il a soif aussi, et bien sûr n’oublions pas ces deux énormes miches qui me servent de fesses, et mes jambons gonflés par l’oedème. Et au point où on en est, allons-y gaiement : les bras, les demi-jambes et les chevilles en bonus ( les pieds, je les atteins plus depuis 1 mois, c’est Musclor qui s’en charge ). A ce stade,Christian de Nip/Tuck qui dessinait au rouge à lèvres sur le corps de sa maîtresse les opérations de chirurgie esthétique qu’il lui destinait, c’est un PETIT JOUEUR. Mais très très petit.

En effet, la peau d’une femme enceinte devient sèche voire très sèche à cause de ces salopes hormones. Autrement dit, il faut du costaud pour :

  • éviter les gratouillis : une peau sèche, ça tire et ça finit par démanger. Me gratouiller le bide en public ne fait pas partie de ma religion.
  • éviter les vergetures : toujours elles.

La peau d’une femme pas enceinte peut aussi être sèche. Et ça peut gratouiller tout autant. Ma seule expérience de peau sèche hors grossesse se résume à mes plaques d’eczéma et mes demi-jambes à tendance peau de croco en été.

Dove lait pour le corps beurre de karité nutrition

 

Ce lait a été formulé à partir du DeepCare complex pour les peaux sèches. En gros, il contient des nutriments naturellement présents dans la peau et une huile essentielle nourrissante pour une peau nourrie en profondeur.

Je demande à voir.

Ma grosse déception sur ce produit, c’est l’odeur : j’avais envie d’une senteur chaude et enveloppante comme celle du karité que je connais. Mais là je sais pas, le produit a peut-être tourné…ou peut-être pas : toujours est-il que je ne retrouve pas le côté à la fois gourmand et suave du karité, il a comme un petit arrière-goût de pas frais qui me déplaît fortement. L’odeur est à mon sens complètement ratée, et je pense que c’est la raison pour laquelle ce lait a été évincé de la production depuis ( Dove l’a remplacé par un lait karité-vanille).

Au niveau de l’application, je suis plutôt mitigée : ce lait ne colle pas, mais il met assez longtemps à pénétrer la peau en massant. N’envisagez pas de l’appliquer à l’arrache un matin où vous avez déjà une demi-heure de retard, à moins d’apprécier la sensation de frite géante qui enfile un legging en cuir… Moi maintenant que je suis en arrêt forcé, je m’en balance mais du temps où je travaillais encore, je n’envisageais même pas de l’utiliser le matin.

Concernant l’efficacité, je dirais que ce lait fait bien le job. Ni plus ni moins. Il soulage la peau qui tiraille et rend mon bidon plus confortable à l’extérieur ( et à l’intérieur la petite a pas l’air de se plaindre ).  Par contre la mention « 24h » est trompeuse : pas de peau sèche pendant 24 heures ? Je me marre. Rien qu’avec les frottements de mon drap-housse consécutifs aux retournements nocturnes d’un baleineau échoué sur une plage, j’ai la peau qui crie à booooire le matin alors que j’ai appliqué le lait l’après-midi précédent. Un lait à réserver pour les peaux sèches mais pas trop, sinon vous risqueriez d’être déçue. Enfin et c’est là le point important : malgré une grosse prise de poids au second trimestre et un bidon ayant gonflé façon ballon dirigeable en quelques semaines, je n’ai AUCUNE vergeture à déplorer sur le bide. En traitement préventif, il est donc plutôt pas mal, pourvu qu’on soit régulière dans l’application.

Dove lait pour le corps beurre de karité nutrition

La composition ( vous pouvez cliquer sur la photo pour zoomer )

Enfin j’ai découvert la composition de ce lait alors que le flacon était quasiment terminé…et ma foi je pense que si j’avais jeté un oeil dessus, je ne l’aurais pas utilisé pendant ma grossesse : deux parabens et du phenoxyethanol, sans compter la pléthore de noms barbares disséminés un peu partout dans cette liste, bref ça donne pas franchement envie… Je sais que Dove n’est pas réputé pour ses compositions clean mais là clairement, l’effort pourrait au moins être fait sur les parabens non ?
Dove lait pour le corps beurre de karité nutrition

 

Pour conclure d’une manière globale, je ne pense pas acheter ses copains tant que la composition ne sera pas améliorée. Et toc . Concernant ce lait au karité en particulier, il y a eu un gros raté sur l’odeur selon moi. Elle n’était pas répugnante mais bien éloignée de l’idée qu’on se fait du karité ! Ce lait a fait son boulot en évitant que ma peau de bidon éclate de partout mais clairement il ne suffira pas à traiter les peaux très sèches. En somme un hydratant « banal » qui fait le job, clairement un produit confort mais pas du tout plaisir ( tout le contraire du prochain hydratant que je vous présente bientôt )( quand je vous dis que je me plâtre la couenne je rigole pas, je tiens un rythme de 2 flacons par mois ^^ ) Pas un gros flop, mais un gros bof.

Satisfaction : 4,5 / 10

LalutotaleBeautéSur mon (divin) corpsavis,beurre,complex,corporel,corps,crème,critique,DeepCare,Dove,grossesse,hydratant,karité,lait,maman,nourrissant,peau sèche,review,revue,soin,test,vergetures
 A mesure que mon ventre grossit, mon amour pour LaLutine grandit. Je ne l'ai pourtant jamais vue, je n'ai pourtant jamais touché sa peau ni senti son odeur. Mais au creux de mon bidon, ses multiples acrobaties et son don inénarrable pour la boxe thaï ( l'une de celles...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone