LPO-shampoo - 1Ca fait longtemps qu’on n’a pas parlé tignasse par ici ! Et pourtant les produits capillaires défilent dans ma salle de bains à un rythme soutenu. Depuis ma dernière découverte d’un shampooing solide Lush ( galénique que j’avais mise de côté puis aimée à nouveau )( je suis capillairement instable comme meuf ), j’avoue que j’ai un peu de mal à repasser aux textures « classiques » de shampooing. Je suis donc restée fidèle à mes petits galets à frotter directement sur mon scalp puisqu’en plus, Musclor les aime tout autant que moi, si ce n’est plus.

Seulement voilà, je n’avais pas pensé que mes pieds allaient gonfler comme mes nichons des ballons de baudruche au cours de ma grossesse et que toutes mes sorties de l’appartement allaient s’avérer bien vite délicates. En gros, je sors mon museau pour aller au boulot et rendre visite à ma gynéco ( sans oublier les analyses en laboratoires, les bas de contention à aller acheter en pharmacie, les séances de préparation à la naissance chez ma sage-femme libérale… bref le premier qui dit qu’une nana enceinte ne branle rien de ses journées se prend ma main dans la pomme ).

J’évite donc les sorties shopping pas franchement considérées comme de la marche mais plutôt comme du piétinage intensif . Autant dire que se rendre à la boutique Lush la plus proche située dans un centre commercial géant, ne fait guère plus partie de mes lubies. Maintenant je fais au plus simple : j’achète au supermarché. Ômygode seriez-vous tentées de vous exclamer et pourtant j’ai réussi à dénicher un shampooing qui me semblait bien prometteur, qui plus est d’une marque que je n’avais jamais testée : Le Petit Olivier.
shampooing soin Le Petit Olivier myrte et argile rose

Comme vous le savez, j’ai la touffe à tendance grasse, surtout aux racines qui ont en temps normal tendance à luire de gras 36 heures après mon dernier shampooing. Heureusement la grossesse apporte aussi son lot de trucs coules et parmi ceux-ci, le fait que mes cheveux regraissent beaucoup moins vite depuis quelques semaines.

J’ai donc choisi ce Shampooing-soin spécialement formulé pour cheveux gras afin de les purifier et les alléger ( bah oui, l’une des conséquences de la tignasse grasse c’est évidemment que ta choucroute est toute raplapla ). J’avoue que c’est la mention « myrte et argile rose » qui m’a séduite puisque l’argile est fiable pour éradiquer le gras de mon museau quand celui-ci ressemble à un fond de friteuse. Et le petit laïus au dos du flacon me semblait prometteur… même si pour un produit capillaire formulé pour combattre le sébum, clairement, il n’a rien d’original :
shampooing soin Le Petit Olivier myrte et argile roseJ’aurais dû être plus attentive et jeter un oeil à la composition juste en-dessous….
shampooing soin Le Petit Olivier myrte et argile rose

Pas de parabens ni de phénoxyéthanol c’est cool…Produit fabriqué en France, c’est très sympa…. Par contre la mention des tests sur les animaux est me semble-t-il complètement dépassée et désuète puisque la pratique est désormais interdite en France.

Dans la liste des produits, je remarque que la montmorillonite ( une variété d’argile ) est plutôt bien placée et suivie de près par le kaolin ( une autre variété ) puis l’extrait de feuilles de myrte commune. Pour tout le reste, je suis carrément sceptique : je suis pas le genre à éplucher scrupuleusement les compositions à la recherche du moindre petit produit chimique suspect ( donc « potentiellement » dangereux )( tout est dans le « potentiellement » chez moi ) qui me ferait abandonner l’idée d’achat mais là clairement c’est un peu l’orgie côté merdes. Ca commence bien sûr avec le SLS ( perso je m’en fous, je n’y fais pas de réaction malgré ses propriétés irritantes, sensibilisantes et désséchantes ) et ça continue avec un tas de conservateurs synthétiques pour finir avec un produit carrément allergène !

Encore une marque qui surfe sur la tendance « naturelle » avec un packaging et des mentions abstraites, pour au final obtenir un produit à la composition carrément discutable. Bref, ça m’énerve, CA M’ENERVE d’avoir été aussi nouille et du coup je comprends mieux la réaction de mes tifs…
LPO-shampoo - 2

Allez on passe à l’action : à l’application, ce produit se révèle sympa mais banal. C’est un shampooing quoi, et je n’ai aucune raison de m’extasier sur ses 250mL de texture crémeuse couleur parme.

Il mousse bien ( heureusement tu me diras, quand on voit la proportion de SLS ) et fort heureusement pour mes naseaux de femme enceinte hautement intolérante aux fortes odeurs lors du 1er trimestre, son odeur est douce et subtile. Difficile d’y reconnaître quoi que ce soit. De toute façon je crois n’avoir jamais senti la myrte ( j’étais à 2 doigts de demander à Musclor s’il avait déjà senti la myrte mais allez savoir pourquoi, je me suis ravisée )( à cause d’une sombre blague avec une grosse mite dedans ).

Le shampooing se révèle tout aussi facile à rincer qu’à appliquer et après avoir séché mes tifs dans une serviette, j’ai la sensation de crâne propre et frais. Mes cheveux ne sont pas démêlés du tout mais je n’en demandais pas tant.
LPO-shampoo - 4

Alors ce shampoo vaut-il le coup malgré sa composition pourrie?

Ben non. Et je me base sur deux constatations pour juger de sa médiocre qualité globale :

  • Certes mes cheveux sont clairement propres et légers pendant 24 heures mais passé ce délai, ils déclinent lentement vers la tendance poêle à frire. Pour un shampoo spécialement conçu pour cheveux gras, je trouve ça très limite d’autant que des shampoos pour cheveux normaux font mieux !
  • J’attendais d’avoir complètement terminé le flacon pour m’assurer que le problème venait du shampooing et aujourd’hui je peux l’affirmer : il m’a causé de magnifiques irritations sur le cuir chevelu, apparues soudainement au bout d’une semaine d’utilisation sous forme de plaques de sécheresse. Et évidemment ça gratouille à mort sinon c’est pas drôle. Sitôt le flacon de shampooing terminé, les gratouillis ont cessé et les plaques ont disparu…Troublante coïncidence non ?

Autant dire que je n’ai vu aucun effet sur la production de sébum de mon crâne, tant sur le court que sur le moyen terme.

 

LPO-shampoo - 1

Pour conclure,vous vous doutez que je ne recommande absolument pas ce shampooing vu mon expérience désastreuse. Même si je lui accorde deux petits points pour son application agréable et l’absence d’odeur entêtante alliée à un rinçage facile, je peux vous certifier que pour plus de 3 euros le shampooing aux airs faussement naturels, on a largement vu mieux. Il sera au mieux inefficace, au pire irritant selon votre cas.

Satisfaction : 2 / 10

J’aurais pu arrêter mon expérience avec les shampoos de supermarchés ici, mais heureusement celui que j’ai choisi de tester par la suite s’est révélé être une fantastique surprise ! Je vous en cause dans quelques jours 😉

LalutotaleBeautéSur mes cheveuxapaisant,argile rose,avis,beauté,capillaire,chevelu,cheveux,critique,cuir,gras,irritation,Le Petit Olivier,myrte,pointes,produit,purifiant,racines,review,revue,sébum,shampooing,soin,tignasse
Ca fait longtemps qu'on n'a pas parlé tignasse par ici ! Et pourtant les produits capillaires défilent dans ma salle de bains à un rythme soutenu. Depuis ma dernière découverte d'un shampooing solide Lush ( galénique que j'avais mise de côté puis aimée à nouveau )( je suis capillairement...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone