cottage-pamplemousse - 2C’est enfin le retour des reviews sur le blog ! Les nausées du premier trimestre ayant laissé place à un appétit dévorant, je peux à nouveau m’adonner au plaisir de me laver la couenne avec des gels douche odieusement parfumés, de me tartiner les jambons à l’aide d’onguents diablement sucrés ou encore tout simplement de manger un carré de chocolat sans craindre de vomir dans la foulée.

Ce premier trimestre de grossesse fut diablement éprouvant pour mes naseaux et mes renvois gastriques. C’est pourquoi je n’ai pas pu m’aventurer hors des sentiers battus côté cosmétiques. Je m’en suis tenue à des valeurs sûres, celles que j’étais certaine de pouvoir supporter ( et croyez-moi, y’en avait pas des masses ).

Ce « gel » douche COTTAGE au pamplemousse fut l’exception à la règle ( vous pigerez bien vite pourquoi je mets gel entre guillemets ) puisque ce gros flacon de 750mL de came était en évidence dans la salle de bains. Bien en évidence. Trop en évidence…

Pourtant je le connais Musclor et sa propension à siffler des bouteilles entières de produits Cottage dès qu’il a un coup de coeur. Mais celui-là, je l’ai pas vu venir. Je suis naïve. Musclor est un salaud.

Pendant des semaines, j’ai évité sagement d’utiliser ce gel douche au pamplemousse par peur de vomir. Pourtant j’adorais renifler le corps les bras de Musclor dont l’odeur m’attirait. Mais le gredin s’est bien gardé de dire qu’il tapait allègrement dans une Cottagerie. Et un matin de Mars, alors que j’alignais de façon tout à fait psychorigide les flacons présents sous la douche, j’ai soulevé ce big flacon de 750mL qui m’a paru extrêmement léger.

RHAAAA LE SAGOUIN D’EGOÏSTE ! Même pas fichu d’attendre que mes nausées se terminent pour que je puisse en profiter un peu !

J’ai alors planqué le restant de flacon pour l’utiliser à mon tour les jours suivants sans craindre d’être à sec. Musclor m’aura finalement laissé l’équivalent de 6 utilisations ce qui fut bien assez pour me convaincre de le racheter, mais bien peu pour qui en devient dingue !

cottage pamplemousse

Vous aurez donc deviné que je n’ai pas gerbé une seule fois, malgré un terrain olfactif plutôt dangereux. Je pensais à tort que tous les agrumes me mettaient l’estomac en vrac, alors qu’après divers tests courageux, il s’agissait uniquement du citron !

J’ai été ravie de découvrir un gel douche crémeux lacté. Voilà pourquoi je mets gels entre guillemets. C’est pas du tout un gel en réalité, mais plutôt une texture onctueuse légèrement teintée d’orange, pas aussi liquide que le lait demi-écrémé que je verse dans mes céréales, mais pas aussi dense que pourrait l’être un hydratant corporel de la même marque.

Nichée dans une fleur de douche, la noisette de produit versé produit une quantité faramineuse de mousse et dégage une divine odeur de pamplemousse acidulé légèrement sucré. Ce n’est pas une odeur agressive, bien au contraire ( sinon croyez bien que mes boyaux m’auraient envoyé un ou deux signaux dégueu ) : c’est léger et doux tout en étant bien reconnaissable. C’est frais pour l’esprit puisque j’ai pensé immédiatement à la saison estivale,  mais ça m’a enveloppée d’une chaleur et d’une douceur propre à cet agrume.

Bref côté odeur, c’était juste le panard absolu.

cottage-pamplemousse - 3 cottage-pamplemousse - 5

Niveau packaging, c’est du grand classique pour la marque. On retrouve ce flacon géant de 750mL surplombé d’un bouchon à clapet hyper solide qui ne pètera pas la manucure de la première nailista venue.

Notons tout de même que cette fragrance au pamplemousse existe aussi en format classique et mignon de 250mL. Pratique pour celles qui ont encore des doutes quant au fait qu’elles vont l’aimer ou pas. Personnellement je m’en tiendrai au flacon familial géant puisque Musclor en est raide dingue et qu’il suffise que la transmission des goûts soit génétique pour que notre future marmaille en raffole aussi. Et pour 4,50€, j’aurais tort de me les priver de ce plaisir olfactif quotidien non ?

cottage pamplemousse ingrédients

Enfin, j’ai pris soin de photographier la composition de ce gel douche au pamplemousse plutôt que de vous la recopier bêtement. COTTAGE n’est pas spécialement réputée pour l’innocuité de ses compositions même si on peut déjà applaudir l’absence totale de parabens.

Et même si le SLS apparaît en deuxième ingrédient de cette liste INCI, je ne lui ai pas trouvé d’effets irritants sur ma peau pourtant réactive. A vrai dire, je l’ai même utilisé alors qu’une magnifique plaque d’eczéma sévissait derrière mon genou gauche et celle-ci a quand même réussi à disparaître d’elle-même ! C’est donc que sans être « hydratant » au sens propre du terme ( la peau est bien douce en sortant de la douche, mais elle réclame quand même sa petite dose d’hydratation quotidienne ) , ce lait de douche n’est pas asséchant. Good point.

En toute fin de composition, on retrouve bien l’extrait de Citrus Grandis associé à l’odeur caractéristique du pamplemousse. Mais c’est vraiment en petite quantité par rapport au reste, dommage…

D’ailleurs si toi aussi tu te demandes d’où me vient cette idée de titre d’article farfelue, connais-tu la différence entre un pamplemousse et un pomélo ? Cottage n’a pas compris puisque la marque fait le joli ( et commun ) amalgame entre les deux fruits ! Pour être sûr de ne jamais te tromper et pourquoi pas enrichir ta culture fruitière personnelle, je te conseille de lire ce court et exhaustif petit article.

( Et sinon vu ma prise de poids des dernières semaines, je ressemble effectivement + à Pomélo Anderson qu’à Pamela…et je vous fais même pas l’analogie avec la taille indécente de mes nichons…bref. )
cottage pamplemousse

Pour conclure, je suis contrainte d’avouer qu’à la place de Musclor, j’aurais fait pareil et profité que ma partenaire soit dans une phase nauséeuse intense et permanente pour siffler ce gel douche au pamplemousse en douce. Je suis tombée amoureuse de son odeur subtile mais présente, de ses notes acidulées et sucrées parfaitement fidèles à l’agrume que j’aime tant ( et que je me suis précipitée de racheter au rayon fruits&légumes de mon hyper dès les nausées terminées ).

Il laisse la peau douce et délicatement parfumée et si j’ai un seul regret, c’est de ne pas avoir osé l’utiliser dès mes premières semaines de grossesse car il s’est révélé être parfaitement supportable malgré la sensibilité exacerbée de mes naseaux.

Au final, je rachète sans hésiter car même si sa composition n’est pas top, elle n’est pas hideuse et ne provoque pas chez moi et ma peau casse-pieds de réaction cutanée. De plus je n’ai jamais trouvé cette senteur originale chez d’autres marques ! Le demi-point en moins, c’est parce que Cottage a confondu pamplemousse et pomélo, na.

Satisfaction : 9,5 / 10

 

PS : Pour celles qui n’ont pas la chance d’avoir un point de vente COTTAGE près de leur domicile, vous le trouverez dans ma boutique juste ICI ou plus directement sur Amazon en grand format ( x 2 flacons )ou petit format ( x3 ) !

LalutotaleBeautéavis,bain,beauté,chronique,cosmétique,Cottage,critique,douche,gel,lait,pamplemousse,pomélo,produit,review,revue,rose
C'est enfin le retour des reviews sur le blog ! Les nausées du premier trimestre ayant laissé place à un appétit dévorant, je peux à nouveau m'adonner au plaisir de me laver la couenne avec des gels douche odieusement parfumés, de me tartiner les jambons à l'aide d'onguents diablement...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone