violet - 1Il y a un truc que j’ai compris en 3 jours de résidence dans le Gard : la plaie météorologique dans le coin, c’est le Mistral.

Je comprends mieux pourquoi il y a toujours un ciel bleu parfaitement dégagé et un grand soleil : les nuages, ils tiennent pas le coup.

Avec les rafales qu’on se cogne, j’aime autant vous dire qu’il faut penser à s’hydrater scrupuleusement les appendices, qu’ils soient charnus ou doigtés.

Dans ce pays, si tu t’hydrates pas les mimines, tu te retrouves vite avec deux amas rougis, nervurés et craquelés. Avec dix doigts au bout.

Ainsi, deux tubes sont rapidement devenus indispensables dans mon quotidien : mon Labello et mon Cottage à la violette.

Pour celles qui ne le savent pas encore : OUI, Cottage commercialise des crèmes pour les mains que vous pourrez trouver dans certaines grandes surfaces et sur Amazon. D’ailleurs, Musclor vient de m’appeler pour me dire qu’il avait déniché toute la gamme dans un Leclerc, et ce pour un prix moins élevé que sur Amazon ( évidemment, avec mes supplications téléphoniques,  il les a tous embarqués ) ( corollaire : surveillez bien le blog, un nouveau concours pourrait bien survenir ! )

Pendant les cours de maths ( oui je suis retournée à l’école pour 2 mois ), j’adore me tartouiller les mains pendant que les autres bossent et calculent 15984084 / 480380 sans calculette. Parce que moi, j’suis trop balèze et j’ai déjà fini. Donc j’ai du temps pour tartiner et me masser langoureusement les doigts.

J'adore le rebord de fenêtre de mon studio ^^

J’adore le rebord de fenêtre de mon studio ^^

Ce petit tube de 50mL est tout mignon et dans les couleurs de la petite fleur. Le clapet est très solide et ne ruine pas mes manucures car son ouverture est très facile :

violet - 4

je ne sais pas me servir proprement

J’aime toujours jeter un oeil aux promesses que va tenter de tenir la marque :

violet - 2

Mains très sèches ? C’est pour moi ! Si vous avez lu mes précédentes reviews sur différentes crèmes mains, vous savez que je suis pas gâtée de ce côté-là. Si je ne pense pas à hydrater, c’est pas jojo. J’attends donc cette crème à la violette de main pied ferme.

Comme à mon habitude, j’aime savoir ce que je m’étale sur la couenne en jetant un oeil à la composition :

violet - 3

Bon c’est clair que c’est pas 100% naturel.

Mais on peut clairement applaudir l’absence de parabens et de silicones.

Je reste surprise de trouver de l’huile de tournesol en presque-tête de composition, suivie de près par le beurre de karité. L’extrait de violette n’arrive qu’en toute fin, je suppose donc que l’odeur ne sera pas trop entêtante ( hourra, un rien me retourne l’estomac en ce moment ) ( non je ne suis pas enceinte ) ( du moins, pas à ma connaissance ).

Il est temps de tartiner. J’applique une généreuse noisette de crème blanche, à la fois fluide mais épaisse comme de la crème fraîche. Ensuite je tamponne le dos de ma main droite sur le dos de ma main gauche ( j’ai souvent l’air très con à ce moment-là ) puis je masse.

Mais avant même de faire pénétrer la crème, ce qui me marque d’une empreinte unique, c’est l’odeur.

violet - 5

Moi qui ne suis pas fan du tout de la violette ( je peine à finir mon sucre gommant de la même marque )  je suis sous le charme. L’odeur est bien présente puisqu’elle monte aux naseaux instantanément mais elle est subtile, sucrée, gourmande. Pas d’odeur fleurie de mamie à l’horizon. C’est limite gourmand et ça me rappelle les bonbons à la violette que je suçais étant gamine, faute de mieux ( ne t’imagine pas nawak : faute de mieux, ça veut dire faute de pastilles Vichy ou de bonbons Stoptou )( vicieuse va ! )

D’ailleurs mon voisin de table, après que je lui ai demandé si l’odeur de ma crème l’incommodait, m’a assuré que cette odeur n’était pas trop forte mais bien agréable. Même les hommes kiffent.

Sur les mains, l’odeur est bien présente, toujours sans monopoliser l’attention nasale. Et plusieurs heures après, 5 pour être précise, elle est toujours là !

Mais à quoi sert une odeur divine si la crème n’hydrate pas bien ? hein hein hein ?

violet - 6

Et c’est la dernière bonne nouvelle : en plus d’être une tuerie olfactive, cette crème hydrate les mains. Et elle les hydrate BIEN. Pas une seule crevasse à l’horizon ni aucun signe de déssèchement. Je suis bluffée quand on voit la puissance du Mistral des derniers jours !

Et pourtant, elle n’est pas du tout pénible à faire pénétrer puisqu’en quelques secondes, la peau boit tout le nectar. Et magique : la crème ne pègue pas. A tel point que j’ai pu me permettre d’écrire ( je suis gauchère ) au stylo plume dans mon cahier sans que l’encre ne bave ^^

Pour conclure, cette crème a tout bon : un petit prix, un mignon flacon transportable facilement dans le bordel du sac à mains ( aujourd’hui, on m’a appelée Mary Poppins en voyant tout ce que je trimballais dans mon sac ), une composition sans parabens et sans silicones, une pénétration facile, aucune sensation collante, une odeur à damner un saint qui perdure, et une hydratation parfaite.

Que demande le peuple ? C’est mon gros coup de coeur de la saison pour des mimines parfaites et douces comme des fesses de bébé.

Satisfaction : 10 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSur mon (divin) corpsavis,Cottage,crème,critique,divine,hydratant,mains,odeur,review,violette
Il y a un truc que j'ai compris en 3 jours de résidence dans le Gard : la plaie météorologique dans le coin, c'est le Mistral. Je comprends mieux pourquoi il y a toujours un ciel bleu parfaitement dégagé et un grand soleil : les nuages, ils tiennent pas le...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone