moulecheese-2Depuis que j’ai beaucoup de temps libre ( expression jolie pour dire que je suis désormais inactive  ), j’adore m’inspirer des émissions comme Top Chef pour concocter des petits plats et particulièrement des desserts, car c’est bien du côté de la pâtisserie qu’on peut se permettre plein de fantaisies.

Or il y a un dessert que j’adore ( et c’est rien de le dire ), c’est le CHEESECAKE .

Depuis mon voyage aux Etats-Unis en 2009, ce gâteau est certainement la plus merveilleuse découverte culinaire que j’y ai faite. Depuis, j’adore me sustenter de cheesecakes dès que j’en croise : chez Picard, au Starbuck’s, dans la sandwicherie industrielle de mon ancien boulot…enfin bref je ne rate pas une occasion de me jeter sur cette pâtisserie faite à base de spéculos, de fromage frais vanillé ou citronné et de coulis de fruits rouges.

Mon rêve ultime était de pouvoir me concocter moi-même ce dessert particulier. En parcourant Internet à la recherche de diverses recettes, je me suis vite rendue compte que l’achat d’un moule à gâteau à fond amovible était quasiment obligatoire pour pouvoir confectionner un cheesecake digne de ce nom ( et qui accessoirement, ne se casse pas la gueule ).
Je me suis mise en quête d’un tel moule, dont je n’avais jamais entendu parler auparavant ( oui bon ça va hein ). Et les prix m’ont vite refroidie : même sur amazon il fallait compter une vingtaine d’euros.

J’ai ravalé mon envie de cheesecake home-made et l’ai reléguée dans un coin pas trop reculé de ma caboche. Et c’est en faisant les courses dans mon hypermarché LECLERC habituel le mois dernier , à la recherce de petits moules à muffins en silicone que je suis tombée nez-à-nez avec le seul exemplaire restant du moule à fond amovible de la marque SIF .

moulecheese

Une marque que je ne connaissais absolument pas, puisque le mot « sif » m’évoque le doux souvenir de mes séances d’épilation du maillot où l’esthéticienne m’avait demandé on fait le Sif aussi? ( c’est là que j’ai découvert qu’on pouvait avoir des pwals dans le Sillon Inter-Fessier … mais revenons à notre moule ).
C’est quand j’ai scanné ce moule de 26 cm de diamètre dans une borne de prix que je l’ai vite jeté dans mon panier, jetant des regards suspicieux aux ménagères à côté de moi, fière de ma trouvaille à seulement 14 petits €uros . J’ai au préalable vérifié que le système si particulier d’ouverture / Fermeture fonctionnait bien.

Tout roule : j’achète.

moulecheese-3

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le paragraphe pas MOULé dans la farine

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je n’ai absolument pas envie de vous gonfler avec vingt lignes sur la marque SIF. Il faut simplement savoir que le moule dont je vous cause est fabriqué en France et qu’il est garanti 5 ans par la marque. Garanti contre quoi, j’en sais rien : difficile de savoir si on a eu une utilisation trop abusive d’un moule en général ou du crochet en particulier.

Cette marque n’est pas à confondre avec l’ancienne marque SIF, spécialiste des accessoires pour animaux. ( ni avec notre cher SIF anatomique ) ( bref passons ).

moulecheese-4

Lorsque je regarde dans le détail mon nouveau joujou anti-adhérent ( youpi ! ) , je trouve que les finitions sont particulièrement soignées . Moi qui m’attendais à une merdouille vu le prix, je dois avouer que j’ai fait ma mauvaise langue. Ce que vous ne voyez pas, c’est que l’ensemble me paraît plutôt solide car les deux éléments qui composent ce moule sont épais, gage de qualité.

Alors c’est là qu’on va rentrer dans le vif du sujet les enfants. Le principe du moule à fond amovible, c’est que par un astucieux système de gros crochet sur le « cerclage » du moule ( les parois quoi ), on peut desserrer cet anneau très facilement et donc libérer le plateau du fond . L’avantage indéniable, c’est qu’on se retrouve avec deux éléments intimement liés pour la cuisson, mais parfaitement indépendants pour le démoulage.
Je vous ai mitraillé la confection de mon tout premier cheesecake pour l’occasion. Comme je ne suis pas blonde, j’ai pris soin de serrer le crochet par un simple mouvement de levier : impossible de se péter la manucure tant c’est facile. Le moins aisé est encore de placer correctement le plateau du fond dans la petite encoche de l’anneau prévue à cet effet. Mais rien de bien compliqué non plus.

J’ai tassé ma couche de pâte au spéculos sur le fond piqueté du moule.

La couche de beurre au speculoos

La couche de beurre au speculoos

Ensuite j’ai ajouté la couche de pâte crémeuse puis j’ai enfourné à 150°C pendant une heure.

moulecheese-6

J’ai laissé reposer 1 heure dans le four encore chaud ( là par contre, j’ai salement joué ma cruche puisque j’ai ouvert la porte du four pendant 20 secondes. J’aurais pas dû car l’air froid l’a légèrement dégonflé, mon cheesecake ) puis je l’ai mis au réfrigérateur toute la nuit. Notons que le moule est très facile à manipuler, et je ne me suis pas brûlée car les parois sont assez hautes ce qui permet une bonne prise en main avec le gant ou la manique.

Je dois avouer que j’ai légèrement oublié mon cheesecake dans mon four éteint tellement j’étais absorbée par l’émission Top Chef en replay. Heureusement, ça n’a pas joué sur sa texture.

Punaise ça se mérite un cheesecake pour attendre presque 24 heures hein ! Surtout que la bonne odeur se répand dans tout l’appart !

Tronche du cheesecake 24h après

Tronche du cheesecake 24h après

Evidemment, je n’avais qu’une hâte : démouler démouler démouler ! ( phrase à ne pas sortir de son contexte ). J’avais vraiment envie de savoir si le moule SIF valait le coup et me promettait de futurs cheesecakes tout beaux.

Hop ! Desserrage du crochet

Hop ! Desserrage du crochet

Après avoir simplement désserré le crochet, toujours avec ce mouvement de bascule hyper simple sans forcer comme une tarée, le cerclage s’est enlevé sans problème ! J’étais ravie de voir que les bords de mon cheesecake étaient parfaitement nets : exit les démoulages de gâteaux laborieux qui te ruinent tout ton travail !

moulecheese-10

Là où ça s’est corsé, c’est au moment du retrait du fond amovible. J’ai essayé avec mon couteau à gâteau ( une sorte de spatule droite en silicone que vous pouvez voir sur l’une de mes photos ) mais c’était impossible de décoller sans dézinguer ma couche inférieure de spéculos. Je me suis donc résignée en commençant à pester contre mon moule. Mais en fait, je me suis ravisée au moment de la dégustation.

En effet, ce fond amovible est un parfait plateau de présentation !

moulecheese-9

 Quasiment invisible, il a l’avantage indéniable de ne pas DU TOUT se rayer quand on coupe son gâteau au couteau dessus ! Moi qui avait peur de le bousiller dès la première utilisation, j’étais agréablement surprise et contente de ne pas salir un grand plat de présentation à laver après.
Pour finir ma petite histoire, sachez que j’ai converti Musclor à la cause des cheesecakes. Il était jusqu’à présent réfractaire à cette pâtisserie ( beuuuuark un gâteau au fromage qu’il disait ), mais il n’a pas su résister à l’appel de ce joli dessert recouvert de coulis de framboises pour l’occasion. Je suis trop fière !
Grâce à ce système ingénieux, je suis prête à utiliser ce moule très souvent puisque lorsque je concocte des gâteaux, le moment du démoulage est toujours …épique… et épineux ! Avec ce cerclage indépendant du fond, je suis sûre d’obtenir des desserts toujours présentables dont je n’aurais pas honte 🙂

Enfin, notez un point particulièrement appréciable pour les feignasses comme moi : ce moule passe au lave-vaisselle, hiiiiii !

moulecheese-2
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Une CONCLUSION qui MOULE de source !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je suis complètement satisfaite de ce moule à fond amovible de la marque SIF , acquis pour le prix tout petit de 14 € chez LECLERC ( mais je pense que vous pourrez le retrouver dans d’autres enseignes facilement ) qui me permet de confectionner des desserts et particulièrement des cheesecakes de 26 cm de diamètre en toute simplicité !

Grâce à un crochet solide mais néanmoins facile à manipuler même pour des gonzesses aux ongles longs manucurés comme moi , on désolidarise très facilement les parois et le fond du moule . Si j’ai galéré pour décoller mon gâteau de ce fond piqueté , j’ai au contraire été ravie de constater qu’on pouvait s’en servir comme plateau de présentation car il est inrayable et se fiche donc des coups de couteau !

Anti-adhérent , évidemment résistant à la cuisson et parfaitement lavable au lave-vaisselle , solide et épais , je ne lui ai trouvé absolument aucun défaut et je sais d’ores et déjà qu’il va devenir indispensable pour les futurs gâteaux que j’ai du mal à démouler proprement . Ils sont beaux mes gâteaux , ils sont beaux !

Satisfaction : 9 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleRecettesaméricain,avis,bord,cheesecake,critique,crochet,cuisine,démoulage,démouler,dessert,facile,gastronomie,gâteau,manqué,moule,recette,review,serrage,Sif,sucré
Depuis que j'ai beaucoup de temps libre ( expression jolie pour dire que je suis désormais inactive  ), j'adore m'inspirer des émissions comme Top Chef pour concocter des petits plats et particulièrement des desserts, car c'est bien du côté de la pâtisserie qu'on peut se permettre plein de fantaisies. Or il y a un...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone