Body Shop coussin gonflable tête bain baignoire

Article écrit en Juin 2010. Depuis j’ai déménagé et n’ai plus de baignoire. Ouin.

La baignoire est LE lieu propice à toutes les pouffitudes possibles : on aime la mousse, la pouffe assume. On aime bouquiner un livre dechicklit, la pouffe assume. On aime roupiller, la pouffe assume. Mais la pouffe est également un petit être fragile, une princesse qui se doit d’être traitée comme telle : ainsi elle refuse catégoriquement de buller plus de 30 minutes dans l’eau du bain, Lush ou non, simplement parce que cette saleté d’émail archidur lui flingue le dos.

Grâce à un accident de voiture m’ayant partiellement dézingué les cervicales et la région lombaire, j’avais un prétexte tout trouvé pour m’offrir à moi-même un accessoire de la plus haute importance pour toute pouffe qui se respecte : un oreiller pour le bain.

En l’occurence, Karinopouffe a ouvertement déclaré la chasse au coussin de bain The Body Shop dans l’un de ses vieux articles, c’est donc tout naturellement que je suis partie en quête de ce bidule qui peut sembler inutile de prime abord mais qui devient rapidement indispensable..

Et si j’insiste sur «de prime abord» car nondedju d’nondedju j’ai sué sang et eau avant de savoir l’utiliser correctement . Bon c’est vrai maintenant je suis blonde. Mais je ne l’étais pas à l’époque.
Dans cet article, vous allez comprendre pourquoi j’ai tenté d’utiliser ce truc une fois, une deuxième fois pour voir si j’étais vraiment teubé, pour finalement le reléguer dans mon placard à merdes pendant plusieurs semaines.
Sauf que depuis , j’ai dû gagner quelques neurones puisque je sais parfaitement maîtriser la bête . Et j’adore la bête . Et je vais même vous donner des conseils pour que vous aussi , vous puissiez jouir de la bête en toute quiétude .

La première mission et pas des moindres, c’est de se procurer le coussin THE BODY SHOP.

Naturellement, on pense : tssss fastoche, il suffit de se rendre dans l’une des 31 boutiques françaises réparties inégalement sur le territoire ( la liste complète ici  ).
Sauf que d’une part, vous constaterez que les magasins sont souvent en rupture de coussins et d’autre part vous devrez déployer des talents d’archéologue pour dénicher le Précieux compacté comme pas possible dans un emballage plastique, lui conférant une taille tout à fait ridicule.


CONSEIL N°1 >> La pouffe est une princesse et adore se faire servir : elle assume totalement de demander à une vendeuse TBS dès le seuil du magasin franchi où se trouve son coussin éloigné. Puis elle dégaine tranquillement sa CB sans trembler devant le prix affiché ( 12 €uros ) puisque sa carte de fidélité lui donne droit à 10% de réduction permanente ce qui lui fait grapiller 1,20€ sur le prix normal ( soit 10,80€ le coussin, oui la pouffe est forte en maths aussi )

 

Naturellement les heureux possesseur d’une douche peuvent se brosser. Pas de bras pas de chocolat, pas de bain pas de coussin !
Ma préparation rituelle se déroule toujours de la même manière : après m’être décrassée sous la douche et m’être débarrassée d’un masque sur la tronche, je fais couler l’eau du bain et émiette un pain moussant. Pendant que la baignoire se remplit de montagnes de mousse, j’ai tout le loisir de préparer mon coussin.

Et si on n’est pas habituéon en chie.

Body Shop coussin gonflable tête bain baignoire

Les 2 parties du coussin

Mes deux premières utilisations de ce coussin resteront d’ailleurs mémorables : après avoir glapi de joie devant l’idée ingénieuse de séparer l’accessoire en deux parties distinctes et indépendantes ( la poche à gonfler + le revêtement en coton ), j’ai entrepris de souffler dans le bitoniau comme n’importe quelle campeuse sait si bien le faire lors du gonflage de matelas pneumatique.

Au bout de 10 minutes de crachage de poumons, le constat était alarmant : coussin tout flasque à peine gonflé, poitrine en feu et l’équivalent de dix loopings dans la tronche en étant beurrée. Oui j’ai failli tomber dans les pommes.

Body Shop coussin gonflable tête bain baignoire

Après avoir récupéré mon souffle ( et ça a pris un certain temps ), j’ai eu le temps de brailler Mébordel ouksé ksétroué c’te chiotte?? avant de m’y remettre. Oui je déteste qu’on me résiste.
J’ai finalement réussi, je ne sais toujours pas comment d’ailleurs, à gonfler le machin. Ca m’a quand même bouffé 20 minutes, le bain a failli déborder, j’ai failli envisager l’arrêt du tabac et j’ai fait un signe de croix pour ne pas mourir d’apoplexie lors de ma prochaine utilisation.

Par chance, Karinopouffe perçut ma détresse et me conseilla dans sa grande mansuétude de PINCER le bitoniau pendant la soufflette. Alleluïa, le coussin se gonfle hyper rapidement. Par contre j’ai failli choper des crampes aux dernières phalanges.

CONSEIL N°2 >> Pour éviter que la Pouffe s’étouffe, elle doit penser à pincer fort fort le bitoniau de gonflage pendant qu’elle souffle dans le coussin afin que l’opercule s’ouvre. Sinon elle souffle dans le vent et son cerveau peut se voir privé d’oxygène. 

Body Shop coussin gonflable tête bain baignoire

Tsoin Tsoin est vert de jalousie

On sait déjà que le coussin ne coulera pas au fond de l’eau puisqu’il est rempli d’oxygène. Logique.
Mais il faut pouvoir le faire tenir dans la baignoire et pour ça, TBS a pensé à tout : la housse en coton est pourvue de deux ventouses pour fixer l’oreiller à la baignoire.

Si certaines se plaignent de leurs caprices, je dois avouer que je ne rencontre que très rarement le problème du coussin qui se casse la gueule. Toute Pouffe normalement constituée sait que pour que les ventouses adhèrent correctement à une paroi humide, il faut les avoir elles-même humidifiées au préalable. Pas trop sinon ça glisse ( et ça se casse la gueule ), assez sinon ça plope ( et ça se casse la gueule aussi ).


CONSEIL N°3 >> Pour éviter que ça se casse la gueule, mouillez les ventouses avant de les coller rageusement sur l’émail . Pensez également à étudier la hauteur du coussin au préalable pour éviter d’avoir à décoller dix fois les ventouses, opération qui relève parfois du commando.

Body Shop coussin gonflable tête bain baignoire

Position normale

Body Shop coussin gonflable tête bain baignoire

Position anormale

Même si vous suivez scrupuleusement mes conseils 1 et 3, vous êtes toujours sous la menace d’un bain foireux…

En effet si l’on gonfle trop fort son coussinon se retrouve raide comme un piquet . L’idée très logique de dégonfler un tantinet la chose vous piquera forcément l’esprit…

Et même si l’idée d’un coussin entièrement déhoussable reste fort ingénieuse ( nous allons voir pourquoi lors du prochain conseil ), on la haït prodigieusement lorsque vient le moment du dégonflage inopiné : il faut déhousser le bazar, enlever le bitoniau, doser la fermeté du coussin, refermer le bitoniau, et remettre la housse. Et forcément le bitoniau on a plutôt tendance à le caler derrière le coussin pour éviter de se le coller pile dans les cervicales.
Donc on en chie.
Encore.
Et le souvenir de mon premier bain avec cet oreiller me fiche encore la frousse : après avoir failli perdre un poumon ou deux, j’ai bien failli perdre la boule en constatant amèrement que je n’avais pas assez appuyé sur le bitoniau pour le refermer correctement. Résultat : j’ai mis 20 minutes à gonfler mon coussin, deux minutes pour qu’il redevienne archi-plat. Je l’ai balancé rageusement hors de ma vue. Nan mais sandek.

 

CONSEIL N°4 >> Pensez à ajuster la fermeté du coussin AVANT de vous immerger dans l’eau. C’est la panade totale pour opérer les doigts mouillés et vous risquez de dégonfler complètement l’oreiller après une fermeture approximative du bitoniau assurant l’étanchéité.

Le coussin, si tant est qu’on l’ait gonflé à sa convenance, en l’accrochant à la bonne hauteur et en s’assurant de la parfaite fermeture du scrogneugneu de bitoniau, est absolument parfait : confortablede taille tout à fait convenable, il me permet non seulement de m’allonger parfaitement à mon aise sans souffrir de la dureté de l’émail sous ma nuque, mais également de piquer du nez parfois même jusqu’à m’assoupir sans craindre de me noyer ( on ne rit pas, ça arrive c’est tout ).

Body Shop coussin gonflable tête bain baignoire

Le scratch

Une fois les ablutions terminées, il suffit de tirer comme un dératé sur les ventouses solidement fixées, puis d’enlever le scratch que l’on a soigneusement apposé quelques minutes auparavant au dos du coussin, servant à libérer la partie gonflable. Après avoir rouvert le bitoniau, on la presse afin d’en libérer tout l’air durement accumulé ^^ on secoue viteuf pour éliminer les quelques goutelettes s’étant déposées dessus, puis on range.

Il arrive bien souvent que la teinte de l’eau Lushisée vienne se coller sur la partie molletonnée en nid d’abeille, la faisant passer d’un blanc immaculée à une teinte jaunâtre. Comme ça fait crado, je prends bien soin de la savonner rapidement avant de la faire sécher.


CONSEIL N°5 >> Après avoir désolidarisé la partie gonflable de celle en tissu, pensez à rincer cette dernière. Mon astuce suprême consiste à me caler la partie gonflable entre les jambes en appuyant fermement dessus pour libérer l’air, pendant que je rince le tissu puis le fais sécher en le maintenant par les ventouses sur le mur en faïence. C’est rapide, ça évite de ranger un truc encore tout mouillé et on fait travailler ses cuissots en même temps ^^

Body Shop coussin gonflable tête bain baignoire

Ma méthode de séchage

Outre les difficultés rencontrées lors de mes premières utilisations laborieusesce coussin de bain est vraiment devenu un indispensable dès lors que j’envisage de faire trempette : une idée simple et ingénieuse de ne pas se laminer la nuque pendant ces minutes de glandeil est solide et hyper confortableEt pas laid.

Malgré ma blondeurtous les problèmes que j’ai croisés vous les rencontrerez également si vous ne suivez pas mes cinq conseils à la lettreCar si un tel accessoire semble très simple d’utilisationil nécessite toutefois d’adopter certains réflexes et d’assimiler certaines notions qui semblent logiquescomme la loi de la pesanteur ou la poussée d’Archimède ^^

Je ne l’ai jamais aperçu du côté des articles THE BODY SHOP soldés mais à mon sens, il vaut largement sa dizaine d’ €uros pour profiter d’un bain en toute quiétudeEt si je ne suis pas complètement satisfaitec’est uniquement la faute à tous les problèmes de débutante que j’ai rencontrés et qui ont sérieusement attenté à sa crédibilité au risque de le voir finir sa courte vie dans mon placard à merdes.

Heureusement que je suis coriace et que j’ai appris ( presque ) toute seule à l’utiliser ! Oui je suis une nana gonflée à bloc.

Satisfaction : 9 / 10

*Coussin gonflable pour le bain THE BODY SHOP 12€

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéaccessoire,baignoire,bain,Body Shop,confort,conseils,coussin,gonflable,nid d'abeille,nuque,review,the body shop,utilisation,ventouses
Article écrit en Juin 2010. Depuis j'ai déménagé et n'ai plus de baignoire. Ouin. La baignoire est LE lieu propice à toutes les pouffitudes possibles : on aime la mousse, la pouffe assume. On aime bouquiner un livre dechicklit, la pouffe assume. On aime roupiller, la pouffe assume. Mais la...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone