MSNavec2Je me suis aperçue que j’écris peu de reviews sur mes produits de maquillage alors que je suis la première à refuser catégoriquement de sortir de chez moi sans me peinturlurer un minimum la goule.
Comme il est inimaginable qu’une pouffe ne présente pas le contenu de son vanity make-up, je compte vous détailler les trésors qu’il recèle.

Je vais commencer par un produit dont j’ignorais parfaitement l’existence avant de me ballader sur certains sites, vadrouillant au gré de mes lectures sur des avis cosmétos toujours plus tentants. En effet, les pouffes semblent vouer un véritable culte à la marque MAC . Et j’ai honte de l’avouer mais je ne connaissais pas cette marque jusqu’à l’année dernière.
Je lisais des articles élogieux mais ma CB traînait de la puce devant les tarifs assez prohibitifs pratiqués en boutiques françaises. Donc j’ai patiemment attendu LE moment de me ruer sur les produits de cette marque.
Et c’est arrivé avec mon voyage à San Francisco.
Il faut dire que les prix sont bien plus abordables sur le continent américain ( Canada et USA en tête ) et qu’il était difficile de résister à l’appel des cornersMAC , Urban Decay et Benefit du célébrissime magasin Macy’s , l’équivalent chez nous du Printemps Haussmann .

MAC en bref , c’est une marque canadienne créé en 1984 ayant gagné sa notoriété non pas par la publicité mais par le maquillage de stars et de mannequins. Pour couronner le tout, Frank Toscan et Frank Angelo ont décidé dès la création de leur ligne de maquillage de ne pas tester leurs produits sur nos amies les bêtes. Une marque qui ne pouvait que plaire aux pouffes

MSN0

Dès le seuil du Macy’s franchi, j’ai foncé sur le stand Mac où des MUA  s’affairaient autour de clients tout aussi excités que moi. Je tenais ab-so-lu-ment à me procurer le fond de teint Studio Fix Fluide SPF 15 que vous avez pu découvrir ICI.

Rêveuse mais pas niaise, j’avais aussi retenu que ce Fdt miraculeux n’empêchait pas la peau de briller et qu’il convenait donc d’appliquer un léger voile de poudre pour d’une, fixer le maquillage et deux, éventuellement corriger les défauts de matité. Et j’aime autant vous dire que chez moi, y a du boulot côté brillance : tous les midis, invariablement, mon front ressemble à une tranche de jambon ayant pris le soleil.

Le MUA pas aimable m’a trouvé la bonne teinte de Studio Fix Fluid, et après quelques mimiques et gestes approximatifs, il a fini par comprendre que je voulais également une poudre matifiante. Je ne saurais jamais si il a entravé la moitié de ce que j’ai voulu dire, mais soit : il a foncé directement sur cette poudre Mineralize SkinFinish Natural et après qu’il m’en ait appliqué sur le front, le nez et le menton ( en essayant de me refourguer le pinceau à 30$ en passant ), je pense pouvoir dire que ma gestuelle et mes grimaces sont communicatives puisque Yes, il a pané ce que je voulais : un teint de rêve et une peau de pêche, si possible pour des heures.
J’ai mon FDT et le pinceau qui va avec, j’ai ma poudre, tout va bien dans le meilleur des blondes.

MSN1

J’ai compris depuis quelques années que si on refuse que notre pif évoque « la guerre des boutons » en un coup d’oeil, et qu’on ne veut pas retrouver une peau dans un état pire que celle de Freddy un soir de pleine lune où il est pas content, il faut savoir mettre le prix dans ses produits cosmétos.
Oui c’est injuste.

Oui c’est ruineux, mais bien souvent on obtient de meilleurs résultats avec des marques auparavant dédiées pour des séances de photos professionnelles et surtout SURTOUT on n’observe pas de catastrophe cosmétique après utilisation.
Par conséquent, mes achats cosmétos sont devenus dispendieux mais en contrepartie beaucoup plus sporadiques. Sinon c’est le banquier qui gueule.

Ma poudre Mineralize Skinfinish Natural coûte la bagatelle de 26 euros en France.
Donc si comme moi, vous avez la chance de voyager outre-atlantique, profitez de l’aubaine en dépensant seulement 25$ soit 17,40€. Presque 10 euros de moins, y’a pas à tortiller !

msn

Mon Mac est un beau parleur et mon Mac aime que ses filles soient toujours sublimes.
Il a donc créé la poudre Mineralize Skinfinish Natural ( à ne pas confondre avec la poudre Mineralize Skinfinish qui n’a pas les mêmes fonctions ) et fournit aux visiteurs du site le blabla suivant :

« Une luxeuse poudre composée de minéraux au fini mat naturelAssure une couvrance légère et parfaiteA utiliser pour fixer le fond de teint ou en retouches pendant la journée

Il était donc normal de fournir des poudres de teintes différentes : de la « Light » ( pour Nicole Kidman ) à la « Deep Dark » ( pour Halle Berry ), on dénombre 8 teintes au total, ce qui couvre une large palette de carnations. Vous pourrez les retrouver .

Le MUA m’a refilé la teinte « Medium » et son choix fut tout à fait judicieux.

En effetcette poudre n’a pas pour vocation d’être un blush.
Elle n’a pas pour vocation de vous refiler un teint de coton-tige.
Elle n’a pas pour vocation de donner un effet hâlé à votre peau.

Son intérêt est tout autre : il faut se rapprocher AU MAXIMUM de la carnation naturelle de votre peau pour pouvoir profiter des bienfaits de cette poudre.
Elle est sensée couvrir le visage et donc atténuer les éventuelles imperfections de type cicatrices, rougeurs ou boutons de manière naturelle. Et j’insiste là-dessus, je vois trop souvent des nénettes persuadées d’être maquillées à la perfection en arborant un teint carotte pas naturel pour un sou.
Choisissez donc la couleur se rapprochant le plus de votre teint. Personnellement, je n’aurais jamais pu effectuer ce choix seule en achetant via le site Internet. Une visite en boutique s’impose dès lors que mon teint est concerné. A 26 euros la poudre, il vaut mieux ne pas se planter.

A défaut de pouvoir se faire un rail, cette poudre se présente dans son boîtier rond, sobre, noir.
Il ne contient pas de miroir et malgré ce petit défaut, je n’ai jamais eu de traces à déplorer sur mon divin minois. En effet, si on choisit consciencieusement la teinte de sa poudre, aucune chance de trouver la moindre démarcation. Donc le miroir est parfaitement inutile.

Une photo SANS make-up

Une photo SANS make-up

photo CHOC ! Ma face sans maquillage

photo CHOC ! Le zoom

C’est bien simple : depuis que je l’ai , je me demande comment j’ai fait pour vivre sans ! C’est une véritable poudre multifonctions que j’ai appris à manier selon les situations dans lesquelles je me trouve :

Tenue de soirée

Quand je sors, j’aime adopter un maquillage sophistiqué, plus «lourd» qu’un make-up diurne.
Les premiers critères que je recherche sont l’uniformisation du teint et arborer une bonne mine. L’utilisation d’un fond de teint est alors carrément indispensable.
J’applique donc une couche de mon Fdt fluide Mac et j’utilise la poudre Mineralize SkinFinish Natural ( MSN ) en prévention de la brillance.
Passez une soirée agitée en boîte de nuit et il y a de grandes chances que votre front devienne une lanterne !

Au pinceau, je prélève délicatement un peu de poudre en tapotant sur la surface bombée puis j’applique directement sur le nez, le menton, le front et le haut des pommettes ( qui ont toujours tendance à manquer de matité chez moi ). Je n’ai même pas besoin d’éliminer un éventuel surplus dans les poils de mon pinceau tant la texture est fine et légère.C’est bien simple : des fois je me demande si j’ai bien mis du produit ! Mais vu le résultat, force est de constater que oui : la peau est vraiment douce, matifiée et veloutée. Je n’imaginais pas pouvoir arborer un si beau teint ! Bon si je pouvais obtenir le même résultat sans n’appliquer aucun produit, ce serait le pompon mais ma naïveté a ses limites.

  • A COURT TERME : MSN neutralise toute brillance disgrâcieuse.
  • A LONG TERME : MSN fixe le fond de teint fluide.
Avec MSN

Avec MSN ( sans FDT )

Je pensais à tord que la «fixation» d’un fond de teint était un argument purement commercial sorti du cerveau fécond d’un marketeur peu scrupuleux profitant de la naïveté des pouffes. Et pourtant, quand je rentre de soirée, je suis à chaque fois bluffée : ma couche de fond de teint est toujours parfaitement uniforme, sans traces à déplorer malgré le passage fréquent de mes doigts sur mon visage ( oui je me suis rendue compte de ça récemment : je me touche trop souvent la goule sans faire attention…bon je ne me mets pas les doigts dans le nez non plus hein ).
Même quand d’un geste suave et gracile je me mouche comme une tarée, je déplore beaucoup moins de fond de teint au creux de mon mouchoir en papier.

tronche de cake avec MSN

tronche de cake avec MSN

Par contre, MSN ne m’empêche pas de briller toute la soirée durant. En effet, il n’est pas rare que j’aie à m’éclipser aux wawas pour me repoudrer le nez ( et le front, et le menton, et les pommettes ). A tout casser, la matité tient 2 heures si on ne court pas un marathon entre-temps. Il est donc fort dommage de devoir en remettre une couche pour s’assurer de ne pas ressembler à la fameuse tranche de jambon sus-citée. J’évite de me repoudrer plusieurs fois dans la même soirée craignant un effet «masque» des plus désagréables.

Une journée en Enfer?

Pour le maquillage quotidien les jours de semaine, j’utilise un fond de teint compact Sisley à appliquer au pinceau à Fdt. Celui-ci me donne bonne mine et, comme pour mon maquillage de soirée, je ne manque pas de fixer le résultat à l’aide de mon MSN.

Toutefois, j’accorde un soin particulier à accorder une «trève» à ma peau un jour par semaine. En général, je choisis le dimanche pour la laisser souffler. Je la nettoie, la gomme et l’hydrate correctement sans appliquer le moindre produit après.
Or depuis que certains magasins ouvrent le sacrosaint jour dominical, il arrive que j’ai à sortir. Me tenant à ma résolution de ‘peau qui respire’, je n’applique QUE mon Mineralize Skinfinish Natural , toujours au pinceau à poudre, toujours en mouvements circulaires doux effleurant le visage.

Dans ces cas-là, je suis encore plus bluffée : certes, le MSN seul ne parvient pas à dissimuler parfaitement mes imperfections, mais il parvient quand même à unifier mon teint en atténuant considérablement les irrégularités de ma peau telles des petites cicatrices ou des rougeurs disparates.

Oui mon teint est un tantinet plus ‘blafard’ que d’habitude puisque la couleur de mon MSN ne rehausse pas d’un cran la couleur de mon visage mais il donne un véritable coup d’éclat.

L’avantage avec cette poudre, c’est que le démaquillage est vraiment enfantin quand on l’utilise seule. Un démaquillant quelconque aqueux de supermarché en vient facilement à bout même si je préfère toujours utiliser mon huile démaquillante DHC.

Là où ça devient coton, c’est quand on utilise MSN par-dessus le fond de teint liquide ou compact : il fixe tellement bien le maquillage que j’ai l’impression de mettre un peu plus d’huile de coude pour parvenir à mes fins…Mais ça reste une impression et je ne me suis pas amusée à chronométrer mon temps de démaquillage avec et sans MSN même si l’envie m’a parfois chatouillée.

L’important reste de bien penser à démaquiller systématiquement une poudre minérale puisque MSN en fait partie car ce type de produit est réputé ‘boucheur de pores’. Je n’ai jamais eu à déplorer le moindre bouton suspicieux lié directement à l’utilisation de MSN, mais c’est peut-être car je n’oublie jamais l’étape démaquillage !

en utilisant UNIQUEMENT le Mineralize Skinfinish Natural

en utilisant UNIQUEMENT le Mineralize Skinfinish Natural

Bien loin de n’être qu’un gadget à mes yeux, le MSN a élu durablement domicile dans ma valise make-up.
Je voudrais l’utiliser plus que je n’y arriverais pas : sa poudre est tellement fine qu’une couche ultra-mince de particules se dépose sur la peau, comme une caresse, sous un voile léger. La quantité de produit pour parvenir à mes fins est tellement infime que je ne vois pas le bombé de surface s’aplanir malgré 8 mois d’utilisations quotidiennes !

Pour conclure, je ne trouve (presque) que des qualités à ce MSN fourni par le MUA californien :

  • Une large palette de 8 teintes couvrant quasiment tout le spectre de carnations ( humaines ) existantes. Il y en a forcément une qui vous convient : soit vous avez l’oeil et choisissez directement sur le site, soit vous préférez comme moi vous ôter toute responsabilité et demander les conseils d’un MUA en boutique.
  • Une poudre très très fine quasiment invisible à l’oeil nu qui se dépose uniformément en un voile léger
  • Une couvrance imparfaite sur les grosses imperfections ( en même temps, la description disait bien « couvrance légère» donc pas de vilain mensonge ) mais une uniformisation du teint quasiment irréprochable qui efface cicatrices, couperose et toutes les joyeusetés que Dame Nature peut nous fait subir. En prime, une véritable clareté du teint.
  • Une fixation hors pair du maquillage optionnel préalablement appliqué tel fond de teint fluides et compacts.
  • Une utilisation glorieuse en anti-cernes quand Mineralize SkinFinish Natural est appliqué avec un Kabuki en petits cercles sous les yeux
  • Un boîtier sobre et solide qui ne s’est jamais pété malgré mes nombreuses maladresses
  • Aucun «effet masque» à déplorer
  • Le démaquillage facile en utilisation seule, un peu plus ardu en utilisation «fixateur de fond de teint».
  • Pas de comédons à déplorer malgré une réputation de boucheuses de pores des poudres minérales.

Alors on peut bien sûr ergoter sur :

  • Le prix : 26 euros en France, c’est très cher pour une poudre. Toutefois il est possible de se la procurer sur le continent américain pour 17 euros environ, et je suppute que de bonnes affaires se trouvent sur Ebay.
  • La matité limitée : il sera certainement nécéssaire de procéder à des retouches en milieu de journée pour parer à une éventuelle brillance pas ragoûtante.
  • L’ absence de miroir et l’achat obligatoire d’un pinceau à poudre non fourni.

Ses défauts sus-cités sont tous à nuancer.
En effet les 26 € déboursés ne serviront pas qu’à l’achat d’ «une» poudre mais de LA poudre vraiment différente : pas besoin de miroir pour l’appliquer tant l’uniformisation et la dépose se font tout en transparenceson usure très très lente me fait vite oublier son prix jugé excessif à l’achat et surtout , SURTOUTMac ne m’a fait aucune promesse sur la matité mais a bien tenu toutes celles que le Mineralize Skinfinish Natural était sensé m’apporter.
Je ne peux plus m’en passer.

Oui je suis devenue accroc à la poudre de mon MAC ^^

Satisfaction : 9 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéCôté maquillagecouvrant,fini naturel,mac,make-up,maquillage,matifiante,minérale,Mineralize,poudre,review,SkinFinish Natural
Je me suis aperçue que j'écris peu de reviews sur mes produits de maquillage alors que je suis la première à refuser catégoriquement de sortir de chez moi sans me peinturlurer un minimum la goule. Comme il est inimaginable qu’une pouffe ne présente pas le contenu de son vanity make-up, je...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone