Même si ça ne me concerne plus, dans le célibat, on peut trouver des choses sympas.

Oui.

Vous avez du mal à y croire et pourtant…Pourtant la gent féminine en période de disette amoureuse peut se permettre des choses que jamais elle ne tenterait si elle était maquée : laisser ses jambes en jachère sans ressentir une pointe de culpabilité, laisser la porte des wawas ouverte, cuisiner light sans subir les vociférations d’un Musclor qui veut son steak-frites ou encore laisser mariner une demie-douzaine de binouzes au réfrigérateur sans craindre une disparition liée à une soirée foot la veille.

ET D’ABORD LE REGARD, TOUT LE TEMPS DE PRELUDE, NE DOIT PAS ETRE RUDE, NI HAGARD…Démaquillez-moi !

Parmi cette foultitude d’actes répréhensibles envers les femmes casées, se cachent quelques signes de relâchement communes à toutes les gonzesses.
La mise en situation est simple : Elle a passé une soirée merveilleuse avec ses potes dans un bar branché. Pour espérer gratter quelques verres gratuits au barman, Elle a pris soin de revêtir une tenue sobre mais glamour, de chausser sa plus belle paire de bottines, et de se tartiner la face d’un nombre incalculable de cosmétos pour planquer ses boutons et éviter toute brillance frontale disgrâcieuse. Mais Elle sait aussi qu’en seconde position ( le popotin tenant le haut de l’affiche ) des choses qui font craquer l’Homme, se trouvent les yeux ; Elle n’hésite donc pas à user et abuser de fards, de liners et de mascaras sensés rendre son regard magique, ensorcelant…et plus si affinités.
Evidemment dans ce genre de soiréesla femme casée se permet moins de libertés avec le barman.

Ce qui reste au contraire universel, c’est le réflexe qu’adopte la femme après ce genre de sotterie. La douche restera facultative et servira à se débarrasser des odeurs que les poivrots n’auront pas manqué de répandre dans l’atmosphère ambiante ( «  Bwaaaaa , tsé qu’t’es bonne touaaaa ? Beurp » ).

Voici un exemple non contractuel de la Réflexion Féminine menée au moment du coucher :

 » Chuis crevée. Je dois me démaquiller. Bordel .Allez un petit effort, il faut juste se trapiner jusqu’à la salle de bains. Oui mais chuis crevée .Bon allez on y va sinon c’est tête de panda assurée demain matin. Oui mais la salle de bains est à 5 mètresEt chuis crevée.C’est pas bon pour la peau quand même…Demain, je me ferais un bon gros masque pour compenser .C’est pas une raison, feignasse : : t’as un démaquillant ,alors tu te bouges. Oui mais mon Mixa est une grosse daube, j’aurais de toute manière des traces demain matin.[ Après 2 secondes de réflexion ] Chuis crevée.
Au lit !  »

Il me fallait donc trouver une solution pour ces femmes célibataires qui  perdent quelques secondes de leur précieux temps à se démaquiller (parfois ) le soir tout en sachant qu’il faudra repasser un coton pour parfaire le débarbouillage le lendemain.
Mais aussi pour les inconscientes ( les casées ) qui ne veulent pas perdre la face devant leur Moitié au saut du lit.
Toutes ensemble, nous revendiquons la disparitions des pandas urbains.

bifacil2

VOILA CA Y EST JE SUIS FREMISSANTE ET OFFERTE, DE VOTRE MAIN L’OREAL EXPERTE….Démaquillez-moi !

Nous savons tous que Lancôme, c’est L’oréal , et que la marque adore fait cuire des oreilles de lapin in vivo ( sinon c’est pas drôle ) pour tester d’éventuelles allergies aux produits solaires. Nous savons aussi que L’oréal, c’est des tonnes de publicités télévisées, des campagnes d’affichage faramineuses, des stars honteusement surpayées et un Empire qui ne cesse de s’agrandir grâce au rachat de sociétés cosmétiques comme The Body Shop. En gros, vous avez forcément déjà entendu parler de la marque donc je vous épargne volontairement l’historique soporifique et les éventuels débats éthiques.
Me concernant et même si j’évite les achats L’oréal en pensant aux appendices auditifs de mon lapin nain, je ne peux m’empêcher de fantasmer sur un substantiel leg que pourrait m’offrir Madame Bétancourt à sa mort. Oui je suis une pouffe matérialiste très rêveuse.

Et une question, j’en suis persuadée, vous brûle les lèvres : Pourquoi en bonne pro-écolo bobo, me suis-je tournée vers un démaquillant L’oréal pour parfaire mon minois déjà resplendissant?

Il y a quelques temps, j’ai passé 2 jours en rase cambrousse. Et comme je suis une nana superficielle, je ne pouvais pas me passer de maquillage. Mais l’idée de me trimballer 20 kg de bagages pour si peu de temps sur place m’ayant quelque peu découragée, j’ai tapé dans l’inédit : la trousse de toilette serait ridiculeusement petite ou ne serait pas.
J’ai donc pioché au hasard dans mon stock d’échantillons  glanés ça et là dans les parfumeries, j’ai tout enfourné dans une trousse aussi petite qu’un portefeuille et je suis partie en weekend, suant à grosses gouttes à l’idée d’avoir abandonné lâchement mon flacon d’Insolence et ma palette Urban Decay.

bifacil

L’échantillon L’oréal Bifacil figurait dans tout ce fatras, et il m’a tellement enchantée que 3 semaines plus tard, quand le baby-flacon fut presque épuisé  , je me suis ruée chez Séphora pour soit tanner les vendeuses afin d’obtenir un bébé jumeau , soit d’acheter son grand frère. Et miracle : après des années d’existence le produit existe toujours, indice démontrant la satisfaction des utilisatrices.

bifacil0

CHOISISSEZ BIEN LES MOTS…

On peut au moins accorder ce mérite à la marque : le Bi-facil est vendu tout nu sans le moindre carton d’emballage. Le blabla habituel est transcrit directement sur le flacon. Un bon point écologique, reste à savoir si la composition mérite elle aussi des éloges et là le doute m’habite.

bifacil1

Le flacon a de la gueule : totalement transparent surmonté de son bouchon argenté, il ravit la vue de la pouffe et de son Tsanard à chaque regard. En effet, la solution est bleutée : un beau turquoise pour la phase huileuse et un outremer puissant pour l’aqueuse. Du plus bel effet, je trépigne de bonheur à l’idée de savoir d’un seul coup d’ oeil s’il me reste assez de démaquillant pour le weekend.

bifacil2

Vous vous demandez sans doute quelle est l’utilité d’un démaquillant biphasé ( gras/eau) pour le débarbouillage des yeux, à part de faire joli dans la salle de bains et de s’autoquestionner sur ses maigres connaissances de physique-chimie ?  . La réponse est simple et très logique : pour le maquillage waterproof, c’est juste indis-pen-sable ! Par définition, le mascara waterproof ne partira pas en frottant avec un démaquillant à base d’eau. Le seul truc que vous aurez gagné, c’est deux gros yeux bien rougis et encore noircis façon panda. Et je parle d’expérience . La seule solution pour virer les particules « anti-flotte » ( autrement appellées hydrophobes , Lu-puits-de-science a parlé ) , c’est d’utiliser un corps gras. Et évidemment, l’inverse fonctionne aussi : pour virer les particules hydrophiles , on peut s’exciter avec du gras mais le meilleur moyen est encore d’utiliser de l’eau.

bifacil3

Dans mon Bi-facil, de l’eau et du gras en proportions quasiment équivalentes, la combinaison parfaite pour éradiquer les traces de toutes natures.
Mais aussi du chlorure de sodium ( parviendrais-je à saler mes pâtes avec ?) , du sulfate de cuivre ( pour la couleur bleue ) , de l’hexylène glucol ( sans doute un truc pas sympa ) ou encore du parfum, au milieu de quelques autres produits chimiques aux noms tous plus imprononçables les uns que les autres. Sauf pour moi, évidemment.
Il faut toutefois retenir qu’aucun paraben et donc aucun conservateur n’est à déplorer dans ma solution. Yes!

DIRIGEZ BIEN VOS GESTES, NI TROP LENTS NI TROP LESTES, SUR MA PEAU

Comme je ne suis pas une buse, je sais qu’il faut secouer énergiquement mon flacon plastique pour mélanger les deux phases. Immédiatement, le mélange adopte une nouvelle couleur : un bleu clair très laiteux . D’ailleurs si vous avez 30 minutes à perdre, je vous conseille d’observer la séparation progressive des deux phases, c’est un pur enchantement visuel.
Par contre, je ne suis pas une cochonne. Par conséquent, je glapis de joie devant l’opercule dévoilant un minuscule trou par lequel sortira le précieux fluide et la facilité avec laquelle le gros bouchon argenté se dévisse en un tournemain.
Qui dit petit orifice dit moins de catas mais aussi un dosage un peu plus long qu’avec mon échantillon, qui lui a carrément un grand bec.
Et comme je suis économe et sensée, je sais qu’il faut renverser le flacon prestement sur un morceau de coton et ne pas se balancer le jet directement en travers des yeux pour essuyer après.

bifacil4

En gros donc, ça s’utilise tout pareil qu’un démaquillant classique : un morceau de coton, pas forcément un disque d’ailleurs ( même pas peur ) . Inutile de s’encombrer d’une serviette Kézako ou d’un gode Neutrogena pour visage, la pouffe aime parfois la simplicité.

Et je viens de découvrir les conseils d’utilisation de Lancôme : «  Agiter délicatement avant utilisation pour mélanger les deux phases. Imbibez un coton de BI-FACIL puis posez le 5 secondes sur votre œil fermé. Ensuite, faites glisser ce coton sur votre œil, de haut en bas, pour enlever votre maquillage. »
Pour mon côté délicat, on repassera. Quant au reste, je m’en tape royalement puisque même appliqué à l’arrache, Bi-facil fait des merveilles.

DEMAQUILLEZ-MOI, OH DEMAQUILLEZ-MOI, AVEC DELICATESSE, EN SOUPLESSE, ET…. DOIGTé

Si la magnifique robe du démaquillant frappe visuellement, l’odeur quant à elle n’est pas vraiment transcendante ça sent le poudré, ni fleuri ni fruité. Une douce odeur de parfum dont j’aurais pu me dispenser, si d’aventure une bouche masculine venait à bizouiller mes paupières.

Là où j’ai failli pousser un cri de plaisir, c’est devanla facilité déconcertante avec laquelle le maquillage déguerpit. Je n’ai aucun besoin de frotter énergiquement, comme je le fais habituellement avec les démaquillants aqueux pour être sûre de la propreté de la zone et éviter ainsi la tête de panda du lendemain.
Avec Bifacil tartiné sur le coton, ça glisse au pays des merveilles même avec très peu de produit. Et pour illustrez mon propos, sachez que mon bébé-flacon m’a duré 3 semaines complètes.
Le premier aller-retour enlève une grosse partie du maquillage waterproof ou non, et le deuxième sert simplement de sécurité en passant tout doucement au ras des cils et des petits cils inférieurs.

Après ce bref débarbouillage orgasmique, une chose frappe l’épiderme pouffesque. Vous connaissez cette sensation parfois longue et désagréable de peau qui colle? De peau pas lisse mais un peu mouillée quand on tapote avec le doigt?
Oui?
Je compatis : avec ce démaquillant, la peau est un peu grasse après les 30 premières secondes d’application, mais ensuite elle est juste douce douce douce ! C’est bien simplej’ai l’impression qu’on m’a greffée de la fesse de bébé sur les paupières . LuMum et moi avons même cherché dans la composition des traces de silicone, reconnu pour lisser la peau : en vain.

Et je n’ai beau avoir que 25 ans officieusement, je commence à m’inquiéter des rides et pattes d’oie qui pourraient apparaître au pli de mes paupières. Avec tant de douceur pour le démaquillage d’une part et l’impression sur la peau d’autre part, je projette d’apercevoir ma première ride vers 50 ans. Inutile de dire que frotter comme une tarée avec un démaquillant aqueux me ferait gagner quelques années jusqu’au moment fatidique de la découverte chouinante du premier pli de peau.

Autre point important et pas négligeable : si nos Hommes commencent à se déplumer des tifs vers 40 ans, je prenais le chemin de la calvitie ciliaire à force de frotter mes paupières avec mes démaquillants cheap de grande surface. Avec Bi-facil, le maquillage part tellement vite et bien qu’aucun cil tentant de survivre ne vient tomber sur mes joues : ô joie.

SACHEZ M’HYPNOTISER, M’ENVELOPPER, ME CAPTURER

Pour prouver l’efficacité réelle du démaquillant et ne possédant pas de dispositif fiable scientifiquement pour démontrer que ma peau est bien plus douce après application de Bi-facil, je me suis livrée à une petite expérience toute simple qui tendra à vous convaincre que les pandas urbains seront incessamment sous peu en voie de disparition grâce à ce démaquillant miraculeux.

Comme tous les matins, je prends soin d’habiller subtilement mon regard d’un fard à paupières irisé, d’un mascara allongeant et d’un fin trait de Khôl . Mes yeux ayant le mérite d’être deux, je m’applique à essayer de les maquiller de la même façon.

Maquillage trèèèèès léger d'une fin de journée

Maquillage trèèèèès léger d’une fin de journée

Après une dure journée intensive de labeur, je décide de démaquiller mon oeil gauche d’un coton imbibé de Mixa Confort Visage à l’extrait de rose qui prétend débarbouiller visage ET yeux, et mon oeil droit d’un coton imbibé de Bi-facil . Pour être totalement impartiale, j’ai sagement entrepris de virer le maximum de maquillage possible.

bifacil6

Une minute seulement après le démaquillage, le contraste est saisissant :

  • Mixa et l’oeil gauche : frottage tellement intense que ma paupière est rouge et gonflée, et elle semble même tirer. La peau est poisseuse.Et j’ai perdu 2 cils.
  • Lancôme et l’oeil droit : la paupière est parfaitement normale et un coup d’index suffit à déclencher un orgasme : la peau est toute douce.

Après 8 heures de sommeil réparateur, je file devant le miroir constater si je suis borgne. Le constat est sans appel :

bifacil7

  • Mixa : Un énorme liseret de maquillage noir habille mes cils inférieurs. Charmant si on aime le côté laisser-aller.
  • Bi-facil : Aucu résidu de maquillage à déplorer. Ma paupière supérieure est un peu rouge, signe du frottage d’yeux auquel je me suis adonnée afin de virer les crottes d’oeil matinales pour la photo.

Pour parfaire le démaquillage et éliminer tous les résidus , je décide alors de n’utiliser que le Bifacil pour les deux yeux :

bifacil8
Même si le Bi-facil s’en sort haut-la-main dans le combat cosméto qui l’opposait au Mixa, on peut déplorer encore de vilaines traces de maquillage.

Contre toute attente, Bi-facil n’est donc pas parfait !

SOYEZ L’HOMME, AGISSEZ ! ( et raquez )

J’ignore si les échantillons de 30 mL se distribuent encore vu l’ancienneté du produit, mais je ne peux m’empêcher d’en demander à chaque passage en caisse d’une parfumerie.

Si vos poils se dressent après la vue du tarif, n’oubliez pas que c’est de loin le meilleur démaquillant oculaire jamais testé by Lu. Pour ma part, les daubes multiusages vendues 6 € en supermarché, c’est définitivement terminé : j’adopte désormais la cosméto-attitude avec deux démaquillants, un pour les yeux, et l’autre pour le visage.
Ceci dit, je ne suis pas totalement impartiale puisqu’il s’agit du tout premier démaquillant biphasé que j’utilise. Je me dirigerais peut-être vers une autre marque à prix équivalent, lorsque mon flacon sera terminé….Pas demain la veille, ce Bi-facil va sans doute tenir des années de démaquillage avec ces 125 mL 🙂

CHEZ SEPHORA : 27.40 €

CHEZ NOCIBE : 25.70€

CHEZ MARIONNAUD : ne commercialise pas le produit mais propose un démaquillant L’oréal tout à fait semblable pour un prix modique : 4.80 € les 125 mL !

DEVOREZ-MOI DES YEUX MAIS AVEC RETENUE, POUR QUE JE M’HABITUE PEU A PEU…Démaquillez-moi !

C’est bien simple : depuis que le Bifacil est entré dans ma vie, non seulement mon Mixa pleure sa race de croupir au fond d’un placard mais surtout, la pause démaquillage trop laborieuse que je zappais après des soirées trop tardives est devenue un rituel que j’adore pratiquer. Oh oui.

  • Le flacon est classe et transparent. Et moi j’adore mater pour jauger le niveau.
  • Il est vendu sans emballage, la Planète vous en remerciera.
  • L’ouverture est pratique et hygiénique. J’aime les petits trous dont rien ne s’échappe et le gros bouchon qui visse.
  • La solution est biphasée et éradique donc le maquillage même waterproof
  • Le démaquillage est très facile et rapide.
  • La douceur procurée aux paupières est indéniable, sans effet gras.
  • Bi-facil ne pique pas les yeux ( un comble pour un démaquillant..mais j’en ai déjà vu! ) par conséquent je suppute que les porteuses de lentilles seront ravies.
  • La durée de vie du produit est infiniment longue : le bébé-flacon de 30mL a duré trois semaines, à raison d’un démaquillage par jour.
  • Son prix tout petit ( 26 € en moyenne ) pour un excellent rapport qualité-prix.
Mais pas tout de suiteuh, pas trop viteuh
  • Lancôme, c’est L’oréal et on connaît tous l’éthique de la marque…
  • Malgré les apparences, il subsiste des traces de maquillage malgré leur invisibilité à l’oeil nu. Une étoile en moins!

Qui aurait cru qu’un produit L’oréal trouverait sa place dans ma salle de bains?
Et vous?
DEMAQUILLEZ-VOUS !

Satisfaction : 7,5 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéCôté maquillageavis,Bi-Facil,Bifacil,biphasé,démaquillant,Lancôme,review,test,yeux
Même si ça ne me concerne plus, dans le célibat, on peut trouver des choses sympas. Oui. Vous avez du mal à y croire et pourtant...Pourtant la gent féminine en période de disette amoureuse peut se permettre des choses que jamais elle ne tenterait si elle était maquée : laisser ses...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone