primerpotionIl y a bien longtemps que je voulais vous parler de ce produit que j’ai découvert il y a quelques années maintenant.

Mais j’ai bien fait d’attendre puisque la marque Urban Decay a sorti cette Primer Potion produit dans un nouveau packaging plus pratique et plus maniable 
Du coup je vous aurais rédigé un billet il y a quelques mois, j’aurais forcément abordé l’ergonomie de l’ancienne versionqui portait vraiment préjudice à ce petit tube de bonheur.

Pour celles et ceux qui n’ont jamais entendu parler de base à paupières, il est utile de replacer cette Primer Potion dans son contexte.

Mesdemoiselles, Mesdames, combien de fois avez-vous constaté, horrifiée, que votre fard à paupières se barrait dans les plis de vos paupières?
Combien de fois avez-vous déploré des tenues de fards très discutables? Genre en fin de soirée, y’a pu rien, c’est comme si vous ne vous étiez jamais maquillée?
Combien de temps encore allez-vous bazarder des fards à la poubelle qui ne sont pas des must du genre, mais qui méritaient peut-être de vivre un peu dans votre salle de bains? Combien d’argent dépensé pour des daubes sur vos yeux?
Personnellement, si j’attache un soin tout particulier à sélectionner scrupuleusement mes fards à paupières et surtout mes palettes, c’est pour éviter les déconvenues. Du coup, je paye le prix fort pour éviter au maximum les fards à tenue limitée.
Parce que passer une heure à se barbouiller la figure et dessiner une oeuvre d’art sur ses paupières, j’adore ça. Par contre, constater que quelques heures après, mon Oeuvre dégouline, ça me fout en boule.
Cependant, il arrive que je reçoive des cadeaux sympatoches pour lesquels je n’aurais jamais de moi-même déboursé un seul centime. Par exemple, vous ne trouverez pas de maquillage Yves Rocher dans ma salle de bains. En tout cas pas volontairement, car je n’en achète pas. Mais si quelqu’un m’offre un cadeau YR, c’est plus fort que moi, je ne peux pas le jeter. Alors autant l’utiliser. Mais comment faire quand au bout de 2 heures, le fards devient archi cracra en migrant dans les plis? Comment faire quand l’intensité de la couleur décroît avec les heures?
C’est là que cette PRIMER POTION intervient .

BASE UD-9

Je ne compte pas vous tartiner des lignes sur la marque URBAN DECAY mais peut-être seulement vous préciser qu’elle existe depuis 1996, qu’elle a été créé suite à la frustration de l’américaine Sandy Lerner qui ne trouvait pas de vernis à ongles violet mais seulement des centaines de teintes roses sur le marché, et qu’elle ne teste pas ses produits sur nos amies les bêtes.

Enfin sachez que la marque est connue et reconnue pour sa grande variété de teintes, qu’il s’agisse des rouge à lèvres, des fards à paupières ou des crayons et pour ses packagings très soignés et outrageusement colorés.

Si j’aime tant leurs palettes, dont le succès n’est plus à démontrer depuis quelques années, c’est parce que la marque URBAN DECAY a eu l’idée géniale d’utiliser des pigments purs pour leurs ombres à paupières, contrairement aux concurrents qui utilisent des liants. Il en résulte des couleurs vraiment intenses avec un durée de tenue exceptionnelle.

Mais il faut reconnaître que l’un de leurs produits phares est et restera sans doute la PRIMER POTION même si la concurrence devient rude dans le domaine. Suite au succès de cette petite fiole, beaucoup de concurrents se sont rencardés et proposent aussi leur propre base à paupières.
BASE UD-10
En France, on trouve les produits URBAN DECAY en exclusivité dans les magasins SEPHORA autrement dit 250 points de chute physiques à travers tout l’HExagone.

Evidemment, on retrouve aussi notre Primer Potion sur le site Internet de ce grand distributeur de la Beauté.

Le prix de vente est de 17 €uros pour le tube, ce qui peut paraître cher de prime abord, mais quand on comprend que ce produit devient quasi-indispensable pour tout make-up de pouffe, c’est un prix donné pour un must-have absolu !
Vous retrouverez également la potion sur le site Internet américain de la marque. Ce qui est étonnant, c’est qu’à contenance de 11mL identique, j’ai l’impression que le produit est plus cher aux USA puisqu’il coûte 20$… De toute façon, je cours toujours à la facilité et à l’économie puisque je n’hésite pas à me ravitailler en Primer Potion dès que j’obtiens un bon de réduction de 20% chez Séphora !

Ce que vous remarquerez en parcourant ces deux liens, c’est que la PRIMER POTION existe maintenant en 4 TEINTES différentes . Aujourd’hui je vous présente L’ORIGINAL, celle que j’ai toujours aimée et celle qui s’est toujours adaptée à tous mes types de make-up. Je ne suis pas sûre de tenter un jour l’une des trois autres, les jugeant peut-être inutiles pour mon cas !

primerpotion1
Ce qu’on remarque immédiatement dans cette PRIMER POTION, c’est son look. Surtout celle de l’ancienne version à vrai dire. Une petite fiole violette au bouchon argenté qui quand on le dévissait, laissait découvrir un applicateur-mousse comme ceux que l’on retrouve sur la plupart des gloss. Mais ce packaging, aussi glamour soit-il, était foutrement chiant en fin de vie, puisque toutes les cosméto-addicts se sont déjà transformées en psychopathe, rugissant avec leur paire de grands ciseaux à la main, pour faire la peau à cette fiole qui ne voulait pas libérer le produit qui restait au fond.

Aujourd’hui URBAN DECAY a imaginé un nouveau packaging pour sa PRIMER POTION : moins glamour certes , mais beaucoup plus pratique et maniable et toujours dans les jolies couleurs symboliques de ce produit légendaire . Il présente comme son prédecesseur son joli bouchon argenté, mais ressemble désormais à un petit tube plutôt qu’à une fiole.
C’est moins fun, moins visuel que l’ancienne version, mais diable ce que j’apprécie ce changement !

D’autant qu’avec cette refonte de l’emballage, on gagne 1mL de produit puisque, à prix parfaitement identique , le nouveau tube offre 11mL de Primer Potion quand la fiole n’en proposait que 10 !


BASE UD-2
Avant d’entamer la phase picturale de l’Oeuvre que l’on compte déposer sur ses paupières, il faut appliquer ( plus ou moins ) délicatement cette Primer Potion sur ses plis palpébraux ( ouais on apprend des mots chez Lupouffe ! ).

Grâce au nouveau packaging « en tube » très pratique, il n’y a rien de plus simple. Une petite pression sur le corps du tube violet suffit à déposer sur son index une mini-crotte de produit couleur chair . Et cette petite crotounette servira à tartiner toute une paupière, si ce n’est plus : ça dépend de la surface de paupière à tartiner de chacune.

Personnellement, j’en applique jusque sous l’arcade sourcillière car mes maquillages de soirée montent très haut.Pour cela, il suffit d’ utiliser son doigt pour appliquer puis masser afin de faire pénétrer ce petit morceau de pâte. La manipulation prend moins de 5 secondes chronomètre en main.

Avec l’ancienne version , on utilisait l’applicateur-mousse qui n’était pas assez précis et invariablement , on était obligé d’utiliser quoi qu’il arrive ses doigts .Donc un gain de temps considérable avec ce nouveau packaging ! )

BASE UD-3
Immédiatement on constate que la paupière est lissée et sa couleur uniforme , tout en restant naturelle . Pour celles qui présentent de petites veinules à cet endroit où la peau est particulièrement fine, ces stries rosés ou rouges sont tout simplement gommées !

Ensuite, on procède au maquillage en lui-même. Utilisant principalement des fards Urban Decay très pigmentés et parfois très volatils à cause des paillettes qu’ils contiennent, je suis ravie de constater à chaque fois que la Primer Potion permet aux particules de s’accrocher à la paupière sans faire tomber de résidus sur mes joues .

Ensuite, tel un Picasso des salles de bains, je m’attèle à la réalisation de mon Oeuvre.
Je pars en soirée, je m’amuse, je transpire je me frotte aux gens et je rentre à la maison, en prenant toujours soin d’inspecter mes paupières avant de procéder au démaquillage.
BASE UD-4

Comme je vous le disais plus haut, on constate lors de la réalisation de son oeuvre que déjà, cette Primer Potion possède l’immense qualité de faire accrocher les plus volatils des fards à paupières , sans toutefois les rendre difficile à travailler et étaler comme on le souhaite.

BASE UD-5
Mais là où les résultats sont vraiment spectaculaires, c’est sur la tenue des fards que l’on a appliqué.
Les photos  sont particulièrement éloquentes : regardez bien la différence entre ma paupière gauche, celle qui n’a PAS reçu de Primer Potion et la droite qui a eu le privilège de se faire potionner avant.

BASE UD-8

Pour ce maquillage de jour particulièrement coloré, seules 7 heures séparent l’application du make-up à la phase démaquillage. Les fards que j’ai appliqués sont de la marque URBAN DECAY renommés pour être de très bonne qualité.
Les résultats sont sans appel :

  • Sur la paupière SANS BASE : la couleur s’est carrément affadie , estompée par endroits et presque toute la matière a filé dans les plis palpébraux . Le résultat est sans intensité . Soulignons que je n’ai pas réalisé ces photos un jour de grande chaleur, donc je vous laisse imaginer le résultat si j’avais appliqué ce fard en été…Beurk !
  • Sur la paupière AVEC PRIMER POTION : je suis bluffée ! J’ai perdu un poil d’intensité mais il faut vraiment être pointilleux pour s’en rendre compte. Pour le reste, le résultat est absolument parfait : la couleur est toujours uniformément répartie sur toute la surface de la paupière, rien n’a filé dans les plis palpébraux. C’est bien simple : on dirait que je viens juste de me maquiller alors que le make-up a déjà quelques heures de vie ! Pour moi qui ait tendance à suinter un peu des paupières, je suis vraiment ravie ( j’ai dit « suinter », pas transpirer hein ! )
sans base

sans base

avec base

avec base

Toutefois, je vous ai également posté une photo de mon oeil fardé de noir, les restes d’un beau smokey réalisé pour une soirée, que j’ai pris soin de ne PAS démaquiller avant d’aller me coucher ( bouh ! pas bien ! C’est une erreur de jeunesse … ). La photo est donc réalisée le lendemain. Alors que je m’agite comme une anguille enragée sous la couette, les résultats sont plutôt surprenants : le make-up est en grande partie toujours là grâce à la Primer Potion que j’avais appliqué la veille ! C’est pas fabuleux ça?

Ca signifie que vous pouvez bien faire la sieste si vous avez un coup de barre en journée, quand vous vous réveillerez, votre superbe make-up n’aura pas bougé d’un cil !

Le lendemain de la beuverie ^^

Le lendemain de la beuverie ^^

Avec cette Primer Potion , le make-up résiste . Il prouve qu’il existe.

Dès lors, on peut se demander si on ne court pas le risque de s’exciter deux plombes pour démaquiller les paupières tartinées de Primer Potion.
Que nenni.

Je n’ai absolument pas constaté de difficultés particulières par rapport au démaquillage habituel : les couleurs partent, la Primer Potion avec, sans qu’on ait à frotter comme une dératée.

Pourtant j’avais vraiment peur d’y perdre quelques cils.
Bé non.
Résultat impeccable, tout dégage en un tournemain pour peu qu’on ait un bon démaquillant.

Ce petit tube de 11mL a vraiment révolutionné mon approche du maquillage d’yeux : grâce à cette PRIMER POTION , n’importe quel fard à la tenue merdique peut devenir un exemple de tenue ! J’ai essayé avec du Elf , du YR et le résultat est sans appel : TOUS les fards tiennent avec cette base à paupières , sans migrer dans les plis et sans s’affadir ! Sans compter que dans le cas de fards assez volatils comme ceux d’Urban Decay justement , les nacres et paillettes s’accrochent bien à la paupière grâce à cette PRIMER POTION . Aucun risque de vous transformer en sapin de Noël avec plein de paillettes sur les joues .

Le nouveau packaging de cette Primer Potion est une véritable révolution : le format tube permet d’ajuster correctement la quantité de produit à appliquer , soit une micro-crotte pour chaque paupière . L’utilisation est très simple puisqu’il suffit d’étaler la texture couleur chair sur sa paupière puis d’appliquer son maquillage comme d’ habitude . Et maintenant , on peut VRAIMENT aller jusqu’à la fin de vie du tube , contrairement à l’ancien packaging qu’il fallait tronçonner pour aller chercher la matière au fond .

Cette petite astuce de maquillage a vraiment révolutionné mon quotidien : aujourd’hui ma PRIMER POTION m’est devenue indispensable et je n’ hésite pas à débourser les 17€ nécessaires à son acquisition chez Séphora . D’autant que la quantité utilisée à chaque fois est vraiment minime , donc le tube a une durée de vie assez longue !

Je ne peux que vous encourager à tester cette PRIMER POTION qui a la bonne idée d’apparaître en mini-format dans quelques palettes de fards à paupières d’Urban Decay ou tout simplement de vous ruer directement sur ce tube de 11mL et je vous le garantis : vous ne pourrez plus vous en passer !

Satisfaction : 10 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéCôté maquillagebase,crème,fards à paupières,fixateur,maquillage,paupières,primer potion,review,urban decay
Il y a bien longtemps que je voulais vous parler de ce produit que j'ai découvert il y a quelques années maintenant. Mais j'ai bien fait d'attendre puisque la marque Urban Decay a sorti cette Primer Potion produit dans un nouveau packaging plus pratique et plus maniable .  Du coup je vous aurais rédigé un...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest1Share on Google+0Email this to someone