Nuxe crème étincelante soin peeling éclat coquelicot
Pendant la puberté et comme tout adolescent normalement constitué, j’ai eu ma dose de gros boutons dégueus purulents. Par la suite, les hormones ont ralenti leur rythme de folie pour ne plus se pointer qu’une fois par mois, pendant la période sanglante des coquelicots. Mais je m’estimais déjà heureuse de ne pas être affublée d’un joli sobriquet comme «Biactol» «champ de mines», «pot de mayo» ou «Casio».
Ce que j’ignorais, c’est qu’en optant pour un moyen de contraception efficace et adapté à mes problèmes de santé, j’allais aussi récupérer ma peau pourrie.
A 25 ans.
Chnirf .

Pour autant je n’ai PAS la peau grasse car certaines zones de mon visage comme ses contours, les pommettes ou les ailes du nez sont soumises à des tiraillements si je ne prends pas le temps d’ hydrater correctement la peau. Mais pour tout le reste, il fallait faire quelque chose : boutons dégueus, pores dilatés, points noirs en folie  et brillance ne font pas bon ménage avec l’image de perfection que doit véhiculer toute pouffe respectable.

L’expérience m’a montré que les crèmes de jour hydratantes sont bien trop riches pour être utilisées la nuit puisque je produis pas mal de sébum par moi-même lorsque je fais dodo ( glamour quand tu nous tiens ).
J’ai donc entrepris de trouver un soin hydratant efficace et assez léger pour les peaux mixtes.
Pourquoi pas traitant pendant qu’on y est.
J’ai donc mené mes petites recherches et me suis arrêtée sur la Crème Etincelante de Nuxe.

Ce soin semblait parfaitement adapté à mon cas puisqu’il promettait à la fois de rénoverrévéler et affiner le grain de peau. Et surtout c’est un soin-peeling idéal pour les peaux irrégulières ou à pores dilatés, autant dire qu’avec ma peau pourrie, je rentrais pile poil dans les critères ciblés.

Nuxe crème étincelante soin peeling éclat coquelicot

Je me souviens encore des paroles de la dermatologue que j’avais consultée il y a 18 mois, m’ayant conseillé à moi, MOI du haut de mes 25 ans, de procéder à un peeling. Et que me conseiller un soin au prix exorbitant normalement réservé aux peaux quarantenaires n’a eu comme unique effet que de me faire claquer la porte du cabinet du dermato pour ne plus jamais y retourner. Un peeling?

Nan mais sandek?
J’ai juste des petits problèmes cutanés liés à la pose de mon Implanon c’est tout ! Vais pas claquer 600 euros pour un soin qui va «peut-être» gommer quelques cicatrices d’anciens boutons. J’aime autant éviter de tout poncer pour recoller des pores encore plus dégueus au-dessus. En plus qui dit peeling dit éviter le soleil comme la peste, et ce n’est juste pas génétiquement programmé chez moi, d’éviter le soleil.
Enfin bref je voulais un soin hydratant mais aussi traitant façon peeling doux qui pouvait être appliqué la nuit , seul moment où les UV ne risquent pas de faire de dégâts sur ma peau relou . 
En plus je voulais une crème qui possède le moins de saloperies chimiques possible sur ma peau. C’est comme si quelqu’un fourrait une cigarette dans le bec de quelqu’un en pleurs qui vient d’arrêter de fumer : on en rajoute une couche, une sévère. Donc adieu compositions dégueus, je veux du propre !

Cette Crème Etincelante semblait répondre à toutes mes attentes.

Tellement emballée par le descriptif enjôleur, j’ai à peine esquissé une grimace en lâchant 27 €uros pour le pot de 50mL . A peine. Parce qu’après un rapide calcul trop fastoche, je m’aperçois que ça revient à 54O euros le litre de crème, ouch chéro la came.

Nuxe crème étincelante soin peeling éclat coquelicot

A ce prix, le pot m’a duré plusieurs mois à raison d’une voire deux applications par jour.
Les 50 mL ont donc fondu en 8 mois pleins, ça reste carrément raisonnable. Après si vous voulez entrer dans les calculs pointilleux, ça signifie que j’ai utilisé 0,2 mL de crème par jour soit 11 centimes d’euros par jour. Ca nous fait une belle jambe hein.

Pour appliquer cette crème, j’ai eu de sérieux problèmes. Pas tant sur la manière ( suis pas complètement teubé non plus , je sais appliquer une crème hein ) mais plutôt sur la quantité à utiliser. J’ai royalement ignoré la petite spatule en plastique blanc fournie qui sert à doser la crème mais surtout à ne pas tripatouiller la crème avec de gros doigts dégueus dans le pot. Moi comme je suis une pouffe propre, je prends toujours soin de me laver soigneusement les mains avant de plonger ma dernière phalange de l’index gauche dans le pot en verre.

Oui vous avez bien lu : un pot en verre. Au 21ème siècle, à l’ère des produits nomades et légers, NUXE nous sert sa Crème Etincelante dans un petit pot en verre transparent du plus bel effet sur une étagère de salle de bains certes, mais royalement casse-bonbons à transporter.

Ma crème n’a donc jamais quitté sa place attitrée puisque le pot est bien trop lourd mais le verre, chose ô combien ignorée, est également un matériau cassant, et quand on voit le bordel que je trimballe pour 2 jours de villégiature, j’aime autant vous dire qu’il vaut mieux que j’évite les trucs qui risquent de péter dans mon sac.

Un packaging joli donc puisque le pot, bien que lourd, est robuste mais aussi transparent et donc parfait pour radiner jusqu’au dernier jour sur la crème collée sur les parois. De plus, le couvercle blanc s’est toujours vissé absolument parfaitement sur le pot, assurant une étanchéité parfaite.

Nuxe crème étincelante soin peeling éclat coquelicot

Donc ouais, je disais que j’avais eu de sérieux problèmes à doser la crème : j’utilise toujours la même technique à savoir plonger mon index pour enduire le bout de mon doigt de crème puis déposer une mini-noisette sur mon pif, une sur chaque joue, une sur mon front et une dernière sur mon menton. Ensuite j’étire la crème depuis le centre du visage ( donc le pif ) vers les tempes en faisant pénétrer correctement le produit pour ne pas ressembler à un ver luisant. Et si j’ai des soucis pour doser, c’est parce que j’ai l’impression à l’endroit où mes pores sont dilatés qu’il y a suffisamment de crème et a contrario, les endroits qui nécéssitent une bonne hydratation tirent toujours un tantinet. Je suis quasiment TOUJOURS obligée de repiocher un petit pois de crème dans le pot pour en coller sur mes tempes et les contours de mon visage.

Nuxe crème étincelante soin peeling éclat coquelicot

Et après des mois d’utilisation, je me pose toujours la question : cette crème est ciblée pour les peaux à imperfections et est sensée hydrater les zones légèrement plus sèches, c’est donc la parfaite définition d’une peau mixte. Mais comme je trouve l’hydratation des zones légèrement sèches assez médiocre ( je dis bien «légèrement sèches» car il n’y a pas de signes visibles de déshydratation comme des ridules..en fait je sens que c’est plus sec car la peau «tire» sur ces endroits après nettoyage au savon doux ) et la crème un poil «grasse» pour mes joues aux gros pores dilatés , j’en viens à me demander si finalement ma peau est réellement mixte…?

Au niveau sensations au moment de l’application, c’est donc mal barré.

Fort heureusement et après quelques secondes, mon désappointement dû à cette application hétérogène en fonction des zones du visage laisse place au ravissement : ma peau semble beaucoup plus rebondie et lumineuse, j’ai même l’impression que le teint est déjà unifié ! Un peu comme une crème teintée, sauf que la peau est au naturel ( donc les boutons sont bel et bien là ) et propre. Après faut pas éxagérer, c’est pas une peau transformée non plus hein. Mais ma naïveté me souffle que la nuit passée, je retrouverai une peau de bébé.

Nuxe crème étincelante soin peeling éclat coquelicot

Tronche de cake

Bon soyons franc : je n’ai jamais retrouvé ma peau de bébé, même après avoir scrupuleusement appliqué cette crème tous les soirs pendant des mois et parfois même le matin quand je me suis aperçue que mon fluide hydratant de Clarins était une grosse daube. Cette Crème Etincelante, je l’ai appliquée en changeant de nettoyant visage et/ou de tonique pendant plusieurs mois consécutifs. Je pense donc être parvenue à isoler les propriétés et surtout les résultats obtenus grâce à mon pot de 5O mL en faisant abstraction de tout le reste.

Ce qui m’avait frappée dès la première application outre son dosage relativement compliqué dans mon cas précis ( mais rappelons que ma peau est relou ), c’est son odeur. Personnellement, je n’avais aucune idée de ce que pouvait sentir le coquelicot, la fleur rouge m’évoquait bien quelques souvenirs d’enfance…surtout visuels, mais en rien olfactifs. A vrai dire je pensais que le coquelicot avec ses quelques pétales disparates sentait keudalle.
Comme je me trompais !
Aucun sillage reniflant la Mamie à cent mètres à la ronde, mais une odeur fleurie et discrète que je trouve complètement addictive.
Et pourtant Dieu sait que je conchis les effluves fleuris, Momon les haït encore plus. Mais le constat est simple : nous sommes totalement tombées sous le charme de l’odeur de cette Crème Etincelante, a tel point que Momon a craqué elle aussi sur un soin visage de NUXE quelques jours après.

Cette crème NUXE que je trouve donc trop «grasse» pour mes joues aux pores dilatés et au contrairetrop «légère» pour l’hydratation des contours de mon visage a pourtant fourni des résultats assez sympas.

Il faut admettre que la peau possède dès les minutes suivant l’application un éclat particulier, comme si on venait de se plonger la tronche dans une bassine d’eau froide, le confort en plus. Une peau réveillée en somme, mais comme je file me coucher directement après, on s’en fout.

Nuxe crème étincelante soin peeling éclat coquelicot

Juste après application, peau un peu rougie

Ce que j’ai remarqué, c’est qu’outre l’odeur addictive qui m’aide parfois à m’endormir, je trouve une peau fraîche le matin. Je produis en effet une petite quantité de sébum la nuit, pas façon tranche de saucisson quand même, mais assez pour retrouver un tantinet brillante au réveil.
Depuis que j’utilise cette Crème Etincelanteje trouve ma peau au réveil plus «saine», moins obstruée quoi.
Après il ne faut pas se mentir : OUI cette peau m’a refilé un éclat facial que je pensais avoir perdu depuis des années, OUI j’ai la sensation que ma peau a été affinée à l’endroit où elle est la plus épaisse mais NON elle n’a pas empêché l’apparition de gros comédons crades et n’a pas fait disparaître les points noirs de mes joues. Ceux siégeant sur mon pif sont beaucoup moins nombreux mais j’impute cette amélioration à mon nettoyant visage et pas à la Crème Etincelante en elle-même.

Nuxe crème étincelante soin peeling éclat coquelicot

Zoom après application

Si jamais vous pensez vous maquiller après application de la Crème Etincelante, c’est possible.
C’est possible mais c’est un peu galère. La peau ne «peluche» pas mais si on ne prend pas le temps d’étaler une base de teint avant d’appliquer un fond de teint quelle que soit sa texture ( compact, crème ou liquide ), le fond de teint a tendance à ne pas se fondre correctement à la peau en formant par-ci de petits amas de matière et par-là des zones qui semblent nues, chose qui n’arrive pas si on zappe l’étape Crème Etincelante.
Mais puisqu’il est conseillé d’appliquer ce soin le soir au coucher et pas le matin avant de courir au boulot, à la limite on s’en fout. C’est juste que j’ai essayé et que je voulais que vous notiez que Crème Etincelante = pas une bonne base pour le maquillage  .

Nuxe crème étincelante soin peeling éclat coquelicot

Luminosité et éclat du teint ++ Yeux fatigués +++

Un point important pour qui s’aventurerait à utiliser cette crème : les tous premiers jours d’utilisation , ça piiiiique ! 
Bon ce n’est pas insoutenable mais j’ai eu les miquettes quand même de me farcir une allergie du tonnerre. Alors qu’en fait non. La réaction est normale : la sensation de picotements est dûe aux acides de fruits présents dans la crèmeceux-là même qui sont utilisés pour les peelings effectués en cabinets dermato. Sauf que là, c’est vachement moins concentré donc on risque moins de se retrouver enflée et rougie comme une tomate trop mûre.
La composition, par ailleurs, n’est qu’une énumération d’environ 50 produits aux noms barbares occupant tout le cul de l’emballage mais sur l’une des faces visibles du cube cartonné, NUXE assure que sa Crème Etincelante est formulée sans huile minérale , sans colorant et sans matière d’origine animale.
Mouais.
En y regardant de plus près et prenant mon courage à deux mains, j’ai entrepris de déchiffrer un peu la composition et même si la présence de PARFUM ne m’étonne guère ( indifférence dûe à ma lushisation ) celle de 4 PARABENS me fait un beaucoup tiquer tandis que la mention explicative de ce qu’est l’ «hydrogenated castor oil» me fait bien marrer. Que les défenseurs de nos amis les bêtes se rassurent, il ne s’agit que d’un dérivé d’huile de ricin et pas d’extrait de mammifère poilu à grandes dents acérées.
Toujours est-il que pour une marque de soins dont la philosophie est « la nature est prodigieuse», ça le fait plutôt moyen. Et dans le slogan «La magie d’une alchimie unique», on en vient à se demander si une syllabe n’est pas de trop : la Crème Etincelante est bourrée de chimie et la preuve est située juste en dessous du pot !

Nuxe crème étincelante soin peeling éclat coquelicot

Ce soin a été formulé pour les peaux à imperfections et pourtant il n’agit PAS DU TOUT sur les imperfections en elles-mêmes… 
Du coup ça peut sembler étrange mais je suis satisfaite de cette Crème Etincelante !

D’une part parce qu’elle ne m’a JAMAIS promis de me débarrasser de mes spots et points noirs mais plutôt de rendre mon teint plus unifié et plus éclatant .Certes elle n’a pas non plus éradiqué complètement de vieilles cicatrices dûes à des éclatages de boutons mais elle les a considérablement atténuéesOui le dosage est assez compliqué et le packaging pas pratique pour un sou et pourtant l’odeur envoûtante de coquelicot et le confort apporté à l’épiderme quelques minutes après application fait oublier tout le reste .

Malgré des qualités certaines mais aussi des tares évidentes comme la compo franchement pas jojo, je suis triste de finir ce soir mon pot puisque cette Crème Etincelante avait gagné une bonne place dans ma salle de bains et j’en étais à peu près contente, de ce soin.
Mais je ne le rachèterai pas. Oui je suis bourrée de contradictions, mouhahaha.

La raison est toute simple : je choisis de continuer à être naïve et de croire que le Saint Graal de ma peau existe ou va exister. Qu’un jour je trouverai LA crème de nuit qui tuera mes boutons dégueus avant même qu’ils aient eu l’idée de se pointer ; que cette même crème pourra hydrater sans graisser les contours de mon visage tout en lissant considérablement mon grain de peau.

Cette Crème Etincelante aura donc tenu ses promesses en me rendant un éclat facial depuis trop longtemps oubliémais finalement ça manque cruellement d’autres atouts pour convaincre les peaux à imperfections de l’acheter et de débourser près de 30 €uros. Malgré tout, non rien de rien, non je ne regrette rien. Mais si vous pouvez me tuyauter sur le Saint-Graal des peaux mixtes, je suis toute ouïe hein !

Satisfaction : 6,5 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSur mon visageacides,acides de fruits,AHA,avis,beauté,coquelicot,cosmétique,crème,critique,eclat,étincelante,hydratant,imperfections,nuxe,peaux mixtes,peeling,review,revue,soin,visage
Pendant la puberté et comme tout adolescent normalement constitué, j’ai eu ma dose de gros boutons dégueus purulents. Par la suite, les hormones ont ralenti leur rythme de folie pour ne plus se pointer qu’une fois par mois, pendant la période sanglante des coquelicots. Mais je m’estimais déjà heureuse...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone