Body Shop TBS beurre corporel framboises corps
Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de vous causer un peu d’un produit de soin que j’ai bientôt terminé et qui va s’ajouter à la très longue liste de trucs qui vont enfin pouvoir dégager et faire de la place dans ma salle de bains de pouffe.

Pour faire court, entre les beurres corporels THE BODY SHOP et moi, c’est une histoire d’amour qui commença il y a quelques années. Comme toute histoire d’amour, elle a connu ses hauts et ses bas, jalonnée d’amères déceptions ( la mangue ) et de folles passions ( nan pas le fruit ) comme l’amande ou la myrtille. Mais aussi la framboise.
Malgré mon attirance certaine pour les fruits rouges, en matière de graille ou de senteurs, mon amour pour ce beurre corporel à la framboise a failli ne pas voir le jour pour plusieurs raisons. Il a donc patiemment attendu son heure de gloire dans mon placard «trucs en attente», voisin direct du placard à merdes. Puis un beau jour et dans des circonstances bien particulières, je m’en suis servie un peu au pif.
Je l’ai kiffé.
Il a eu le droit de rester.
Et vous allez découvrir pourquoi.

La collec'

Bon avant toute chose, je vais jouer ma grognasse. Sachez que ce beurre corporel commercialisé par The Body Shop n’est disponible qu’en période de soldes. Gniark gniark.Je suis une grosse sadique mais je ne peux m’empêcher de constater qu’une fois de plus, la marque a eu la curiosité de discontinuer une gamme au succès certain ( et qui est amplement mérité ) comme il fut le cas pour celle à l’amande ou encore celle à la myrtille.
Bref, sont pas très sympas chez TBS.

Donc dans cette gamme qui n’existe que sporadiquement, vous trouverez le beurre corporel évidemment ( acheté 8€ si ma mémoire est bonne ), mais aussi un exfoliant corporel ( qui a l’air de faire l’unanimité ), un baume à lèvres et un savon.

Si vous suivez de temps en temps mes billets, vous savez que je n’ai pas particulièrement une peau déshydratée, simplement un peu sèche sur les gambettes. Les pauvres subissent l’épilateur électrique une fois par semaine, ça doit pas les arranger. Et quand il fait beau et que j’ai envie de les montrer, c’est impensable que ma couenne ne soit pas satinée et parfaitement hydratée. Donc je tartouille.

Les beurres corporels de TBS, j’en ai une tripotée. J’aime varier les senteurs en fonction de la saison, de mon humeur, ou simplement de la dose d’hydratation nécessaire à mes cannes. J’ai aussi plein de laits hydratants mais ça, on en parlera dans d’autres billets.

Et même si ils ont en commun leur appellation de « beurres corporels » , ils n’ont pas tous les mêmes propriétés et qualités .

Tout d’abord, le visuel est plutôt réussi : on retrouve notre traditionnel pot de 200mL à vis , plutôt facile à prendre en main et dont l’ouverture est assez large pour patouiller dedans à loisir, même si Dame Nature nous a sournoisement donné les doigts du père Castaldi.
Dessus, de bonnes grosses framboises bien mûres, qui je le confesse, me donnent systématiquement les crocs. C’est rose foncé, c’est pouffy à souhait, bref le visuel me plaît !

tbs13-4

Quand on l’ouvre, on découvre alors une texture bien différente de ce à quoi on pourrait s’attendre : autant le beurre à l’amande avait vraiment une texture compacte, bien «beurre» quoi, autant le beurre à la framboise adopte plus la texture et le velouté de sa comparse à la myrtille. C’est plus épais qu’une crème fraîche épaisse, mais moins qu’un beurre quoi. Au final, cet inconvénient n’en est pas un puisqu’il devient beaucoup plus facile de piocher la quantité désirée avec ses doigts, sans s’exciter comme une tarée. De plus, il n’y a pas à le faire chauffer entre ses doigts pour qu’il devienne plus facile à étaler. Partisane du moindre effort, je suis conquise.

Je chope alors une bonne grosse noisette de cette crème très épaisse , veloutée , dont la couleur rose pâle me ravit.
Dès l’ouverture du pot, je pouvais déjà apprécier les effluves de framboise sucrée. Mais attention, une fois de plus, on pourrait s’attendre à une senteur légèrement acidulée, comme celle de mon exfoliant facial de la marque BELLE A CROQUER , comme des vraies framboises quoi.
Bénon.
En fait, l’acidité ne ressort absolument pas. Pour moi, l’odeur reste nirvanesque puisque j’ai l’impression d’être face à un yaourt à la framboise . Comme du Yop, en moins chimique. C’est lacté, c’est doux et fruité à la fois. Au final cette framboise devient chaude et réconfortante.

Du coup, je pensais l’utiliser préférentiellement en été, mais c’est en hiver que j’ai le plus tartiné mes gambettes de beurre à la framboise.

La peau tartinée de framboise

La peau tartinée de framboise

Pour le plus grand plaisir de Musclor.
En effet, si j’ai mis une grosse claque au pot assez rapidement, c’est parce qu’après avoir ressorti ce pot de derrière les fagots et l’avoir retesté une fois, comme ça, pour voir, Musclor est devenu carrément ouf. Il m’a presque supplié d’abandonner tous les autres beurres au profit exclusif de celui-ci. Il a pas dû piger que c’était la misère pour s’approvisionner, alors je fais genre «oui Loulou ton avis compte pour moi» mais je continue à taper dans les autres pots, pour pas le finir trop vite.
Et ô comble de la passion pour ce beurre, il arrive même à Musclor, en pleine séance de galipettes, de m’attraper une guibole et de la sniffer comme un camé qui viendrait de dégoter sa dose. Ca me coupe un peu dans mon élan, mais Musclor n’en devient que plus productif ^^ Autrement dit, je suis assurée que nous remplirons notre devoir conjugal les soirs où je me tartine de beurre à la framboise. Merci The Body Shop !

La noisette

La noisette

Revenons à nos moutons : pour une hydratation absolument parfaite, une bonne grosse noisette de beurre suffit à me tartiner les deux pattes .
Elle s’étale très facilement, l’odeur gourmande se répand dans l’air ambiant, et mes jambes reprennent goût à la vie immédiatement ( ouais ce beurre m’inspire même des rimes didonc ) .
Deux minutes à peine après la manip’ , je peux enfiler mes fringues sans craindre de les voir scotchées à mon épiderme. Ce qui tombe plutôt bien, vu que je suis constamment en retard au boulot le matin.

et hop ! on peut enfiler le jeans juste après

et hop ! on peut enfiler le jeans juste après

Le soir, je redécouvre mes jambes. Ô joie, elles sont toujours parfaitement hydratées , bien lisses et rayonnantes. Encore mieux : elles sentent encore le yaourt à la framboise ! Et surtout je prends plaisir à voir que si on est assidu dans l’hydratation de ses guiboles, les poils incarnés se font beaucoup plus rares.

Tiens d’ailleurs un autre point important : je n’hésite pas à utiliser ce beurre immédiatement après le passage de mon épilateur et contrairement au lait hydratant musqué de la même marque, je ne fais pas des bonds de dix mètres dans tout l’appart tellement ça pique sa mère. Au contraire, j’ai l’impression que ça me calme tout l’épiderme, et les points rouges sont beaucoup plus rares qu’autrefois.
Cette tolérance exemplaire s’explique certainement par la composition, qui n’est pas supertop ( mais avec TBS on a l’habitude ) mais pas supermoche non plus.
Quand on soulève l’étiquette au cul du pot, on découvre que TBS encourage le commerce équitable puisque le beurre contient des huiles de soja et de babassu, toutes deux biologiques et originaires du Brésil.

tbs13
Et où qu’elles sont les framboises dans tout ça? Ben en toute fin de liste, derrières des ingrédients aux noms barbares.
Soulignons quand même que l’ingrédient principal n’est ni plus ni moins que de la flotte, et pas loin derrière on retrouve la glycérine, très hydratante. Aucun paraben ne pointe sa vilaine tronche chimique dans la composition.

tbs13-2

Ce beurre ( à la texture pas si beurrée que ça ) n’a pas fait que me séduire , il a aussi rendu complètement dingue Musclor . Et pourtant Dieu sait qu’il est difficile à satisfaire question odeurs ( pas de commentaire graveleux merciii ).
Non seulement sa texture type «crème épaisse» est très facile à travailler et étaler , mais en plus il s’offre le luxe de pénétrer assez rapidement l’épiderme pour ne pas laisser d’effet collant désagréable sur les guiboles . Côté effluves , c’est carrément le panard : j’ai l’impression d’être un Velouté Fruix framboise géant . C’est doux , fruité , velouté et gourmand et en plus , ça tient facilement toute une journée ( hydratation comprise ) et parfume même mes leggings.

Même si sa composition n’est pas exemplaire , je n’hésite pas à l’appliquer même après épilation et il n’y a aucune réaction épidermique à signaler . A raison d’une grosse noisette pour deux gambettes, vous mettrez quelque temps à voir le bout du pot de 200mL .
Le seul truc qu’on peut lui reprocher , c’est de n’être commercialisé qu’en période de soldes . Je dirais même que c’est un immense sacrilège de proposer un beurre tellement addictif de façon discontinue . C’est un scandale ! Je m’insurge ! La framboise doit ramener sa fraise !

Satisfaction : 9 / 10

La photo kifépeur

La photo kifépeur

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSur mon (divin) corpsbaume,beurre corporel,Commerce Equitable,framboise,hydratant,lait,review,the body shop
Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de vous causer un peu d’un produit de soin que j’ai bientôt terminé et qui va s’ajouter à la très longue liste de trucs qui vont enfin pouvoir dégager et faire de la place dans ma salle de bains de pouffe. Pour faire...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone