P1050306Juste avant d’emménager avec Musclor, pour éviter qu’il me pète une syncope le jour du déblaiement de l’ancienne salle de bains, je tapais dans mes provisions de lusheries. C’était presque devenue une cérémonie quand je liquidais un truc.

Il faut savoir aussi que le nouvel appartement n’est pas équipé d’une baignoire ( bouhouhou ) mais d’une grande douche de ouf qui fait aussi hammam ( je sens que ça va venir squatter ).
Du coup il fallait vraiment, il fallaitt absolument que je prenne plusieurs bains par semaine pour vider ce saladier qui ne désemplissait pas. Benner des lusheries, c’est pas bon pour mon coeur.
Mais les pouffes semblent prendre un malin plaisir à mettre à mal mes bonnes résolutions et renflouent constamment mon stock. C’est lors du swap de secours de Noël que j’ai trouvé un nouveau pavé de CASSIMOUSSE, offert généreusement par la cheftaine en personne.
Elle ne pouvait pas tomber mieux : je venais tout juste de finir mon bloc précédent et l’avais surkiffé.
Pour moi CASSIMOUSSE fait parti de ces pains qui sont des valeurs sûres qui ne me décevront jamais. Il est également l’un des produits que je recommande à l’achat pour les néophytes en lusheries au même titre que la GRANDE MENTHEUSE en nettoyant facial ou REHAB en shampooing miraculeux.

Il était donc grand temps que je vous en parle d’autant que c’est un indétrônable de la marque british bobo-écolo. Entendez par là que ça fait des années qu’on peut se le procurer et que sa notoriété n’est plus à faire !

Trop souvent déçue des comètes ( autrement appelées ballistics ) qui ne proposent qu’une toute petite effervescence pour des eaux moyennement colorées et odoriférantes, mais souvent pleine de merdouilles ( pétales, morceaux de papier, paillettes… ), c’est toujours sans aucune appréhension que je me tourne vers les pains moussants.

Mes différentes expériences m’ont montré qu’en plus d’être carrément économiques puisque plusieurs utilisations sont possibles avec un même paincontrairement aux comètes que l’on doit balancer en entier ( et quand on voit leur prix, ça fait chéro le bain ), les pains induisent une montagne de mousse, une flotte bien colorée, aucune merde flottante ou coulante, et une odeur bien plus prononcée.
J’ai déjà testé pas mal de pains de la marque. Vous pouvez les retrouver ici.


Toutes les lush-addicts savent que CASSIMOUSSE et CIEL BLEU ET PETITS NUAGES ne se ressemblent pas uniquement par leur esthétique mais aussi par leur coût intéressant. Ainsi 200 grammes de pain se monnayent 6,95€ alors que les autres n’en pèsent que la moitié  ! Déjà un bon point pour CASSIMOUSSE , mais c’est loin d’être le dernier…
Pour celles n’ayant pas les chocottes de se faire pirater leur CB, vous pouvez toujours commander le pain sous son nom anglophone THE COMFORTER sur le site britannique .

P1050306

On dénombre six composants synthétiques et huit naturels soit 57% seulement de produits naturels. On a déjà vu largement mieux chez Lush d’autant que le composant en pole position est d’origine synthétique.
Par contre le bicarbonate de soude a plusieurs avantages comme de calmer l’eczéma ou de blanchir les dents, au cas où boire l’eau du bain viendrait vous titiller le neurone.
Pas de panique, le Laurethsulfate de sodium n’est qu’un agent moussant et n’est pas catégorisé comme produit allergène. Le laurylbétaïne n’est quant à lui qu’un tensioactif pas répertorié comme dangereux pour la santé.

Je boude la présence de parfum qui selon moi est toujours superflue, mais je ne peux blâmer celle des colorants puisque sans eux, mon bain n’aurait pas la même gueule.

Certes, mais j’aime l’utiliser à donf pour profiter pleinement de mes ablutions. Je prends un soin tout particulier à gratter mon pain avec la lame d’un couteau afin de l’émietter sous le robinet ( ne JAMAIS balancer un pain tel quel dans la flotte, c’est le sort qu’on réserve aux comètes ça !! )

Un pain de CASSIMOUSSE me permet de jouir de 3 à 4 bains , tous plus odoriférants et colorés les uns que les autres.
Bon en fait c’est surtout que j’ai déjà essayé d’en mettre plus et comme je ne surveillais pas ma baignoire, j’ai constaté en revenant que les montagnes de mousse avaient escaladé les parois pour choir lamentablement sur mon tapis de bain. Paix à ses poils.
Ne sous-estimez surtout pas le pouvoir bulleux de CASSIMOUSSE, c’est un bon conseil.

Après avoir émietté une quantité raisonnable de pain donc, je constate plusieurs choses :

  1. Le bain devient tout rose, hiiii ! Des ablutions de vraie pouffe avec un rose profond et intense, j’adore !
  2. Ca sent le sucréune odeur chaude et enveloppante qui me rappelle les tartes aux fruits sortant du four .Pour un peu, je me ferais bien un blanchiment des dents au bicarbonate. Toujours est-il que j’identifie parfaitement le cassis, qui pourtant est très loin derrière dans la composition, mais pas du tout le cyprès. Du coup je comprends mieux la présence de parfum sensée renforcer la puissance odoriférante du cassis , et aussi de donner cette odeur globale sucrée et suave.
  3. Les petites miettes de pain fondent très facilement, on est bien loin de ses saloperies de merdouilles de comètes qui me bouchent le syphon et dégueulassent mon émail.
  4. D’ énooooormes montagnes de mousse se forment à la surface de l’eau, tant et si bien que j’ai du mal à prévoir l’atterrissage aéroporté de mon popotin dans l’eau bouillante !P1050307

Tous ces éléments associés donnent un bain ouaté, enveloppant et diablement attirant qui ne demande qu’à être baptisé !
Le baptême durera plus d’une heure, le temps pour moi d’émerger de ma lecture ennivrante du moment . En sortant de ma léthargie, c’est un réel plaisir de constater que les bulles sont toujours là !
Beaucoup moins nombreuses certes, mais j’ai encore de petits pics de mousse bien agréables avec lesquels je me plais à faire de la sculpture sur différentes parties de mon anatomie puis à me frictionner pour m’enduire de cette odeur sucrée si plaisante.

Cette odeur qui ne tiendra d’ailleurs pas sur la peau alors qu’elle embaume encore ma salle de bains. Ce n’est pas un mal puisque de toute façon, j’ai pour auto-consigne de me tartouiller de crème hydratante à la sortie même si avec CASSIMOUSSE, ma peau n’a pas hurlé au sabotage déshydratatique. Encore un bon point !

P1050308

Il serait hon-teux de passer à côté de Cassimousse !

Beaucoup plus économique que ses accolytes et tout aussi plaisant à utiliser, il réunit tous les ingrédients d’un bain de pouffe qui se respecte !
Avec une eau colorée en rosedes cascades pérennes de moussedes effluves sucrées et enchanteresses, pour sûr vous ne regretterez pas d’avoir dézingué la planète. Quand on voit la tronche des sucres de bain Séphora ( où là je considère qu’on bousille la planète pour rien ), on aurait tord de se priver de ce joli pain zébré qui mériterait sa place dans toutes les salles de bains, celles des néophytes autant que celles des lush-addicts !

La peau n’en ressort pas parfumée mais pas déshydratée pour autanttandis qu’il n’y a aucune trace du passage des miettes roses sur l’émail de ma baignoire. Et la pouffe feignasse qui sommeille en moi apprécie de ne pas récurer l’émail comme une tarée pour retrouver sa blancheur immaculée.

Un best-seller de chez Lush qui mérite sa renommée et sa très longue durée de commercialisationJ’en connais quelques-unes qui risquent de chialer le jour où il viendrait à disparaîtreMême moi alors que je suis une pouffe insensible, c’est dire.

Satisfaction : 10 / 10

P1050309

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautébaignoire,bain,cassimousse,cassis,Lush,lusherie,mousse,pain moussant,review
Juste avant d'emménager avec Musclor, pour éviter qu’il me pète une syncope le jour du déblaiement de l'ancienne salle de bains, je tapais dans mes provisions de lusheries. C’était presque devenue une cérémonie quand je liquidais un truc. Il faut savoir aussi que le nouvel appartement n’est pas équipé d’une...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone