Lush gel douche snowcake amande
2011.

JUILLET.
Moitié de l’année.
Le temps d’une moitié de bilan.

On a souvent tendance à zapper volontairement les bonnes résolutions prises dans les brumes éthanolées du Jour de l’An.

Quelques exemples pris au hasard ..

Janvier : j’ai décidé de maigrir.
Juillet : MerdeBahle premier qui regarde mes jambons de travers sur la plage, ça va chauffer.

Janvier : j’ai décidé de partirhips .
Juillet : Merde et remerde . A force de claquer mon pognon en soirées beuveries et restau de sushis , j’ai pu un rond pour m’offrir un voyage même au fond de l’ Auvergne.

Janvier : j’ai décidé de rangerhips.
Juillet : Et meeeeerdeOù sont mes maillots de bain ? Et mon bon d’achat Séphora ? Et ma sandale gauche ? Ai-je bien envoyé ma déclaration d’impôts au fait?
Toutefois s’il y a une seule résolution que j’ai tenu à conserver toute l’année, c’est celle d’évincer le bordel de ma salle de bains. Petit à petit, Lucie fait son tri. Pour parvenir à récupérer quelque centimètres carrés d’espace vital, je n’achète plus aucune Lusherie avant d’avoir épuré mon stock gigantissime de gels douche, gelées, ballistics, pains moussants et autres joyeusetés.

Mais si il y a une pouffe qui me connaît bien en ce bas-monde, c’est ma Psychochouchou d’Amour : elle sait que je kiffe les lusheries, elle sait que je ne veux plus en acheter par manque de thunes et de place et elle sait que je kiffe les surprises, les bonnes.

C’est ainsi que lors d’un jour très spécial pour les pouffes en plein coeur de Paris , ma greluchette préférée m’a refilé un flacon d’une lusherie géniale. Reconditionnée par ses soins dans une mini-bouteille Séphora ( vous allez comprendre pourquoi ), ces 50 mL de bonheur extatique liquide sont bientôt .. liquidés et croyez-moi c’est une disparition prématurée dont je risque de ne pas me remettre.

Lush Snowcake gel douche amande


LUSHmarque anglaise bobo-écolo de produits originaux pour le bain et la douche ne propose pas que des items bizarroïdes ( shampooings solides, barres de massages, gelées de douche, exfoliant pour les lèvres – de la bouche – etc etc…) mais aussi des choses plus classiques : savons, shampooings liquides, lotions corporelles, gels douches…

En plus de miser sur l’aspect « le plus naturel possible» en essayant de restreindre l’utilisation de produits synthétiques comme les conservateurs, Lush titille aussi le neurone écolo de toutes les pouffes de la Planète en utilisant moins d’emballages, en incitant à ramener ses contenants vides en boutique avec une carotte au bout, en choisissant de ne pas tester ses produits sur nos bébettes à plumes et poils et en proposant pléthores de couleurs, de senteurs, de strass et de paillettes.

Snowcake fait partie de la caste très fermée des produits en édition ULTRA-limitée. Tout comme mon gel-douche adoré FEE DES NEIGES à l’odeur addictive de bonbon, SNOWCAKE n’est disponible à la vente que trèèèèèès rarement et pour un prix qui bordeldebordel , pourra en réfréner plus d’un.

Ma Psychochouchou n’a pas hésité à débourser les 25€ nécessaires à l’acquisition du format unique de 500 grammes . Le format familial. Ou celui d’une pouffette sans marmots prenant 5 douches par jour, vu que le produit a une durée de conservation de 14 mois comme tous ses congénères.

Et ce que je devais à la base lui payer quelques euros, elle me l’a généreusement offert. Mais en contrepartie m’a donné une occasion de plus de chialer car j’en suis devenue totalement dingue, peut-être même plus que mon FEE DES NEIGES fétiche.
D’ailleurs à côté de SNOWCAKE , le gel douche à l’amande de The Body Shop peut aller se rhabiller et pourtant j’en étais déjà ravie. C’est dire.

Lush gel douche Snowcake amande

SNOWCAKE je le connaissais déjà sous sa forme solide : le savon blanc crémeux à l’odeur démentielle, vendu uniquement en périodes de Fêtes, mais qui avait l’incroyable pouvoir de transformer l’épiderme de mes mains en papyrus craquant. Inutile de dire que je n’ai jamais tenté le nettoyage de tronche avec. Aussi quand Psychochouchou m’a annoncé qu’elle comptait se procurer la version gel-douche de ce petit bijou olfactif, je n’ai pas hésité à lui réclamer quelques millilitres du divin breuvage moyennant quelques pépettes car qui dit gel dit forcément un poil plus d’hydratation que dans sa forme ‘brute’.

Par conséquent je ne possède pas le flacon original semblable à tous les gels-douche Lush mais qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse :O) En plus Psychochouchou a préparé avec amour ce miniflacon, et ça ça me fait kiffer plus que toute autre chose !

A la différence de son homologue TBSien, le gel-douche est beaucoup plus crémeux et moins oléagineux : fluide mais homogènesa consistance lactée d’un beau blanc nacré donne immédiatement envie de s’en tartiner le corps entier .

D’ ordinaire, je n’ai pas l’habitude de radiner sur la quantité à recueillir dans ma fleur de douche. Mais connaissant la quantité de produit en ma possession et surtout le prix totalement prohibitif de ce dernier, je suis contrainte de réduire ma passion geldoulophile et de n’utiliser qu’une mini-noisette de gel à chaque douche.

Or ce petit pois suffit parfaitement à me combler tant au niveau de la mousse produite ( fine, aérienne et facile à rincer ) que de l’odeur…
AAAAAH … L’ ODEUR !!! Croyez-moi même si le domaine des senteurs reste très subjectif, celle-ci ne pourra que vous faire succomber !
En plus d’être incroyablement gourmandes, ces effluves d’amandes amères produisent un arrière-fond poudré et doux hyper difficile à décrire mais carrément enchanteur. Orgasmique. Divin.
Et si vous avez l’occasion, l’incommensurable chance de pouvoir vous aussi tester ce gel-douche, vous constaterez que non, je n’en fais pas des caisses : c’est une odeur suave et complexe , pas capiteuse pour un sou mais gourmande à souhait !

Lush gel douche Snowcake amande

Cette senteur est tellement spéciale et bougrement addictive que je n’hésite pas à l’utiliser même en été , quand d’ordinaire je laisse de côté les senteurs trop «chaudes» et «suaves» au profit d’effluves plus acidulées.
Par n’importe quel temps, en période de canicule ou d’ouragan, ce SNOWCAKE trouve parfaitement sa place sur le bord de ma baignoire pour les ablutions d’avant-coucher : j’ai l’impression d’être enveloppée le temps d’une douche dans un havre de douceur et de sérénité, tous mes capteurs olfactifs sont en émoi pendant plusieurs longues minutes. C’est quasiment des orgasmes à répétition que m’a envoyé Psychochouchou. *love love love*

Le temps d’une douche…car malheureusement comme 99,9 % de mes gels , SNOWCAKE ne laisse qu’un sillage olfatif minime sur ma peau . 
J’ai beau me frotter la couenne pendant de longues minutes, la caresser, insister sous les aisselles et dans le cou pour espérer sentir encore quelques effluves, rien à faire : après être séchée et avoir enfilé une nuisette hyper-sexy, je sens que dalle.
Par contre je constate que mon épiderme n’est pas déshydraté et ne présente aucune plaque suspicieuse de désquamation. A vrai dire, je pense pouvoir affirmer que c’est SNOWCAKE qui est venu à bout de la sécheresse cutanée que je me cognais sur la face intérieure des chevilles depuis plusieurs semaines et qui me grattait à mort. Hourra! Bon il n’ hydrate pas non plus hein, mais au moins il ne me fait pas subir les désagréments que je pouvais rencontrer avec son petit frère SNOWCAKE en version solide.
Cette évolution dans le bon sens est d’ailleurs perceptible dès la lecture et le déchiffrage des compositions de ces deux dérivés d’amande : le savon contenait pléthores d’émulsifiants et d’agents moussants en tête de compo, alors que son homologue liquide a déjà l’énorme avantage de proposer le lait d’amande en tête des actifs utilisés. Et même si on y trouve également du SLS ( irritant ), du parfum ( comme d’hab ) et un paraben ( le méthyl ), on ne peut qu’applaudir la disparition de certains autres produits irritants ou désséchants comme l’EDTA.
En somme une composition imparfaite d’accord, mais en amélioration considérable face à la version solide que je rechignais tant à utiliser !

Lush gel douche Snowcake amande

SNOWCAKE a totalement supplanté FEE DES NEIGES dans mon coeur de pouffette !

Parce qu’il est crémeux et doux , parce qu’une petite quantité suffit à me faire profiter d’une mousse fine et légère facile à rincer mais surtout parce que son odeur me refile une montée d’hormones à chaque utilisationil est à classer parmi les meilleurs de sa catégorie, toutes marques confondues .

Devant mes orgasmes à répétition , je ne puis me résoudre à le pénaliser… alors que bon sang , ça lui pendait au nez : il n’est disponible qu’en période de Fêtes et les stocks sont ultra-limités .

D’une part il faut absolument guetter son apparition sur les sites français et anglais de la marque et d’autre part vous serez sous la menace permanente d’engueulades avec la ou les personnes qui partagent votre toit . Car à 25 euros les 500 grammes , j’aime autant vous dire que le premier qui touche à mon flacon de luxe  risque une bonne tatanne dans la tronche . C’est clair?

Satisfaction : 20 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSous la doucheamande,avis,beauté,corps,cosmétique,cosméto,crème,critique,douche,gel,gel douche,lait,liquide,Lush,lusherie,produit,review,revue,snowcake
2011. JUILLET. Moitié de l’année. Le temps d’une moitié de bilan. On a souvent tendance à zapper volontairement les bonnes résolutions prises dans les brumes éthanolées du Jour de l’An. Quelques exemples pris au hasard .. Janvier : j’ai décidé de maigrir. Juillet : Merde. Bahle premier qui regarde mes jambons de travers sur la plage, ça va chauffer. Janvier : j’ai décidé de partir, hips . Juillet...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone