The body Shop TBS gel douche amande Amanda
En 2009, c’était la crise et je n’hésitais pas à radiner sur les cosmétos : aucun achat Lush si on exclut mes achats chroniques de Fresh Farmacy et Rehab devenus indispensables à ma beauté naturelle et – presque – pas de maquillage si on exclut mes achats compulsifs à San Francisco, Terre Sainte de Lupouffe.

Mais par deux fois en 2009, j’ai été faible. Les soldes. Et depuis quelques années, ce mot orgasmique ( hiiii les soldes ! ) n’est plus synonyme pour moi d’achats de tonnes de fringues mais bien de cosmétos ( hiiii les soldes ! ). C’est ainsi que ma CB, excitée comme une puce juste avant les vacances d’été (hiiiii les soldes ! ) , a fait une razzia entre autres chez The Body Shop. Ces deux sacrosaintes périodes de l’année ( hiiiii les soldes ! ) sont devenues salutaires pour les pouffes fauchées. Graaaa, les soldes !Comme je suis une passionnée, j’ai rempli mon panier à ras bord : d’une part de plein de produits de la gamme au thé vert ( je suis une passionnée à peau pourrie ) et d’autre part de quelques joyeusetés à l’amande à offrir à Momon ( je suis une passionnée hyper généreuse ).
Sauf que comme je suis aussi une fourbe à mes heures, je n’ai pas hésité à taper allègrement dans le pot maternel de beurre corporel à l’amande. Devenue archidingue de l’odeur, j’ai attendu patiemment que Momon ouvre enfin son flacon de gel douche de la même gamme pour pouvoir sournoisement en profiter. Je suis une fourbe toujours discrète. Beaucoup moins discrète depuis que je ne peux m’empêcher de taper dedans à chaque douche : grillée par les amandes!

The body Shop TBS gel douche amande Amanda

Le choix sous la douche

Déjà j’annonce : si par malheur je vous donne envie de découvrir ce fabuleux gel douche, vous pourrez vous gratter pour l’acheter. Sauf deux fois par an (hiiii les soldes ! ).
En effet The Body Shop, la marque sympa qui ne teste pas sur nos amies les bêtes ( toutefois rachetée par L’Oréal.. ) a décidé de stopper la commercialisation de toute la gamme en 2006. Un retrait du marché curieux quand on connaît le succès que rencontrent les produits parfumés au fameux fruit à coque… Il suffit de lire les avis parus sur ce gel douche pour s’en convaincre.
Je suis donc partagée entre la joie de dépenser très peu de pépettes pour l’acquisition de cette gamme hiiiiii les soldes !) ( bon ok j’arrête ) et la frustration de devoir jouer des coudes dans les boutiques TBS deux fois par an pour me la procurer.

Le gel douche est alors vendu 4 euros ou 3,60€ pour les heureuses détentrices de la carte de fidélité Love Your Body. Oui c’est cher si on compare à des marques de distributeur alors la question se pose : faut-il mettre oui ou non la main au panier au portefeuille ?

The body Shop TBS gel douche amande Amanda


Comme elle n’est plus commercialisée, il est difficile de trouver des renseignements sur cette gamme disparue.
Il existe encore un lien où on peut découvrir tout le blabla inhérent aux produits TBS amandés.

Il y a immédiatement un truc qui frappe : autant TBS se vante d’inclure des composants issus du Commerce Equitable pour le beurre, l’exfoliant et le lait corporels autant la marque ne fait aucune mention de tels produits «éthiques» dans le gel douche et dans le savon.
Je suis sceptique. Oubli calculé? J’aime pas qu’on me prenne pour une truffe.Je jette un rapide coup d’oeil à la composition risquant une tendinite des deux yeux et c’est moche, très moche. A part l’extrait d’amande douce venu d’on-ne-sait-où ( si ça vient des USA, premier producteur mondial, je me marre ), tout le reste pue la composition synthétique pas belle et irritante avec le SLS… Je suis dubitative. Cette compo est loin d’être clean.

The body Shop TBS gel douche amande Amanda

Question praticité, je ne me suis jamais pété un ongle en ouvrant le clapet. Le trou délivre la juste dose de produit. Quand je referme, c’est hermétique puisque l’eau ne pénètre pas.
Par contre si je penche la bouteille, la transparence du flacon me laisse découvrir une texture oléagineuse, presque huileuse, à se demander si finalement TBS ne nous vend pas une huile plutôt qu’un gel. Toujours est-il qu’ajoutée à la couleur ocre du produit, la consistance de l’ensemble fait penser à du miel.

Miam.

Si le gel-douche-crème à la noix de coco TBS m’a fait sortir les armes à la limite de l’écoeurement olfactif , le gel-douche-pas-crème à l’amande m’a rabattu le caquet.

LA VUE

Déjà passablement excitée par l’apparence mielleuse du gel, je glapis de joie devant la quantité très raisonnable de bulles que forme ma noisette de produit bien calée dans ma fleur de douche.
Utilisé à mains nues, le gel en forme déjà vachement moins mais la texture huileuse et hydratante du bidule ne la rend que plus douce pour l’épiderme.
On est bien loin du maigre tapis bulleux de son collègue-coco, mais encore un chouïa moins compétent que l’indétrônable Fée des Neiges .Je suis visuellement enchantée.

L’ODORAT

Si vous ignoriiez ce qu’ «orgasme olfactif» signifie, nul doute que vous prendrez votre premier pied d’enfer avec ce gel douche.

Soyons clairs : le domaine des odeurs reste très subjectif.
Si l’on est tous d’accord pour dire que les égoûts schlinguent ou que le voisin de palier devrait un peu plus forcer sur le déodorant, nos narines frétillent différemment dès lors qu’il s’agit de senteurs jugées parfaitement tolérables et donc sniffables. Pour exemple, certaines adorent les odeurs de bananes alors qu’elles ont l’énorme inconvénient de me faire gerber. D’autres ne jurent que par le musc soi-disant attractif alors qu’il aurait plutôt tendance à me faire fuir. La Vie est ainsi faite : les odeurs, on aime ou on déteste et aucun billet ne me parviendra à manger une banane de sitôt.Par contre, je peux me vanter d’avoir été «nez» dans le domaine de l’eau potable ce qui nécessite un flair assez pointu. Je peux parfaitement déceler des odeurs dites «synthétiques» ( ou chimiques ) de senteurs naturelles. Bon ceci dit, je ne peux pas être bonne dans tout donc l’erreur est humaine.

Avec ce gel douche, on est définitivement dans l’odeur synthétique ( en témoigne la composition faisant apparaître de l’ AROME d’amande ) mais néanmoins les senteurs se mêlent harmonieusement pour en faire un concentré de bonheur olfactif : l’amande douce-amère est puissante mais pas entêtante, la pointe de vanille adoucit agréablement l’ensemble, et surtout SURTOUT l’odeur n’écoeure pas comme il avait été le cas avec le beaucoup trop sucré gel douche coco ( et j’adore vraiment la coco, ça ne m’a jamais écoeurée alors qu’on ne me dise pas que cette coco-là était naturelle hein ).
Mettons-nous d’accord toutefois : c’est le genre de senteurs typique qu’on se garde pour la froide saison, réconfortante, parfaitement adaptée à une séance cocooning mais que j’évite soigneusement pendant la période estivale lui préférant des notes plus fraîches et acidulées.Les effluves aussi synthétiques méritent bien des éloges : TBS a su nous pondre un gel douche à tomber avec des arômes et de la chimiec’est rare.
Je suis olfactivement enchantée.

The body Shop TBS gel douche amande Amanda

LE GOÛT

Même si l’odeur géniale pourrait rendre geldoulophage, je ne me suis pas risquée à goûter.
Même si ça ressemble à du miel.
Même si une anorexique pourrait avoir envie de s’enfiler le flacon à l’odeur si gourmande.
Même si certaines dévorent les fleurs en sucre de ses pains moussants.
Non, je ne dégusterai jamais mon gel douche, synthétique ou pas. Question de classe. ( chuis crédible? ) Pourtant Dieu sait que l’odeur donne envie de le siffler.

The body Shop TBS gel douche amande Amanda

La photo choc.

LE TOUCHER

Le parallèle visuel avec de l’huile pourrait tout à fait tenir sur l’épiderme : au milieu des myriades de bulles produites par ma fleur de douche, je sens bien que le produit est très doux et glisse parfaitement sur la peau. Pas de doute,il ne contient pas de savon : au sortir de la douche, ma peau n’est pas rêche ( ce qui arrive souvent avec mon eau calcaire ). Elle ne gratouille pas non plus, mais passées 10 minutes, l’hydratation des gambettes se fait ressentir.

Par contre, qui l’eût cru, il lave et il lave même très bien. C’est bien ce qu’on demande de prime abord à un gel douche : d’effacer toute trace dégueu de Nutella aux poignets ( me demandez pas pourquoi, ça m’arrive c’est tout ), de faire disparaître une odeur nauséabonde provenant de mes aisselles de grande sportive ou tout simplement de procurer à ma peau polluée et bouchée de quoi se ravigoter et fleurer bon de partout. Enfin en théorie car……Ma peau n’accroche que très rarement les odeurs et une fois de plus, ce gel douche ne déroge pas à la règle : une fois l’orgasme sous la douche atteint,on redescend vite de son nuage en se sniffant le bras. Ca sent keudalle, dommage.
Par contre, l’odeur parfume agréablement la salle de bains ( veinarde ! ) pendant de longues minutes. Je n’ai pas tenté de presser le flacon par à-coups pour vaporiser des filets odoriférants sur mes bras ( au risque de me tartiner de miel ) mais j’y ai pensé très très fort.

Je suis tactilement plus ou moins enchantée.

The body Shop TBS gel douche amande Amanda

Je suis complètement dingue de ce gel douche en période hivernale : ni écoeurant ni trop sucré, il m’offre à chaque douche un plaisir odoriférant sans pareil et un toucher épidermique doux et agréable. L’absence de savon ne retire pas pour autant son pouvoir lavant au gel. Mais malgré tout, je déplore l’absence totale d’odeur sur la peau. Autrement dit, c’est l’orgasme total pendant les ablutions mais la redescente est légèrement abrupte.

J’aurais été complètement satisfaite si The Body Shop n’était pas si évasif sur la composition mocheJe déteste qu’on me prenne pour une courge donc quand on me vante les mérites économiques du Commerce Equitableje m’attends à retrouver au moins un ingrédient issu de ce plan éthique.
Ce  gel-douche reste une tuerie du genre et l’un de mes nouveaux favoris : à cause de luivous trouverez sans doute une greluche plantée devant une boutique parisienne TBS dès le premier matin des soldesAucun doutece sera La Lu !

Satisfaction : 8 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSous la douchealmond,Amanda,amande,avis,beauté,corps,cosmétique,cosméto,crème,critique,douche,édition limitée,gel,gel douche,huile,hygiène,produits,review,revue,soin,soldes,the body shop
En 2009, c’était la crise et je n’hésitais pas à radiner sur les cosmétos : aucun achat Lush si on exclut mes achats chroniques de Fresh Farmacy et Rehab devenus indispensables à ma beauté naturelle et - presque - pas de maquillage si on exclut mes achats compulsifs à San Francisco, Terre Sainte de Lupouffe. Mais...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone