shampooing soin Petit Marseillais gras argile blanche jasmin
Je n’écris que trop peu sur des shampooings, et pour cause : aucun ne m’a jamais autant satisfaite que RETOUR DANS LE DROIT CHEMIN commercialisé par Lush. Il avait littéralement sauvé ma tignasse de désastres capillaires affreux et je lui en serai éternellement reconnaissante. Une rédemption pareille, c’était inespéré !
Mais voilà : je n’habite pas tout près des boutiques Lush, et lâcher 7 € de frais de port pour toute commande sur le site français de la marque je me l’interdis, ça ne fait pas parti de ma religion.

Donc je m’approvisionne, le temps de faire un crochet sur Paris, dans les grandes surfaces. Si certains shampooings ne sont pas trop merdiques ( entendre par là qu’ils ne ruinent pas mes tifs et ne les remettent pas dans mon état précédent, à savoir scalp gras, bourré de pellicules et pointes sèches, miam ), il en existe  d’autres qui selon moi ne mériteraient même pas d’être commercialisés. Pour exemple, j’avais testé le Fructis Antipelliculaire il y a quelques années et le verdict fut sans appel : Daube. Je n’en ai jamais racheté depuis.
Mais je ne pensais pas que ma future déconvenue serait avec un shampooing Le Petit Marseillais. Après tout, cette marque me fournit ma crème pour les mains et aussi un lait corporel à l’odeur démentielle. Elle ne vend pas que des merdes. Mais là je ne pouvais pas garder cette horreur capillaire sous silence, je me devais de vous en parler.

shampooing soin Petit Marseillais gras argile blanche jasmin

Le bordel de douche.

Pourtant c’était plutôt bien parti : le flacon de 250mL n’est pas trop moche dans ses tons vert pastel. La mention «cheveux regraissant vite» convenait tout à fait à mon type de tifs, et le bouchon gris à clapet avait l’air simple à ouvrir, sans risque de ruiner ma manucure.

Je me souviens parfaitement l’avoir ouvert pour le sniffer comme des dizaines d’autres bouteilles, devant des clients parfois éberlués. Ca sentait le propre et le doux, une odeur simple avec une pointe de senteur plus prononcée.

shampooing soin Petit Marseillais gras argile blanche jasmin

( tronche de cake du réveil )

Le site Beaute-test annonce un prix de 2,90€ le flacon de 250mL . Personnellement je ne garde pas mes tickets de caisse. Manquerait pu que ça, en voyant le bordel de ma salle de bains, vous comprenez bien qu’une liasse de tickets de caisse serait rapidement perdue.

D’ailleurs sur ce même site, le shampooing récolte la note de 3,5/5 par les 103 utilisateurs ayant donné leur avis.
Sur Beaute-addict la surprise est de taille puisqu’il se farcit la pompeuse note de 17/20 !

Je me DEVAIS absolument de rédiger ce billet pour rétablir la vérité.

shampooing soin Petit Marseillais gras argile blanche jasmin

Les 2 concurrents de grandes surfaces.

Sous la douche, le flacon est souple ce qui permet de ne pas secouer comme une tarée pour faire sortir le produit de son trou ( et par là-même, redécorer ses murs, on rigole pas ça m’est déjà arrivé ).
Je récolte une bonne grosse noisette de ce liquide blanc cassé, ni trop sirupeux, ni trop compact et en tartine ma tignasse déjà humidifiée. Je masse jusqu’à former un tapis de mousse sur mon crâne, et la bonne odeur m’envahit : des effluves douces sans doute dûes à la présence de jasmin, me ravissent au plus haut point. Mon neurone de pouffe est en émoi, ce shampooing à l’application est un vrai bonheur olfactif !

shampooing soin Petit Marseillais gras argile blanche jasmin

Vient le moment du rinçage et de suite, le doute m’habite.
Mes cheveux ne «crissent» pas, signe qu’ils sont bien débarrassés de leur couche de gras, mais me semble alourdis, gainés et bien trop doux pour être totalement bien rincés…J’insiste donc, mais à force ma fibre écolo en prend un coup, et je me rend à l’évidence en arrêtant l’eau et en fourrant mes tifs dans une serviette : ça pue le silicone à plein nez, tout ça.
Je me suis donc penchée sur la composition, et bien qu’étant chimiste de profession, je n’ai pas retrouvé le «fameux» silicone. Par contre j’y ai trouvé tout un tas d’horreurs et de noms barbares ! Pour sûr, le Petit Marseillais ne tape pas dans le naturel avec du SLS en deuxième position dans sa compo, mais aussi de l’EDTA et du parfum. Notons toutefois la présence de l’extrait officinal de jasmin en 7ème position, immédiatement suivi de zinc. Le kaolin, donc l’argile blanche, est quant à lui situé trèèèèèès loin en queue de peloton.
Ce qui me permet de mieux comprendre le résultat catastrophique sur mes cheveux

shampooing soin Petit Marseillais gras argile blanche jasmin

Dès les toutes premières utilisations, je le sentais mal. Au bout de deux jours, mon scalp me gratouillait par endroit. J’évitais alors sagement d’y planter mes ongles acérés pour ne pas envenimer la situation.
Le soir venu, j’ose regarder dans le miroir aux endroits où ça chatouille à mort : HORREUR ! De grosses plaques désséchées qui me rappelèrent immédiatement la période maudite où je me cognais de grosses pellicules moches se décollaient à la racine de mes tifs !! Je tirais donc trèèèès doucement, et évidemment les plaques pètent et forment d’immenses pellicules hideuses. Pouah ! Attention, le cliché qui fait peur :

shampooing soin Petit Marseillais gras argile blanche jasmin

BAM ! ( et beurk. )

En-dessous, le cuir chevelu est amoché et forme des petits ronds rose et/ou rouge selon le degré d’irritation. Je relativise : après tout, ce shampooing est formulé pour «purifier les racines» et rendre «les cheveux doux et brillants», qu’ils disent. Peut-être que je fais simplement une petite réaction à mes premières utilisations, le temps que mon scalp capricieux s’habitue à ce p’tit gars du Sud…

Quelques jours plus tard, je suis obligée de l’admettre : je me suis faite entubée sévère.

J’ai pour habitude de mes laver la crinière le soir sous la douche, environ un jour sur deux ou un sur trois ( depuis l’utilisation de mon génial RETOUR DANS LE DROIT CHEMIN que je chéris tant ) puis de me coucher et de découvrir mes cheveux secs au réveil. Toujours en bordel et ayant pris de mauvais plis, mais secs et beaux.

Avec cette espèce d’ignominie de shampooing, mes cheveux sont très ternes dès le lendemain et surtout SURTOUT ils semblent DEJA gras !
C’est pas Dieu possible, j’ai dû laisser du produit dans les cheveux ?! Non non, les pointes sont archi-sèches, les racines sont très lourdes et mes tifs «luisent». Mais pas une brillance dûe à l’utilisation d’un shampooing revitalisant, non non. Ils luisent de gras ! 

Attention, 2ème photo dégueu du coup :

shampooing soin Petit Marseillais gras argile blanche jasmin

Bonjour les frites.

Après ma journée de travail, je découvre avec stupéfaction ma tignasse dans le rétroviseur. J’en chiale presque de désoeuvrement : non seulement j’ai des pellicules sur le cuir chevelu, et elles aiment bien descendre sur mes longueurs les bougresses, mais on dirait que je ne me suis pas lavée les cheveux depuis quinze jours tant ils ressemblent à des frites !

C’est absolument ignoble : non seulement ce Petit Marseillais a ruiné mon cuir chevelu, mais j’ai l’impression d’être retombée dans la période a-do-rée de l’adolescence, quand je rechignais à me laver les tifs car mes shampooings étaient trop nazes.

Pour la science, je suis repassée à un autre shampooing de grande surface : tous ces désagréments se sont calmés, mais une cure de RETOUR DANS LE DROIT CHEMIN redevient nécéssaire.

Je suis repassée au Petit Marseillais, plus tard, pour la science.
Et rebelote : les cheveux sont ternes ( alors que je viens de me faire des mèches blondes quoi, c’est un monde ! ), les plaques de désquamation réapparaissent, les cheveux deviennent frites huileuses dans la journée. Erk erk erk !
Ce shampooing a enrayé totalement mon rythme de lavage d’un jour sur trois pour me cogner presque deux shampooings par jour !
Du coup je ne le trouve absolument pas économique. Mais comme je suis une folle dans ma tête et que je dois dégager le bordel dans ma salle de bains mais aussi que je déteste benner des trucs à la poubelle, je l’utilise toujours ( en alternance avec un autre pour éviter qu’il ne me dézingue à vie les cheveux ) en attendant de trouver une personne à qui refourguer ce cadeau empoisonné.

Une conclusion qui se fait des cheveux

Jamais je n’ai utilisé pareille daube sur mes cheveux !

Son odeur divine sous la douche ne parvient absolument pas à effacer tous ses inconvénients : il est difficile à éliminer , les cheveux sont alourdis ,deviennent très secs aux pointes mais gras aux racines , la tignasse est terne et sans aucun effet de brillance et surtout des plaques de désquamation apparaissent sur le cuir chevelu avec pour effets directs de produire des pellicules et de regraisser encore plus vite les tifs !

Un shampooing à oublier TOTALEMENT sauf si vous kiffez vous laver la tête deux fois par jour . Personnellement j’adore me shampouiner mais j’ai autre chose à faire de mes journées hein !

Si quelqu’un veut tester cette daube, je me ferai un plaisir de lui envoyer ( gniark gniark ). Il me reste les 3/4 du flacon car oui, il a l’avantage d’être translucide ce que j’aime d’habitude pour connaître mon niveau restant de produit, mais dans le cas de ce shampooing, on s’en branle.

Satisfaction : 0,5 / 10 ( pour l’odeur )

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSur mes cheveuxantipelliculaire,argile,argile blanche,avis,capillaire,cheveux,cheveux gras,critique,gras,jasmin,le petit marseillais,pellicules,regraissant,review,revue,shampooing,soin
Je n’écris que trop peu sur des shampooings, et pour cause : aucun ne m’a jamais autant satisfaite que RETOUR DANS LE DROIT CHEMIN commercialisé par Lush. Il avait littéralement sauvé ma tignasse de désastres capillaires affreux et je lui en serai éternellement reconnaissante. Une rédemption pareille, c’était inespéré ! Mais voilà...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone