Dior Diorskin maquillage fond de teint
J’ai une peau pourrie mais ça, vous commencez à le savoir.
Heureusement quelques produits performants m’ont rendu un éclat et un grain de peau convenables. Mais quel que soit l’état ambiant de mon épiderme, je ne fais jamais l’impasse sur le fond de teint.

Je le veux couvrant pour planquer certaines horreurs sporadiques mais léger car je déteste l’effet masque. Je le veux parfaitement adapté à ma carnation d’endive pour qu’il soit invisible et surtout je ne veux pas qu’il marque mes pores.
Et enfin je suis capable de mettre le prix dans un très bon fond de teint pour peu qu’il remplisse les critères précédemment énoncés. J’ai donc testé pas mal de fonds de teint dans ma vie de pouffe car c’est l’un des rares domaines où j’ai toujours été infidèle. Grâce à ce butinage et à un forum bourré d’informations précieuses, j’ai déniché mon produit rare, mon Saint Graal des fonds de teint pour peaux mixtes : le Studio Fix Fluid SPF15 de la marque MAC.

Dior Diorskin maquillage fond de teint

Mais comme tu es perspicace, tu t’aperçois immédiatement que dans ce billet, je ne vais pas parler de MAC. Bé non. Ce n’est pas parce que j’ai trouvé mon produit chouchou que je ne commets pas d’infidélités de temps en temps.

Ainsi l’année dernière, alors que j’avais un teint à l’Omo ( plus blanc que blanc ) dû à une trop longue période sans voir la tronche du soleil ( pas de vacances pendant 18 mois ) mon MAC s’est trouvé fort foncé pour ma carnation. Et moi fort dépourvue quand la mouise fut venue.

Il y avait à l’époque une publicité honteusement tapageuse pour le fabuleux DIORSKIN Nude du créateur Dior évidemment  et naturellement je me suis précipitée chez Séphora pour découvrir ce fabuleux fond de teint qui promettait un résultat naturel mais une bonne couvrance, toute en légèreté et transparence.

Paye ta légereté et ta transparence chez DiorPlus de 45€ pour 30mL de matière, boudiou d’boudiou, ça a plutôt intérêt à envoyer du pâté.

Mais je vois déjà les cosméto-addicts me jeter des cailloux : Pourquoi diable avoir opté pour un produit de maquillage «nude» alors que j’ai des imperfections et une peau loin d’être parfaite?
Tout simplement parce qu’à l’époque, j’avais un teint d’endive certes mais j’avais déjà trouvé une combinaison de soins qui empêchait la prolifération de boutons dégueus, qui avait diminué l’apparence de mes pores et presque entièrement domptée la brillance de ma zone T. Je pouvais donc me permettre de tenter le nude. De plus nous étions en été et je n’avais pas envie d’ «étouffer» ma peau sous un soleil de plomb. Il me fallait un fond de teint avec un petit indice de protection solaire qui me permettait de respirer des pores et pas «respirer des porcs» et surtout de présenter un teint frais et lumineux.

Une vendeuse Séphora m’a alors faite tester deux ou trois teintes de DiorSkin Nude au creux du poignet ( paraîtrait qu’il ne faut plus procéder ainsi maintenant … v’verrez que  bientôt il faudra tester dans le pli de la fesse ) et m’a alors dirigée vers le n°23 qui porte le nom Pêche.
Seulement 9 teintes sont disponibles sur le site Internet de SEPHORA et ne vous attendez pas à trouver des teintes adaptées pour les peaux métisses ou simplement hâléesDior cible avec cette gamme les nénettes au teint blanc de poireau, comme moi. Faut bien des avantages à avoir une peau atrocement commune et sans hâle aucun.

Par contre, le jour où je gagne à l’Euromillions, je passe 6 mois par an au soleil minimum. Et de toute façon je serais tellement pétée de thunes que Dior me paraîtra être une pauvre marque de pauvresse.

Pour le moment, je suis toujours ( pas ) fauchée ( mais presque ) donc je me contente de mon DIORSKIN NUDE et je lis le blabla officiel sur le site de Séphora. Je ne compte pas vous le copier-coller ici, c’est parfaitement inutile, mais plutôt vous en énoncer les grandes lignes. En gros, Dior annonce un fond de teint fluide contenant près de 40% d’eau qui avec ses microgouttelettes, donne un rendu satiné et frais tout en conservant sa fonction d’ unificateur du teint , éclat et transparence en plus.
Il paraîtrait qu’à force de l’utiliser tous les jours, la peau deviendrait naturellement plus belle.
Mais dîtes, on nous prendrait pas un peu pour des dindons chez Dior ?
Non parce que le fait d’acheter un fond de teint c’est une chose, mais nous faire croire qu’en plus il SOIGNE la peau, là je m’offusque ( oh oui je m’offusque Madâââme ). Mettre du fond de teint n’a jamais été un acte de soin, comme se tartiner la goule d’antirides ou de crème hydratante. Le fond de teint reste un artifice complètement facultatif puisque certaines veinardes peuvent s’en passer. Moi j’en ai besoin. J’assume.
Ensuite payer plus de quarante euros pour une formule constituée à 40% de flotte, ben ça me fait mal au fion. Et à la CB.
Voilà, c’était mon coup de gueule sur le blabla et la formule du produit.

Dior Diorskin maquillage fond de teint

Passé ce petit pétage de durite, passons à la description sommaire mais efficace du Diorskin Nude.
Il est conditionné dans un carton bleu foncé du plus bel effet, avec les inscriptions en doré…ou argenté.. Chépus.
La vérité, c’est que je garde toujours les emballages avant de rédiger un article sur le produit mais devant la mine déconfite de Musclor au moment du déménagement, j’ai fait des efforts et viré certains cartons.

Du coup, impossible de remettre la main sur celui de ce fond de teint, et encore moins sur la notice qui l’accompagnait.
Après je ne suis pas une dinde, je sais m’appliquer du fond de teint. Mis à part que je viens de découvrir qu’il faut secouer son flacon, chose que je n’ai jamais faite :))
L’engin pèse son poids, le bougre.
Normal : il est en verre. Et un verre plutôt costaud puisqu’il m’a déjà échappé des mains plus d’une fois ( mon adresse légendaire ! ) et n’a jamais pété. De même, le bouchon ne s’est jamais déclipsé tout seul dans mon vanity lors de voyages à répétition. Un bon point, c’est de la bonne came. Le corps du rectangle est transparent, ce qui permet en théorie de voir le niveau de fond de teint restant.
En théorie car je me suis retrouvée comme deux ronds de flan le jour où je l’ai terminé : les parois du verre était encore tapissées de matière ( comme en témoignent mes photos ) mais absolument rien ne sortait du flacon-pompe. Dammit.

Le trou du flacon-pompe est tel qu’ en une seule pression , on obtient pile poil la quantité de produit nécessaire au tartinage de la trogne toute entière. C’est un peu dur de pomper ( qui l’eût cru? ^^ ) et j’ai été constamment obligée de tenir le flacon dans une main très fermement pendant que l’index de l’autre main appuyait sur la pompe. Par contre, le trou ne s’est jamais bouché, ô joie.

Dior Diorskin maquillage fond de teint

Pour l’application de ce fond de teint, j’ai voulu au début l’ appliquer au pinceau comme mon chouchou de chez MAC. Mais la quantité à utiliser est tellement réduite que la moitié de la matière restait fichée dans les poils de mon pinceau génial. J’ai donc opté pour l’application dite à l’arracheaux doigts. Naturellement il convient de se nettoyer soigneusement les pognes avant de se tripatouiller la face, propre elle aussi et préalablement hydratée.

Ma toute petite noisette, je la tapote sur mon pif, mon front, mes deux joues et mon menton. Ensuite j’étire la matière de mon pif vers mes tempes en de petits mouvements circulaires. Je n’ai jamais eu de problème à la répartir uniformément, ma noisette mais par contre j’ai noté qu’il fallait plutôt être rapide car le fond de teint sèche très vite. Si tu veux éviter de te retrouver avec une crotte de fond de teint en plein milieu du pif, va falloir s’activer de la phalange.
Immédiatement, je trouve que ma face paraît plus fraîche. Mes rougeurs sont visiblement atténuées ( mais pas invisibles ) et le teint lissé.

Malheureusement la couvrance n’est pas optimale pour planquer les cicatrices de vieux boutons percés ( bon appétit ). Par contre, je n’ai pas la sensation désagréable d’avoir un masque sur la tronche. C’est vraiment très léger et agréable.
Toutefois j’ignore si la teinte 23 était trop claire pour moi ou si c’est normal, mais sans blush et poudre bronzante pour creuser mes pommettes, j’avais l’air malade. Du style je viens de gerber tripes et boyaux et je vais recommencer parce que je suis blanche comme un linge. C’est un effet que je n’ai pas avec mon fond de teint MAC avec lequel je peux me passer d’artifices supplémentaires sans problème de conscience.

Là où j’ai été vraiment déçue, c’est sur la tenue et les effets à moyen terme de ce DiorSkin Nude
J’étais réellement dans une passade où ma peau se portait plutôt pas mal et ne présentait pas beaucoup d’imperfections à planquer. Et pourtant ce fond de teint malgré le fait que je ne me tripote pas la poire à longueur de journée, commençait à montrer ses faiblesses dès le milieu de matinée : je trouvais déjà mon teint brouillon et moins régulier qu’au petit matin.

Dior Diorskin maquillage fond de teint

Le soir en rentrant du travail

Mais dès que midi sonnait, c’était l’horreur : nous n’étions pas encore au plus chaud de la journée et invariablement, quand je matais ma tronche dans le miroir, je ressemblais à une boule à facettes sur pattes ! Quelle horreur ! JAMAIS un fond de teint ne m’avait faite briller de la sorte, si bien que je devais m’armer obligatoirement de mon pinceau à poudre et de mon boîtier de SkinFinish Natural de MAC pour repoudrer tout ce merdier dégoûlinant.
Avec cette couche de matière en plus, pourtant très volatile , j’avais l’impression que mon visage était vraiment gras et dégueu. Je me tamponnais délicatement la trogne avec un mouchoir doux vers 15h et tous les jours, je constatais que mon DiorSkin se faisait la malle, par plaques. C’était absolument innommable et j’avais honte de me balader toute la journée avec une tronche pareille.

Tout l’automne, les inconvénients furent les mêmes que pendant la période estivale. Quand l’hiver a commencé, je me suis dit que là ENFIN , mon DiorSkin Nude allait pouvoir ( peut-être? ) bosser correctement.

Mais non : sa tenue est vraiment nullissime et sitôt les deux premières heures d’application envolées, je trouve mon teint vraiment brouillon. Avant qu’il ne devienne à nouveau luisant de gras, rendant ma peau vraiment inconfortable et moi aussi à l’aise qu’une souris au milieu d’un troupeau de chats.

J’ai osé vous poster des photos de moi revenant du travail avec cette horreur luisante sur la figure. Croyez-moi, il m’a fallu du courage. On dirait vraiment que j’ai plongé la tête dans une friteuse. Bwerk.

Dior Diorskin maquillage fond de teint

C’est torrible.

J’ai beau avoir une peau pourrie , certains fonds de teint me conviennent tout à fait comme mon chouchou de chez MAC
Je pensais naïvement que ce DiorSkin Nude allait sublimer ma nouvelle peau exempte de gros boutons crades et de stries de déshydratation . J’étais contente . J’étais optimiste . J’ai déboursé 45€ pour un flacon de 30mL de matière qui me promettait légèreté mais couvrance avec une effet naturel sans effet masque .

Dior Diorskin maquillage fond de teint

Bwerk.

Même si le résultat après les deux premières heures se révèle être plutôt positif , je dois avouer que les heures suivantes quant à elle entraînent une véritable catastrophe cosmétique : quelles que soient les conditions climatiques , invariablement le fond de teint fait «transpirer» la peau et l’étouffe sous un masque de gras . Ou de sueur , on sait pas trop . Mais le résultat fait vraiment vraiment négligé de toute façon et loin d’être uniforme . Déjà qu’il a du mal à planquer les rares imperfections dûes à mes ragnagnas , là c’est juste pas possible : ce DiorSkin Nude me fait ressembler à un fond de friteuse . Pas mal pour Mardi-Gras, mais vraiment crade pour les 364 jours restants.

Heureusement le flacon est classe , très costaud et le système de flacon-pompe quoique un peu dur à enfoncer , délivre la parfaite quantité de fond de teint à appliquer . Cet avantage ne suffit évidemment pas à faire oublier le résultat catastrophique de ce fond de teint sur ma peau mixte . Je le déconseille donc formellement pour ce type de peau . 

Quant aux peaux grasses , je préfère même pas en parler : FUYEZ !

Dior Diorskin maquillage fond de teint

Ouioui : ça fait carrément des GOUTTES

Satisfaction : 2 / 10

*Fond de teint fluide DiorSkin Nude DIOR – 9 teintes disponibles – 46,95€ le flacon de 30mL chez Séphora.

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéCôté maquillageavis,beauté,critique,Dior,Diorkin,DiorSkin,Diorskin nude,fond de teint,make-up,maquillage,naturel,nude,peau,produit,review,revue,teint,visage
J’ai une peau pourrie mais ça, vous commencez à le savoir. Heureusement quelques produits performants m’ont rendu un éclat et un grain de peau convenables. Mais quel que soit l’état ambiant de mon épiderme, je ne fais jamais l’impasse sur le fond de teint. Je le veux couvrant pour planquer certaines horreurs sporadiques mais léger car...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone