fresh0Malgré ma promesse solennelle d’épuiser ma cinquantaine de produits Lush dormant dans les placards et décorant mes étagères, il existe des produits Lush qui deviennent rapidement indispensables. Tellement vitaux qu’on est capable de se taper 30 km uniquement pour se ravitailler en came. Ces Lusheries-là figurent en bonne place dans la salle de bain. Ainsi, j’ai toujours à portée de main mon gel douche Fée des Neiges, mon shampooing Retour dans le droit chemin, mon nettoyant La Grande Mentheuse ou l’après-shampooing Vive la Révolution qui non contents d’être des best-sellers chez Lush, sont les produits que je conseille inévitablement à toute personne s’aventurant pour la première fois dans le dédale des cosmétiques frais, faits-mains et non-testés sur les animaux. Je préfère ne pas parler des pains moussants, véritables concentrés de bonheur en bulles, qui transforment chaque trempouille dans la baignoire en une incroyable bouffée de sérénité et d’odeurs alléchantes.
Mais depuis l’année dernière, il y a une nouveauté dans mon discours : dès qu’ un interlocuteur novice me demande conseil sur les pains moussants pendant que je zieute avec dégoût son nez brillant parsemé de points noirs , je lui glisse subtilement de tester FRESH FARMACY. Comme ça, par curiosité. Juste au cas où. Si si, faut qu’il essaye, j’insiste.

Si j’ai moi-même goûté aux bienfaits de Fresh Farmacy, c’est par pur hasard : lors d’une de mes visites en boutique, je me suis ruée sur ma chère Grande Mentheuse mais j’ai aussi craqué sur ce petit bout rose tout mignon, qui promettait de rendre à ma peau son éclat et sa pureté de jeune fille juvénile. Juste au cas où je finirais ma GM trop vite.
Et j’ai sacrément bien fait.

fresh

Quelque soit le morceau que vous convoiterez, le savon FF aura invariablement la même tronche : qu’il soit parallélépipédique ou cubique, il ressemble à une tranche de pâté de foie. Pour éviter une ingestion accidentelle, évitez donc de le laisser traîner en cuisine. La ressemblance est vraiment bluffante.
Le savon est rose tendre garni d’une croûte marron avec plein de petits fils et de merdouilles parsemés dessus. Un véritable pâté campagnard d’un poids avoisinant les 100 grammes.

Sur la page Internet, on peut commander le traditionnel morceau de 100g mais aussi un format plus conséquent de 200g et enfin un mastodonte d’un demi-kilo.

fresh1

Après avoir étudié pendant de longues années mon terrain dermique, je peux affirmer que même si ma peau brille, affiche une fois par mois de bons gros comédons ( miam ), et présente de gros pores dilatés souvent obstrués par des points noirs indélogeables ( miam miam ), oui : ma peau est sensible.
Si je me gratte tout doucement : je marque.
Si je suis soumise à des températures extrêmes : je marque.
Si je me frotte à quelqu’un (oh oui ) : je marque.
En gros qui dit peau sensible ne veut pas dire peau sèche : la mienne est mixte et pourtant je me suis aventurée à utiliser Fresh Farmacy. Je suis une warrior.

Côté composition, on pleurerait presque de bonheur. Non seulement, FF ne contient que 4 produits d’origine synthétique ( en italiques dans la liste ) mais il renferme également 6 huiles qui promettent une bonne dose d’hydratation après nettoyage.
Au final, un ratio de 80% de produits naturels et dérivés, une aubaine pour les peaux fatiguées des nettoyants visage de grandes marques bourrées de produits chimiques, souvent comédogènes.

Comme toute ado boutonneuse, j’ai tout essayé : des flacons j’en ai pompé, des lotions j’en ai appliqué et des cotons j’en ai tamponné…Mais devant la simplicité enfantine de l’utilisation de FF, j’en ai simplement conclu que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes.
Je mouille ma tronche. Je mouille ma tranche. Je frotte 30 secondes dans mes mains pour recueillir du produit. Je savonne délicatement en insistant sur la zone T. Puis je rince.
Voilà, c’est plié.
La manipulation me prend deux minutes chrono. Un bonheur.

1…L’APPLICATION ET LA TEXTURE

L’application de mon tout premier bout de FF restera mémorable : en plus de me nettoyer, il gommait ! En effet, je me retrouvais avec des tas de petites particules gommantes sur le visage qui n’étaient pas pour me déplaire vu leur effet dévastateur sur mes points noirs. Malheureusement, un jour où je pris une allergie pour une poussée de boutons dégueus, j’ai frotté fort. Trop fort. Excessivement fort. S’ensuivit cinq jours de galère à chercher un hydratant assez puissant pour réparer ma peau qui se désquammait. L’avantage de ce morceau, c’est qu’il suffisait de 5 secondes pour s’en tartiner convenablement les mimines.
Mon deuxième bout appartenait en réalité à mon frère : charmé par tant de pureté et la disparition bluffante de mes boutons, il s’enticha aussi d’un pavé rose. Et comme je suis une fourbe, j’ai tapé allègrement dans son morceau. Sans scrupules, la gonzesse.
Et là j’ai constaté une texture tout à fait différent du premier FF que j’avais acheté : plus aucune petite boule gommante, la mousse blanche et discrète était d’une pure douceur, tant sur les mains que sur le visage. Par contre, il fallait mettre un peu d’huile de coude pour faire mousser le pavé dans la main.
Devant le regard soupçonneux du frangin qui trouvait que son bout fondait un peu vite , j’ai su qu’il était temps que j’achète mon deuxième bout rien qu’à moi.

Une fois de plus, la texture s’est révélée différente de la première fois, mais sensiblement identique à la deuxième : la mousse peu abondante est douce et fait du savonnage de la tronche un pur enchantement tactile. On se prend même à rêver que la douceur de la peau en plein savonnage restera telle qu’elle après séchage. O doux fantasme.

Mais bien vite, on s’aperçoit que nos globes oculaires ne résistent pas à l’attaque de FF : ça piiiiique! Evitez donc de vous moirer pendant le savonnage, ce que j’ai naturellement fait pour la photo, sauf si vos yeux vous encombrent et que vous avez la riche idée de devenir borgne.

Aïeuh

Aïeuh

2…JE SUIS RINCEE!

Comme je suis un tantinet écolo dans l’âme, je fais toujours attention à ma consommation d’eau. J’ai la conscience tranquille puisque je prends toujours soin de ne jamais la faire couler inutilement pendant que je me lave les dents, les mains ou le corps. [ Mais ma conscience en prend toujours un coup quand je prends un bain ] Avec FF, je suis ravie. Aucun besoin de rester dix minutes sous le jet, le savon part tout seul avec quelques giclées d’eau.
Ensuite je tamponne soigneusement avec une serviette sèche ou selon mon humeur, je me frotte à l’arrache le visage avec cette même serviette.

3…CE QU’EN PENSENT LES POINTS NOIRS

Ils sont pas contents les points noirs : non seulement ma peau est fraîche et réveillée, mais en plus FF me rend la peau lisse et douce ,du moins pendant la minute qui suit les ablutions.
Et depuis que je l’utilise matins et soirs depuis six mois, il faut se rendre à l’évidence : les points noirs sont toujours présents mais en quantité tellement moindre que je pense avoir stoppé leur reproduction.
D’ailleurs, le test ‘ patch-Diadermine ‘ est éloquent : je dénombre dix fois moins de points noirs sur mon pif qu’avant ma découverte de FF.

4.CE QU’EN PENSENT LES RAGNAGNAS

La peau est décrassée, c’est le moins que l’on puisse dire.
Certes, FF n’a pas fait de miracles pour la brillance de ma zone T : elle l’a juste atténuée. Par contre, concernant la poussée mensuelle de boutons post-coquelicots, c’est Bonheur avec un grand B. Plus personne ne lit désormais sur mon visage la date de débarquement des Anglaises, hourra!
Quant à ces petits points blancs disgrâcieux, ces trucs moches dont on ne connait pas réellement la provenance, ils ont carrément disparu. Une aubaine.

5…CE QU’EN PENSE L’HYDRATATION

Avec ces huiles essentielles incorporées dedans, on pouvait s’attendre à ce que FF hydrate un minimum la peau savonnée. Que nenni.
Si FF a bien un défaut, c’est de rendre la peau très très sèche. J’ai enfin réussi à mettre une sensation sur les mots « tiraillement » ou « craquage dermique». En gros, si j’ai l’audace d’ouvrir grand le bec, j’ai l’impression que ma peau va péter des oreilles à la bouche.
L’étape hydratation n’est pas seulement recommandée : elle est INDISPENSABLE , tant sur les mains que sur le visage. Oui parce qu’après rinçage et séchage , même la peau des mimines tire. C’est dire si FF décape.
Au final, je ne vois pas trop l’intérêt d’avoir ajouté des tonnes d’huiles essentielles dans le savon puisque la peau, après cinq minutes de rosissement, réclame invariablement sa dose de crème hydratante. Mais avec le recul, je ne connais pas un seul nettoyant visage qui pourrait me faire sauter cette étape.

Peau légèrement rouge après

Peau légèrement rouge après

6…CE QU’EN PENSE MON MAQUILLAGE

En bonne pouffe feignasse, je suis aux anges : FF lave mais démaquille aussi parfaitement le visage. Après passage d’un coton imbibé de démaquillant , il n’y a quasiment plus aucune trace de fond de teint ou de blush. A contrario, il ne démaquille absolument pas les yeux mais je m’en fiche : vu qu’il pique les noeils et décape un tantinet l’épiderme, j’évite au maximum de m’approcher de la zone oculaire. Mon BiFacil se charge du reste.

Coton tout propre après passage de FF

Coton tout propre après passage de FF

7…CE QU’EN PENSE MON CALENDRIER

Niveau économie, je tire mon chapeau à Lush. A raison de deux nettoyages faciaux quotidiens, mon premier pavé de 100 grammes m’a duré…quatre mois !
Autant dire que même si vous mettez la dose, il ne fondra pas aussi vite qu’un beurre corporel.
A 7.90€ la tranche française, le nettoyage unique revient donc à la modique somme de 3 centimes !
[ Petit calcul Psychosexien : 4 mois soit 120 jours donc 7.90€ divisés par 120, encore divisés par 2 puisque deux nettoyages quotidiens ]

8…CE QU’EN PENSENT MES PAPILLES ET MES NARINES

Puisque les naseaux sont obligés de se payer leur dose d’odeurs pendant un savonnage de la face, autant prévenir les vôtres : ça sent pas bon. Disons que ça sent le savon à la rose, autant dire que l’odeur n’est pas transcendante. Concernant les papilles, j’ai bien malgré moi goûté aux saveurs de Fresh Farmacy, pendant un moment de relâchement sous la douche ( j’ai baillé aux corneilles ).
Ben c’est dégueu.
Non seulement ça a le goût de vomi, mais la désagréable sensation persiste.
Toutefois, comme chaque savon, il n’est pas prévu pour un usage gastronomique ( mais c’est hypra-dégueu hein, faudra pas dire que je vous ai pas prévenu )

Relief débarrassé des boutons et microkystes

Relief débarrassé des boutons et microkystes

Fresh Farmacy a élu domicile dans mon fatras cosmétique l’année dernière, et n’est pas prêt de laisser sa place. Même l’ Ange à Fleur de Peau pleure sa mère de croupir dans un placard depuis 6 mois. Et je suis capable de me coltiner un aller-retour dans la Capitale uniquement pour assouvir mon besoin urgent de FF.
Ce savon n’est pas miraculeux puisqu’il atténue considérablement les points noirs et les cicatrices mais ne les fait pas disparaître pour autant. De plus, il est certainement à proscrire pour les peaux déjà sèches, mais pour toutes les autres : c’est du pain béni.

Je kiffe ma tranche :

  • La peau se prend un coup de frais à chaque utilisation.
  • Il est rose.
  • Mon visage est parfaitement nettoyé et démaquillé ( sauf les yeux )
  • La majorité de mes points noirs a disparu.
  • Plus aucun comédon à exploser en période rouge.
  • Il atténue la brillance et les cicatrices.
  • La mousse est toute douce
  • Sa composition est quasiment parfaite : aucun paraben et seulement 4 produits de synthèse.
  • Il est très économique : un pavé de 100 grammes dure 4 mois en utilisation bi-quotidienne.

Lush se fout de ma tranche??

  • Comme d’habitude, le prix français est bien excessif par rapport à l’anglais
  • L’étape d’hydratation est indispensable après chaque utilisation. Un savon à déconseiller aux peaux sèches malgré la présence de nombreuses huiles essentielles.
  • Dans les yeux : ça piiiiique !
  • Dans le nez : ça puuuue !
  • Dans la bouche : erk erk erk !

Fresh Farmacy m’a carrément réconciliée avec les savons d’utilisation dite « classique » Il a gagné sa place de titulaire sur mon étagère à Lusheries et même si je couine après chaque savonnage où la peau tire à mort, je ne peux me résoudre à le pénaliser : ses effets sur les peaux à problèmes sont spectaculaires comme peut en témoigner PtiFrangin, maintenant totalement délesté de ses éternels sponsors officiels : Casio et Biactol.

Satisfaction : 9 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSur mon visagefraîche farmacy,fresh farmacy,Lush,lusherie,nettoyant,peau mixte,review,visage
Malgré ma promesse solennelle d'épuiser ma cinquantaine de produits Lush dormant dans les placards et décorant mes étagères, il existe des produits Lush qui deviennent rapidement indispensables. Tellement vitaux qu'on est capable de se taper 30 km uniquement pour se ravitailler en came. Ces Lusheries-là figurent en bonne place...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone