Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une teinte que j’aime beaucoup, adaptée à notre début de printemps tout pourri, une teinte sage mais hypnotique. Elle s’appelle : I WAN’T TO BE A-LONE STAR et fait parti de la collection Texas ( printemps/été 2011 )

opi9-4

Vous pouvez retrouver la totalité des 12 vernis de cette collection ici  et pourrez également y trouver toutes les adresses des revendeurs de la marque en France, car Séphora n’a pas l’exclusivité.
Dans cette collection, je vous avais déjà présenté le sublime Austin-Tatious Turquoise et je crois que c’est ZE collec’ de vernis que j’ai envie de posséder en entier tant je trouve les teintes magnifiques ! Sauf peut-être le orange, faut pas déconner.

Ce I WAN’T TO BE A-LONE STAR porte la référence NLT 16 .
Il est formulé sans toluène , sans formaldéhyde ( autre nom du formol = le produit auquel je suis allergique ! ) et sans DBP ( le Di-Butyl-Phtalate ).
Par ailleurs, je ne vois aucun intérêt à vous recopier la composition et ses hiéroglyphes. C’est pas bio et c’est tout. Mais si toutefois elle vous intéresse, vous pouvez la retrouver écrite en lettres microscopiques au cul de chaque flacon OPI. Il vous suffit de soulever la petite étiquette ronde sur laquelle sont inscrites les références du vernis et hop, comme chez TBS, les hiéroglyphes apparaissent.

Je l’ai payé seulement 6$ en passant par mon site US chouchou.

opi9-5

Dans le cas particulier de cette teinte, le pinceau est toujours aussi facile à manipuler. Le problème vient certainement de la couleur et la texture du vernis en elles-mêmes. En effet, je galère beaucoup plus que d’habitude à étaler la première couche de manière uniforme. C’est très moche quand j’applique, puis la magie OPI opère et la matière se répartit mieux d’elle-même, mais c’est toujours un poil laid : on voit que certaines zones n’ont pas reçu autant de matière que d’autres. Alors en général, je préfère attendre cinq minutes pour appliquer une seconde couche .

Evidemment le temps de séchage final devient alors plus long, même si je m’emploie à utiliser systématiquement un accélérateur de séchage ( le Mavadry dans mon cas ) et la couche de vernis est plus épaisse sur l’ongle, ce que je n’apprécie pas forcément. Mais on reste malgré tout dans des limites raisonnables : c’est souvent à la troisième couche que je pète un câble et avec ce vernis, pas besoin d’aller jusque là !
Avec ce vernis, je dois avouer que la COUVRANCE est malgré tout excellente puisqu’en une seule couche, on ne voit plus le blanc de l’ongle ( la chose qui me fait dresser les cheveux sur la tête ). C’est vraiment au niveau de l’ UNIFORMITE qu’on trime un peu.

opi9

Niveau COULEUR, je trouve que mes clichés ne rendent pas justice à ce vernis. En effet vous avez certainement l’impression que cette teinte est vraiment bleue alors qu’en réalité, elle tire vers le bleu sans l’atteindre franchement !
Je vous ai pris des photos sous lumières naturelle et artificielle ( flash de mon bridge ). En fait cette teinte est un bleu très très pâle, mais pas terne pour un sou puisqu’il contient des microparticules de nacres ce qui le rend beaucoup plus brillant, sans être non plus clinquant et tape-à-l’oeil.
C’est une teinte très lactée, vraiment toute douce et sage , la teinte «bébé garçon» en fait. Mais il y a toujours cette finition et ce laqué parfait si particuliers et communs aux vernis OPI, qui peuvent rendre magique n’importe quelle teinte d’apparence banale.

opi9-8

J’ai osé stampé ce vernis avec des motifs blancs. Sans doute un soir où je n’avais rien trouvé d’autre à faire que de ruiner ma manucure 🙂 Car le résultat n’était pas folichon. Cette teinte se suffit à elle-même , si sage soit-elle, et on n’a pas besoin de l’agrémenter pour que les yeux soient attirés par la beauté de nos griffes.
Un autre point important qu’il faut aborder, c’est sa TENUE .
Je suis toujours autant bluffée par la durée de la tenue des vernis OPI. Ce vernis-là ne déroge pas à la règle puisque malgré des travaux manuels, malgré le lapin qui aime me grignoter les ongles de temps en temps pour rigoler, malgré mon adresse légendaire quand je me coince les pattes dans une porte ou sous un meuble ( me demandez pas comment…ça arrive c’est tout ^^ ), I WAN’T TO BE A-LONE STAR ne bouge pas d’un pouce ! ( hihihi )
Enfin ce vernis est un petit bonheur à retirer : comme il contient des micronacres, bien différentes des paillettes, on ne galère absolument pas ! Avec mon bain magique de Séphora, en deux minutes maximum je déshabille mes dix griffes. Avec du coton et un dissolvant merdique d’une marque quelconque, c’est toujours aussi facile, wooh wooh ! ( c’est à ce cri de joie que l’on reconnaît les nanas qui ont déjà passé 45 minutes à retirer des vernis très pailletés ^-^ )

opi9-7

Pour conclure, ma deuxième texanne s’est révélée tout aussi satisfaisante que la première Même si l’application s’est révélée un poil plus ardue que d’habitude à cause d’une uniformité discutable qui contraint à appliquer une deuxième couche pour un résultat homogène , j’ai littéralement craqué pour cette couleur sage mais pimpante , claire sans être terne grâce à la présence de milliards ( oui j’ai compté ) de micronacres , qui apparaît bleu très clair en lumière naturelle , et plus bleue ou grise selon l’intensité de la lumière artificielle .

Une fois encore , la tenue de ce vernis est exceptionnelle mais je crois que c’est propre à la qualité des vernis OPI en général ^-^ Et que dire de ce flacon et de ce pinceau qui semblent avoir été étudiés pour une prise en main parfaite?
Comment retranscrire fidèlement ma jouissance lorsque je parviens à tout retirer en quelques secondes avec n’importe quel dissolvant?

Ce n’est pas un indispensable de la marque et que malgré sa beauté , ce n’est pas un «coup de coeur» absolu que je rachèterai à coup sûr , et parce que malgré son pinceau applicateur renommé , je n’arrive pas à obtenir un résultat satisfaisant avec une seule couche . Et j’aime bien ne mettre qu’une seule couche moi.

opi9-6

D’ailleurs, pour finir je tiens à m’excuser de la qualité lamentable de ma manucure sur certains clichés, car je n’ai pu résister à l’envie de me peindre les griffes pendant un déplacement professionnel. Malheureusement, l’hôtel n’avait pas mis à disposition de cotons-tiges dans les chambres ( naturellement je m’en suis aperçue APRES avoir fini de manucurer ) et je n’ai pas pu faire les retouches nécessaires. Excusez donc mes débordements !

opi9-2

Satisfaction : 7,5 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSur mes onglesbleu,collection,I want to be a-lone star,manucure,O.P.I,ongle,OPI,review,swatch,swatches,texas,vernis,vernis à ongles
Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une teinte que j’aime beaucoup, adaptée à notre début de printemps tout pourri, une teinte sage mais hypnotique. Elle s’appelle : I WAN’T TO BE A-LONE STAR et fait parti de la collection Texas ( printemps/été 2011 ) Vous pouvez retrouver la totalité des 12 vernis de cette...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone